Live now
Live now
Masquer
Silhouettes futuristes, hommage à la Renaissance, ou en clin d'œil à un monde en flamme composaient le défilé post-apocalyptique de Balmain pour le printemps 2023.
Actualité mode

Cher défile pour Balmain car son style « Strong enough » survivrait même à l’apocalypse

Des silhouettes futuristes, hommage à la Renaissance, ou en clin d’œil à un monde en flammes composaient le défilé post-apocalyptique de Balmain pour le printemps 2023 que la chanteuse Cher est venue clôturer, à la surprise générale.

Ce n’était pas un simple défilé mais bien trois collections à la fois que présentait Olivier Rousteing pour Balmain. À la fois le prêt-à-porter homme et femme (98 silhouettes) et la haute couture (15 passages supplémentaires) ont déambulé sur le podium dressé par la maison de luxe française au stade Jean Boulin à Paris le 28 septembre 2022. On pourrait même parler de 115 looks, si l’on compte celui du créateur lui-même venu saluer à la fin de son spectacle et Cher qui l’accompagnait, sur l’air de son tube « Strong enough », hymne à l’amour-propre et à la résilience.

@balmain

ICONS ONLY 💫 Last night, the legend herself, @Cher joined @olivier_rousteing onstage for an extra special #BALMAINSS23 runway finale #BALMAINARMY

♬ original sound – Balmain

Cher est venue clôturer le défilé décadent et post-apocalptyque de Balmain par Olivier Rousteing

En effet, la chanteuse de maintenant 76 ans a créé la surprise en apparaissant pour ce final grandiose. Ambassadrice du nouveau sac de la maison, elle portait une combinaison moulante futuriste, à l’image du reste de la collection post-apocalyptique, voulue comme une réflexion par rapport au réchauffement climatique.

Visuel Madmoizelle (32)
Des silhouettes de Balmain haute couture printemps 2023.

En témoigne le choix des matières, dont beaucoup de papiers, mais aussi de banane et d’osier dans un souci de durabilité. De nombreux imprimés trompe-l’œil pour feindre la nudité ponctuaient aussi le défilé, rappelant la récente immersion d’Olivier Rousteing du côté de la maison Jean Paul Gaultier. D’autres rendaient plutôt hommage à de grands tableaux de la Renaissance. De quoi rappeler que certaines choses peuvent paraître éternelles, que ce soit un chef-d’œuvre de la peinture, un hyme pop comme « Strong Enough ». Ou une robe Balmain ?

Silhouettes futuristes, hommage à la Renaissance, ou en clin d'œil à un monde en flamme composaient le défilé post-apocalyptique de Balmain pour le printemps 2023.
Silhouettes futuristes, hommage à la Renaissance, ou en clin d’œil à un monde en flamme composaient le défilé post-apocalyptique de Balmain pour le printemps 2023.

Le tout a été présenté à un parterre de 1 000 invités et 6 000 personnes supplémentaires qui ont acheté leur billet (dont une partie des bénéfices est reversée à une association) pour assister à ce « Festival Balmain » (le troisième du genre), alliant mode et concert. C’est donc une source de revenu et de visibilité supplémentaire pour la maison qui vient par ailleurs d’annoncer le (re)lancement d’une ligne de beauté.

Cher sera-t-elle le visage anti-âge des nouveaux cosmétiques Balmain Beauty ?

Une ligne de parfums portait déjà son nom (une licence gérée par Interparfums de 2011 à 2017), ainsi qu’une gamme capillaire (Balmain Hair Couture). Mais là, ce sont de nouveaux parfums et cosmétiques qui s’annoncent, gérés désormais avec le groupe Estée Lauder. Et ce, avec une forte implication d’Olivier Rousteing si l’on en croit les premiers teasers. Rappelons que la maison fondée en 1945 par Pierre Balmain appartient depuis 2016 à un fonds d’investissement qatari Mayhoola.

Avec Olivier Rousteing à la direction artistique depuis onze ans maintenant, les affaires siglées Balmain semblent florissantes. Si le recours aux célébrités en fait parfois oublier la mode (hors de prix), cela devrait vendre des produits de beauté comme des petits pains. D’ici à la commercialisation en 2024, les paris sont lancés pour savoir si l’inoxydable Cher s’affichera bientôt comme l’égérie d’une gamme anti-âge de Balmain.

À lire aussi : Ce défilé Dior rendait hommage à Catherine de Médicis : de quoi réviser ses cours d’histoire avec style

Crédit photo de Une : Capture d’écran Instagram.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

La vie s'écrit au féminin