Live now
Live now
Masquer
collegehumor-hymen-idees-recues
Culture

Les idées reçues sur l’hymen (et le sexe) déconstruites par CollegeHumor

Dans une nouvelle vidéo, CollegeHumor déconstruit toutes les idées reçues sur l’hymen et le sexe, avec humour et justesse !

Le collectif CollegeHumor officie sur Internet depuis quelques temps afin d’apporter rire et bonne humeur à ses spectateurs. Et plus d’une fois, cette petite troupe de gens drôles et intelligent a sorti des vidéos à but éducatif, qui nous apprennent plein de trucs sans nous prendre la tête.

La dernière en date traite d’ailleurs avec brio d’un sujet méconnu : l’hymen ! Dans ce court-métrage éducatif, les membres de CollegeHumor déconstruisent les idées reçues que l’on peut avoir sur cette membrane, souvent liée à tort à la virginité.

Pendant cette vidéo, Adam et son acolyte sont occupés à poser des questions et à faire des remarques un peu bêtes et lourdingues (oui je dis « lourdingue » en 2015, laissez moi) à Emily, qui montrent bien la désinformation autour de cette partie du corps.

Emily leur explique par A + B ce qu’est l’hymen exactement, comment il fonctionne, et surtout, à quel point il n’a rien à voir avec le fait d’être vierge ou non ! Car certaines personnes naissent sans, d’autres le gardent longtemps alors qu’elles ont déjà été pénétrées, et d’autres encore n’en ont plus alors qu’elles n’ont jamais pratiqué de pénétration vaginale.

Grâce à cette vidéo, CollegeHumor espère montrer au plus grand nombre l’absurdité de lier la chasteté à l’hymen, car il y a encore malheureusement bien trop de cultures dans lesquelles ce lieu commun est traité comme une vérité, qui cause le malheur de bien des jeunes.

C’est d’une belle façon que le collectif a choisi de traiter le sujet : l’explication est à la fois ferme et claire, tout en restant dans l’information ludique. Une vidéo d’utilité publique, en somme !


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

3
Avatar de LovelyLexy
11 décembre 2015 à 09h12
LovelyLexy
@H.Jenkins surtout que ce genre de contrôle est illégal ( on en avait parlé sur la VPS)
3
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin