Live now
Live now
Masquer
Comment j'ai tout plaqué pour partir naviguer sur un voilier // Source : Pexels
Lifestyle

Comment j’ai tout plaqué pour partir voyager à bord d’un voilier queer et féministe

Après une rupture amoureuse et une déception professionnelle, Anouk a décidé de tout plaquer pour partir naviguer sur un voilier en compagnie d’un équipage d’inconnu·es. Mais comment on s’y prend, au juste, pour trouver un bateau ? Comment être sûre d’éviter les situations risquées, lorsqu’on est en plein milieu de l’océan, et notamment lorsqu’on est une femme ? Pour Madmoizelle, elle raconte son journal de bord d’une traversée à bord d’un voilier queer, féministe et safe.
Journal de bord

Cet article est le premier épisode du journal de bord d’Anouk Perry sur un voilier queer et féministe. Vous pouvez lire les épisodes suivants ici :

Il y a quelques mois, ma vie a connu une sorte d’effondrement. Ça a commencé par une rupture amoureuse, suivie quelques semaines plus tard du non-renouvellement d’un contrat professionnel, les deux menant, je le savais, à un déménagement forcé comme je n’avais plus du tout les moyens de payer mon appart’ parisien. 

Sans accroche, sans enfant, sans crédit, et avec quelques sous de côté, j’ai réalisé qu’au milieu de cet ouragan, le moment était venu de réaliser un rêve qui me poursuivait depuis l’adolescence : faire un grand et long voyage. 

J’ai tout d’abord pensé à aller en Asie du Sud-Est, ou bien en Amérique du Sud, mais l’idée de prendre l’avion me chagrinait. Après tout, j’avais le temps, donc autant prendre des moyens de transport moins polluants, comme le voilier par exemple…  

Les voyages en voilier m’avaient toujours fait rêver, tout en me semblant impossible d’accès, car trop chers et demandant trop de compétences que je n’avais pas. J’ai grandi en ville, je n’ai jamais connu de marin, ce n’était dans ma tête juste « pas pour moi ». Mais après avoir décidé de me renseigner pour voir s’il existait d’autres solutions, j’ai rapidement trouvé une piste qui pouvait fonctionner.

Comment trouver un voilier pour naviguer pour les nul•les 

La plupart des voiliers nécessitent d’être plusieurs pour pouvoir les manœuvrer, et de nombreux skippers cherchent à agrandir leur équipage afin de se relayer, notamment lors de longues navigations. Une traversée de l’Atlantique, par exemple, peut prendre de 2 à 4 semaines !

On parle alors d’être recruté comme « équipier », c’est-à-dire que l’on intègre le voyage en échange d’aide à la navigation, mais aussi à l’entretien du bateau, à la cuisine, au ménage, etc. En général, il est bien vu d’avoir fait des stages de navigation avant de se lancer. Personnellement, j’en avais fait trois par le passé (avec les Glénans et l’UCPA), mais certains bateaux acceptent cependant les débutants. 

Et sur la question d’où est-ce qu’on trouve ce bateau, eh bien, il y a plusieurs techniques

Se rendre dans un port… Ou sur internet

La première est de se rendre dans un port, et de tout simplement proposer aux skippers présents d’embarquer avec eux. Certains voyageurs impriment et déposent des annonces bien en évidence à l’entrée de la marina, indiquant leur expérience de navigation et leur souhait de destination.

Vivant encore à Paris au début de mes recherches, cela me semblait un peu trop compliqué, alors je me suis tournée vers internet et les très multiples annonces que l’on peut y trouver sur des sites gratuits ou des groupes Facebook

Quelques jours à peine après le début de mes recherches, j’ai trouvé mon premier plan de voyage : un couple me proposait de l’accompagner pour une transatlantique. Un de mes rêves, j’avais du mal à y croire ! 

Sauf que dans le même temps, je suis tombée sur un groupe Facebook dédié à la sécurité des femmes en mer et là, je suis tombée de haut. 

