Live now
Live now
Masquer
cheveux-crepus-complexes
Vie quotidienne

Mes cheveux crépus VS la malveillance des autres

Sarah a 17 ans, elle est métisse, et a les cheveux crépus. Pendant son adolescence, son entourage n’a pas manqué de la faire complexer sur ses derniers, perçus comme anormaux.

Je m’appelle Sarah, j’ai 17 ans et j’ai les cheveux crépus. Jusque-là, rien de particulier, du moins en apparence.

Et pourtant, je rédige cet article pour raconter tout ce qu’« ils » m’ont fait endurer.

Ma relation compliquée avec mes cheveux crépus

Bien sûr, eux n’y sont pour rien, ce ne sont que des cheveux après tout. Mais avoir des bouclettes sur la tête peut devenir un véritable problème dans notre société.

Je suis métisse : ma mère est blanche et mon père est noir. Il est né en Afrique et a émigré en France il y a une vingtaine d’années.

Je n’ai eu pratiquement aucun contact avec sa famille, je n’avais donc pas de femmes noires dans mon entourage lorsque j’étais petite.

J’ai donc évolué dans une famille où tout le monde avait les cheveux plus ou moins lisses, et cela n’a pas changé quand je suis entrée à l’école.

Je voyais toutes ces petites filles avec de jolies coiffures et je voulais leur ressembler. Moi aussi, je voulais que le vent fasse bouger mes cheveux quand je courais !

Mais heureusement, cette phase n’a pas duré très longtemps, et j’ai très vite commencé à accepter et à aimer mes cheveux.

Sauf que mon entourage ne m’a pas laissée faire.

À lire aussi : « J’ai voulu combler un manque de produits naturels et efficaces pour cheveux texturés » : Sandrine Sophie, fondatrice de Kalia Nature

Comment mes cheveux crépus sont devenus un problème pour les autres

Toute ma vie, j’ai subi les remarques et commentaires désobligeants de mes camarades de classe, ou même de gens que je ne connaissais pas.

Cela a commencé par des paroles en apparence inoffensives :

« T’as les cheveux en pétard !

« On dirait qu’elle a mis les doigts dans la prise… »

Puis mes camarades se sont mis à me toucher les cheveux sans mon accord sous prétexte que c’était marrant.

Cela ne me dérangeait pas quand il s’agissait de mes amies, qui avaient toujours la politesse de me demander avant si elles pouvaient.

Mais beaucoup plus quand cela venait de personnes qui m’étaient désagréables, ou même d’un inconnu dans la rue (oui, c’est arrivé une fois)…

Ces cheveux qui, pour moi, ne représentaient rien de spécial, devenaient source d’interrogations et de moqueries.

Et à chaque fois que je déménageais, je devais répondre aux multiples questions sur cette chevelure si « mystérieuse ».

À lire aussi : « Je me préfère 1000 fois avec mes cheveux au naturel très bouclés » : la routine cheveux texturés (3b) de Soifia

Mes cheveux crépus, des moqueries à la violence physique

Souvent, on me demandait si ma chevelure était une perruque !

Un jour, une camarade de classe m’a posé cette question pour la énième fois, à laquelle j’ai répondu une énième fois par la négative, avant de me détourner de la conversation.

Et d’un coup j’ai senti que cette fille me tirait les cheveux comme jamais on ne me les avait tirés (et si vous avez les cheveux crépus, vous savez à quel point le démêlage peut faire mal, alors imaginez) !

Horrifiée, le crâne endolori, je me suis retournée vers elle pour la voir, hilare, me dire qu’elle avait voulu vérifier la véracité de mes propos…

Je trouve cette anecdote symptomatique d’une problématique intéressante. Cette jeune fille n’avait jamais vu de cheveux crépus, elle en a donc conclu que je mentais et que c’était forcément une perruque.

Ainsi donc, ce qui est différent et qui nous est inconnu ne peut pas exister ? Est-ce cela qui, inconsciemment peut-être, a traversé son esprit ? C’est une question que je me pose.

À lire aussi : Guide des coiffures réalisables sur les cheveux crépus

Pourquoi parler de mes cheveux crépus

J’aurais beaucoup d’autres souvenirs à raconter, comme la fois où j’ai laissé mes cheveux lâchés au lycée (spoiler : j’ai fini la journée en pleurs), mais je vais m’arrêter là.

Il y a un an, j’ai déménagé dans un des départements d’Outre-Mer français. Je suis arrivée sur un territoire où la majorité de la population est noire et a donc les cheveux crépus !

Pour la première fois, mes cheveux sont « la norme ». Pour la première fois, on m’en parle de façon « normale », et non pour savoir s’ils sont réels ou non !

C’est ce changement qui m’a motivée à écrire ce témoignage, et qui m’a permis de prendre beaucoup de recul sur ma chevelure, par rapport à moi et aux gens qui m’entourent.

Pendant cette année, j’ai développé l’envie d’expérimenter des choses capillairement parlant. D’ailleurs, l’arrivée de Manu à la rubrique Beauté de madmoiZelle m’a bien aidée dans ce cheminement !

À lire aussi : « Tous les matins j’essaie de redonner vie à mes boucles » : la routine cheveux texturés 3a d’Eva

À toi qui as les cheveux crépus, tes cheveux sont beaux et ils méritent tout ton amour !

Et à toi qui ne les as pas, tes cheveux aussi sont beaux… et si jamais quelqu’un de ton entourage a les cheveux crépus, évite de fourrer ta main dedans sans lui demander, même si ça a l’air très moelleux !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

28
Avatar de Brittany2024
14 mars 2024 à 17h03
Brittany2024
Bonjour
Merci pour votre article que je trouve très complet sur les cheveux crépus il devrait y avoir plus d'articles de ce type à mon humble avis... Mis à part https://afrobynao.com/ qui traite aussi le sujet je n'ai pas beaucoup vu. aussi j'aimerais vous contacter afin de vous poser une question où pourrais trouver votre contact ? Merci d'avance
0
Voir les 28 commentaires

Plus de contenus Vie quotidienne

Source : Aleksandr Kichigin / Canva
Argent

C’est quoi le skiplagging, cette (fausse) bonne idée qui permet de payer son billet d’avion moins cher ? 

11
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Midjourney
Vie quotidienne

Lina dépense 450 € de courses par mois : « Le goût des tomates du jardin n’a pas de prix »

14
Source : Karolina Grabowska / Pexels
Vie quotidienne

Efficaces et pas chers, voici les meilleurs produits de nettoyage selon TikTok

TikTok-smartphone-jeunes-sante-mentale
Société

Un inconnu vous vire de l’argent sur Paypal ? Attention, c’est une arnaque

2
Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Source : Karolina Grabowska / Pexels
Vie quotidienne

Ménage de printemps : j’ai testé ce « produit miracle » dont tout le monde parle sur TikTok

6
Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

isabella-angelica-AvOAqDOvu4Q-unsplash
Grossesse

Enceinte, je prends quoi comme complément alimentaire ?

banane // Source : Unsplash
Vie quotidienne

Ne faites plus cette erreur pour conserver vos bananes

La vie s'écrit au féminin