Live now
Live now
Masquer
Source : pixelshot / Canva
Sexo

C’est quoi la syntribation, cette technique méconnue (mais très efficace) de masturbation

Derrière ce mot un peu mystérieux se cache (peut-être) votre nouvelle façon préférée de vous masturber. On vous fait découvrir la syntribation.

En matière de plaisir solitaire, chacune et chacun a souvent ses préférences, qu’il s’agisse de position préférée, de l’utilisation (ou pas) d’un accessoire ou encore du fantasme auquel on fait appel…

Pourtant, il peut aussi être agréable de varier les plaisirs et de sortir de sa zone de confort. Et c’est exactement ce que que propose cette méthode de masturbation aussi efficace que discrète, qui promet de vous faire découvrir de nouvelles sensations.

Son nom ? Syntribation. « L’intérêt de cette technique de masturbation moins connue est double : elle peut être pratiquée les mains libres », explique au média américain Well + Good, l’experte en bien-être sexuel Natasha Marie Narkiewicz.

La syntribation, qu’est-ce que c’est ?

Pour pratiquer la syntribation, pas besoin d’un sextoy sophistiqué, ni même de l’usage de vos mains ou d’une toute autre partie de votre corps autre que vos cuisses, qu’il suffit de serrer l’une contre l’autre pour atteindre l’orgasme.

« Combinée au frottement et à la compression des cuisses, cette technique peut stimuler les parties internes et externes du clitoris », détaille à Well + Good la sexologue Kate Balestrieri. Selon la praticienne, cette technique fonctionne aussi bien chez les personnes dotées d’une vulve que d’un pénis puisse que la pression exercée sur les cuisses permet de « masser, tirer ou presser les testicules ». « Certaines personnes apprécient aussi de placer leur pénis entre leurs cuisses et d’utiliser cette sensation de massage ou de caresse pour s’autostimuler. »

Originale, la syntribation présente aussi le gros avantage d’être très discrète et silencieuse, puisqu’elle se pratique les mains libres, seul·e ou avec un·e partenaire, et surtout, sans avoir besoin d’enlever ses vêtements. Elle permet aussi de renouveler sa pratique de la masturbation et de s’ouvrir à la découverte d’une sensualité différente.

Attention toutefois de ne pas vous blesser ! Pour éviter toute irritation de la peau due au frottement répété de vos cuisses, le Dr Balestrieri conseille de porter un pantalon long ou d’utiliser une couverture ou un coussin entre les jambes.

À lire aussi : Connaissez-vous le humping ? Cette méthode de masturbation est aussi tabou que répandue

La syntribation, mode d’emploi

Tester une nouvelle méthode de masturbation et parvenir à l’orgasme n’est pas toujours facile. Aussi, n’hésitez pas à prendre votre temps et à combiner le frottement de vos cuisses avec d’autres techniques que vous appréciez et qui ont déjà fait leurs preuves.

Pour être sûre d’arriver à l’extase, voici ce que préconise le Dr Balestrieri.

  • D’abord, mettez vous à l’aise. Installez-vous dans une position confortable, avec ou sans vos vêtements, serrés ou non, selon vos préférences.
  • Puis, une fois que vous êtes à l’aise, croisez vos jambes et serrez vos cuisses l’une contre l’autre. Doucement d’abord, puis en augmentant la pression jusqu’à ressentir votre « sweet spot », c’est-à-dire l’endroit où vos organes génitaux sont stimulés par la pression.
  • Lorsque vous avez trouvé la bonne position, vous pouvez continuer de contracter vos cuisses ou bien les serrer l’une contre l’autre de façon répétée afin de faire grimper l’excitation. En effet, la contraction des muscles augmente le flux sanguin dans la région génitale, ce qui peut entraîner plus d’excitation et donc de sensations. Une séance efficace de syntribation peut ainsi provoquer un orgasme… ou non.

L’important, avant de chercher à atteindre à tout prix l’extase, c’est de découvrir son corps et ses préférences. N’hésitez pas, au gré de vos envies, à aussi effleurer votre clitoris, à vous doter d’un accessoire ou à vous essayer à l’edging (retenir l’orgasme) pour décupler le plaisir… Après tout, seul·e vous savez ce qui vous fait vraiment du bien.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de Blynn
3 mai 2024 à 20h05
Blynn
elle peut être pratiquée les mains libres et discrètement dans les lieux publics »

Sérieusement ?! Donc un mec qui se tripote dans les transports en commun ça choque tout le monde (et heureusement), mais ici tout va bien, allons-y, parce que c'est "discret" ? L'orgasme est discret lui aussi ? Ou on fait ça devant les gens qui n'ont rien demandé ? Je suis sciée par ce que je lis.
20
Réagir sur le forum

Plus de contenus Sexo

femmes-mains // Source : Pexels
Sexo

Les lesbiennes atteignent l’orgasme plus souvent que les femmes hétérosexuelles, cette étude explique pourquoi

1
Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
Source : Canva
Sexo

Je simule depuis des années avec mon mec et j’ai envie d’arrêter

8
Source : oleg66 / Getty Images
Sexo

Les 5 scénarios que les femmes aiment le plus dans le porno ne sont pas ceux que vous pensez

3
Source : Midjourney/ image générée par IA
Sexo

Je n’ai pas envie de sexe, faire l’amour ne me manque pas, suis-je normale ?

3
couple-baiser
Sexo

Se filmer pendant le sexe : les règles d’or pour une sextape en toute sécurité

3
Source : Midjourney / image générée par IA
Psycho-sexo

Les français font moins l’amour : les raisons de cette « récession sexuelle » vont vous surprendre !

2
saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 11 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Source : Jacob Lund / Canva
Sexo

Que signifient vos rêves sexuels avec une célébrité ? On a la réponse

1
femme-sextoys-miroir // Source : Canva
Sexo

J’aime me masturber devant un miroir, suis-je une nymphomane narcissique ? 

Source : URL
Sexo

Hypersexualité : J’ai couché à l’excès pour oublier un traumatisme sexuel passé

16

La vie s'écrit au féminin