Live now
Live now
Masquer
enfant-malade
Daronne

Charge mentale, bonjour : 81% des rendez-vous Doctolib pour de jeunes enfants sont pris par des femmes

Le bien connu site Doctolib a dévoilé des chiffres pour le moins ahurissants en ce qui concerne la prise de rendez-vous auprès des professionnels de santé sur Internet.

Selon Doctolib, dont les données ont été reprises par RTL, ce sont près de 86% des rendez-vous pour un proche qui sont pris par des femmes. Nous parlons notamment ici des conjoints. C’est énorme !

Et en ce qui concerne les prises de rendez-vous chez le pédiatre, le chiffre est encore plus important…

Capture d’écran 2022-03-23 à 14.36.13
(© Unsplash/© Kelly Sikkema)

Des données intéressantes sur la charge mentale

Ce sont les femmes entre 35 et 44 ans qui ont pris le plus de rendez-vous médicaux pour un mineur, soit 11 millions, en 2021.

Les rendez-vous pédiatriques font partie des motifs de consultation les plus fréquents pour les femmes, avec l’ostéopathie, la gynécologie et enfin la médecine générale qui arrive en tête.

Ces prises de rendez-vous ne sont qu’une des nombreuses tâches inscrites dans la liste de choses à faire des mères, qui s’occupent encore beaucoup trop de toute l’organisation de la famille. Et l’on sait que ça peut être très chronophage.

Je pense mon couple plutôt équilibré en termes de répartitions des tâches domestiques et parentales, mais c’est quasiment toujours moi qui prend les rendez-vous médicaux pour les enfants, tout naturellement… Et ils sont très nombreux (les rendez-vous, pas les enfants, quoi que) ! Cela s’est fait sans véritable réflexion mais une fois qu’une habitude est ancrée, difficile de s’en défaire.

Pourquoi ce sont les mères qui prennent rendez-vous ?

Bon, déjà tout ce qui concerne le soin des enfants, c’est souvent les femmes qui s’y collent, mais si l’on veut affiner l’analyse, plusieurs facteurs expliquent cela.

Tout d’abord, le congé maternité est plus long que le congé paternité. Pendant les premiers mois, ce sont donc les mères qui emmènent le nouveau-né chez le pédiatre en journée. Ce sont elles qui ont les coordonnées et créent une habitude qu’il sera par la suite difficile de changer.

Par ailleurs, on le sait, professionnellement ce sont les femmes qui majoritairement modifient leurs conditions de travail après la venue d’un enfant, avec des aménagements dans l’emploi du temps, parfois un temps partiel, etc. Ainsi, elles se rendent disponibles pour les possibles rendez-vous médicaux.

Et pourquoi cela ? Car on attribue encore bien souvent à la mère un rôle spécial auprès de l’enfant, par rapport au père, mais aussi car les femmes sont moins payées que les hommes. Ce sont donc elles qui vont le plus souvent adapter leur travail aux exigences familiales. Et par un cercle vicieux bien connu, elles seront ensuite moins payées.

Les nouveaux pères, mythe ou réalité ?

On entend beaucoup parler des « nouveaux pères », qui n’auraient plus rien à voir avec les générations précédentes. Mais cela se vérifie-t-il dans les faits ?

Eh bien, le temps consacré aux enfants a augmenté chez les pères ET chez les mères mais la répartition entre les deux dans les couples hétérosexuels reste sensiblement la même, et très inégalitaire, comme cela est brillamment expliqué dans l’épisode À la recherche des nouveaux pères du podcast Les Couilles sur la table.

Dans ce contexte, les chiffres avancés par Doctolib sont moins étonnants. Illana Weizman le confirmait également à l’occasion d’un article sur le double standard dans la parentalité :

« Les nouveaux pères n’existent pas.

C’est une construction très dangereuse car on a l’impression collectivement que les choses ont changé alors que quand on regarde les chiffres, ça bouge très très peu depuis des décennies. »

En France, les femmes s’occupent toujours de 70% des tâches domestiques et parentales. Mais il faut ajouter le temps passé à penser, à organiser et à anticiper toutes ces tâches, et la prise de rendez-vous en fait partie ! À quand un véritable rééquilibrage dans les couples hétérosexuels ?

À lire aussi : Les pères ne s’impliquent pas forcément pendant le congé paternité et ce n’est pas vraiment une surprise<br>

Image en une : © Tima Miroshnichenko/Pexels

Les Commentaires
8

Avatar de Samsayonara
29 mars 2022 à 08h44
Samsayonara
@hellopapiméquépasa une femme qui a mal, on lui dira bien plus facilement que c'est dans la tête . C'est à double tranchant : les hommes prennent sur eux pour ne pas se faire traiter de chochotte alors dans l'imaginaire collectif, si un homme ose venir se faire soigner et avouer qu'il a mal, il a vraiment mal. Et oui, on parle bien de "grippe d'homme" pour les rhumes dans les blagues, et du coup, ça renforce le cliché. Y'a des hommes et des femmes qui souffrent , et des hommes qui sont aussi attentifs à leurs enfants que leurs femmes, parfois plus . Les clichés sont durs à déconstruire, après , je constate les inégalités, dans les deux cas.
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Daronne

Daronne
amitie-femme-homme

Mon meilleur pote est accusé d’agression sexuelle, et ça me fout un sacré coup

Chère Daronne

05 oct 2022

58
Daronne
pile-plate-danger

Votre enfant a ingéré une pile plate ? Il n’y a pas une minute à perdre

Manon Portanier

04 oct 2022

Daronne
gender-reveal-party

Les « gender reveal parties », ce fléau sexiste

Manon Portanier

03 oct 2022

25
Daronne
quel-lessive-bebe-choisir

Voici 3 lessives spécialement faites pour les bébés (mais qui ne doivent pas se manger non plus)

Manon Portanier

01 oct 2022

5
Daronne
lyceen-marchent-couloir-ecole

Les enfants transgenres pourront désormais porter le prénom de leur choix à l’école

Chloé Genovesi

30 sep 2022

48
Daronne
films-annees-90

Ces 6 films des années 90 que j’ai hâte de faire découvrir à mes enfants

Manon Portanier

29 sep 2022

11
Parentalité
[Site web] Visuel horizontal Édito

Au fait, ça sert à quoi un sac à langer ? Il y a quoi dedans ?

Manon Portanier

29 sep 2022

8
Daronne
femme-heureuse-joyeuse

30 % des femmes en âge de procréer déclarent ne pas vouloir d’enfants

Chloé Genovesi

28 sep 2022

38
Pop culture
Serena Williams sur le plateau du talk-show de Drew Barrymore

Pourquoi Serena Williams ne voulait pas de sa fille dans les gradins pendant ses matchs ?

Anthony Vincent

28 sep 2022

Chère Daronne
conjoint-aime-pas-belle-famille

Mon mec n’aime pas passer de temps avec ma famille et ça me vexe

Chère Daronne

28 sep 2022

14

Pour les meufs qui gèrent