Au milieu de la mer, il n’y a pas d’issue

La mer est un milieu dangereux, et il est évident qu’il faut s’assurer des compétences du ou de la capitaine, ainsi que des équipements à bord pour éviter tout accident fatal. 

Mais au-delà de ce risque, le monde de la navigation n’est pas exempt de sexisme, de cas d’agressions sexuelles ou encore de viols. La spécificité du bateau, c’est que les espaces sont très restreints et qu’une fois au large, il est impossible de s’enfuir. Le Guardian a récemment écrit un article sur ce sujet trop peu traité. 

Pour prévenir les futurs équipiers et éviter au maximum que les cas ne se répètent, Leila Gold, la créatrice du groupe Facebook Safety Precautions for Female Crew on Leisure Boats, a lancé une page Patreon avec un système de « blacklist » des skippers accusés par d’autres membres d’agressions. Le système est simple : vous lui donnez 1€, elle vous communique en échange des informations sur le skipper avec lequel vous êtes en contact, et notamment s’il a déjà été rapporté comme étant dangereux

Des règles de sécurité à suivre avant d’embarquer sur un bateau où on ne connaît personne 

Je l’ai contactée pour connaître son avis sur le couple qui me proposait la transatlantique. Une heure plus tard, elle m’a répondu de fuir, l’homme ayant été accusé d’agression, une plainte étant en cours.

Capture d’écran 2023-05-10 à 17.17.31

La découverte de Triton, un bateau queer, féministe et safe

À la suite de ce plan bien heureusement évité, j’ai décidé de changer d’approche. Je n’étais plus du tout rassurée à l’idée d’embarquer avec un homme inconnu, et il fallait que je trouve une alternative. 

C’est là que je suis tombée sur le post Facebook d’un voilier nommé Triton, se présentant comme un projet queer, féministe, ouvert uniquement aux « FLINTA+ » (un acronyme allemand signifiant Femmes, Lesbiennes, Intersexes, Non-binaire, Trans et Agenre… Bref, toutes les personnes qui ne sont pas des hommes cis) et cherchant à recruter des équipier•es entre avril et octobre.  

Ce bateau propose à toute personne souhaitant naviguer un espace safe et inclusif, le bateau navigant sur cette période autour de l’Europe. Il est conseillé de rejoindre le bateau au moins 2 semaines, mais il est possible de rester plus longtemps… Après avoir lu l’ensemble de leur FAQ, je me suis dit que ça serait un super point de départ à mon voyage. 

Ni une ni deux, j’ai répondu à leur formulaire pour les rejoindre et après quelques échanges, nous nous sommes accordé•es pour que j’embarque sur Triton début mai pour un mois et demi pour rejoindre ensemble l’Espagne puis le Portugal depuis Pornic, en Loire-Atlantique… L’aventure allait enfin commencer !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

15
Avatar de Prunylle
14 mai 2023 à 19h05
Prunylle
Oooh, mais je reconnais bien ce témoignage uppyeyes: je n’avais pas vu la sortie de cet article !
Vivement la suite Anouk, éclate-toi bien
1
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Lifestyle

Source : Andrea Piacquadio / Pexels
Fitness et sport

Help ! Suis-je une « go muscu » qui s’ignore ?

https://www.sorbetisland.com/ariel-one-size-one-piece-swimsuit.html // Source : Etam / Sorbet Island / La Redoute Colections
Conseils mode

4 maillots de bain one size (taille unique) chics et confortables à porter cet été et les suivants

1
Source : Madmoizelle
Société

Mad Prime Spécial Europe : tout ce que vous devez savoir sur les élections européennes

Source : NBC
Psycho

Vous souffrez d’anxiété sociale ? Essayez la « Rejection Therapy »

1
Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

Où trouver de la déco de seconde main ? // Source : Unsplash
Déco

Voici les 10 pépites vintage les plus recherchées sur Selency

Copie de [Site web] Visuel vertical Édito
Actualités beauté

On en fait le pari, cette tendance pédicure sera la plus cool de l’été 2024 

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

11

La vie s'écrit au féminin