Live now
Live now
Masquer
GalGadot
Parentalité

« C’est magique » : Gal Gadot aimerait accoucher toutes les semaines, OK Wonder Woman

L’actrice Gal Gadot s’est livrée, sans filtres, sur sa maternité, sur les difficultés et sur les moments magiques. Des paroles qui font du bien.

Gal Gadot (alias Wonder Woman) est, en plus d’être une actrice mondialement connue, mère de trois enfants.

Alors qu’elle va jouer la reine d’Égypte dans Cléopâtre (film taxé par ailleurs de whitewashing…), la comédienne s’est livrée au magasine InStyle le 4 janvier sur le sujet de la maternité :

« J’avais 25 ans quand je suis tombée enceinte d’Alma. J’avais toujours voulu être mère jeune. Trois enfants – sans blague ! Je les bénis mais c’est beaucoup de travail. »

L’actrice parle donc des bonheurs et des difficultés de la maternité sans filtres, avec beaucoup de sincérité.

(© Instagram/Gal Gadot)
(© Instagram/Gal Gadot)

Être mère, le rôle le plus badass

Pour l’actrice, ce qu’il y a de plus compliqué, c’est de jongler entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle.

« Quand tu es sur un plateau, tu es comme un cerf-volant. Tu peux voler très haut, te faufiler dans les airs, et puis tu rentres à la maison faire ton boulot de mère. C’est la chose la plus badass que je fais : jongler entre ma vie de famille et ma carrière d’actrice. »

Il peut être difficile de trouver sa place, son rythme, entre les exigences de ses différents rôles. C’est le quotidien des mères, qui bien souvent assument en plus de leur emploi une large part des taches domestiques et parentales. En France, 70% de ces dernières sont effectuées par les mères dans les couples hétérosexuels.

On ne se fait pas de soucis non plus pour Gal Gadot qui doit tout de même être bien aidée (suppléée ?) dans les tâches quotidiennes… Nous n’avons pas ses moyens !

Mais le fait qu’être mère soit un rôle à plein temps, que l’on ne peut jamais mettre en pause, est difficile à appréhender lorsque l’on a des exigences professionnelles aussi intenses que doivent l’être les siennes.

Wonder Woman. (© Warner Bros.)
Wonder Woman. (© Warner Bros.)

L’actrice poursuit sa description de la maternité comme expérience intense et contrastée en évoquant sa grossesse et son accouchement.

« J’adore donner la vie »

Gal Gadot délivre une parole que l’on entend peu – peut-être parce que l’on a tendance à se concentrer sur le négatif et que les accouchements difficiles restent nombreux :

« J’adore donner la vie. Je le ferai toutes les semaines si c’était possible. C’est si magique. Le moment unique où tu donnes la vie, c’est incroyable. »

La seule autre personne que j’avais entendue tenir un tel discours est ma mère qui m’a dit à de nombreuses reprises : « C’est pas difficile l’accouchement, si je devais le refaire demain, sans problème ! »

J’avais mis ça sur le compte de l’oubli et sur un vaste complot des mères à cacher la dure vérité, comme l’avait dit Florence Foresti dans un spectacle au sujet de l’accouchement :

« Si on racontait la bouch… Le bonheur que c’est, l’humanité pourrait s’éteindre en 50 ans à peine ! »

Mais des femmes qui aiment accoucher, cela existe ! Il n’y a pas que Gal Gadot et ma mère…

L’actrice, toute enthousiaste qu’elle est à ce propos, ne manque cependant pas d’évoquer aussi ses grossesses, moins simples et agréables.

« Les grossesses ont été dures pour moi – je me sentais tout le temps malade et j’avais des migraines. Ce n’était clairement pas mon élément. »

Toutes les expériences sont bonnes à entendre. Tandis que beaucoup de femmes aiment être enceintes mais redoutent le moment de l’accouchement, Gal Gadot nous délivre une parole originale et rassurante !

À lire aussi : « Wonder Woman » pulvérise le box-office et ne compte pas s’arrêter là

Image en une : © Gal Gadot/Instagram

Les Commentaires
55

Avatar de missaaj
23 janvier 2022 à 22h10
missaaj
Perso je ne la connais pas et ce ne sont donc que des impressions mais le coup de sa chanson "imagine" en plein confinement ou elle étalait bien fort son privilège et son air condescendant me la rend pas trop sympathique...
0
Voir les 55 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Parentalité
débatsdeparcecran

Faut-il interdire les écrans aux enfants ? On s’attaque au sujet qui fâche

Camille Abbey

25 jan 2022

Santé
dondemoelle

Jeunes hommes, donnez votre moelle osseuse : c’est de la vôtre que tant de personnes ont besoin

Camille Abbey

25 jan 2022

Daronne
newborn

Une pénurie de lait maternel inquiète les hôpitaux : et si vous donniez le vôtre ?

Camille Abbey

18 jan 2022

Daronne
bébésecoué

Une campagne choc alerte sur le drame du syndrome du bébé secoué

Camille Abbey

18 jan 2022

18
Parentalité
Debatdeparc

Peut-on embrasser ses enfants sur la bouche, comme David Beckham ? Le débat fait rage

Camille Abbey

17 jan 2022

24
Féminisme
workin-lait

Cachez ce post-partum que je ne saurais voir : Facebook bloque des pubs pour des culottes et du matos d’allaitement

Camille Abbey

14 jan 2022

Parentalité
LaRed

Les meilleures soldes pour enfants chez La Redoute sont là, voici nos coups de coeur

Camille Abbey

13 jan 2022

Règlement de comptes
Manon-RDC

Manon, son compagnon et leur fille, 3 646€ par mois : « Je ne finis jamais à découvert »

Camille Abbey

13 jan 2022

4
Daronne
visuel_soldes_bebe_v

Couches et petits pots : les soldes, c’est le moment d’acheter en gros !

La Rédaction

12 jan 2022

Société
Enfant_avec_un_masque

« Nous sommes à bout » : 4 parents racontent leur rentrée covidée aux protocoles confus

Aïda Djoupa

12 jan 2022

20

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9