Live now
Live now
Masquer
Le défilé Pyer Moss haute couture de Kerby Jean-Raymond rend hommage aux inventions noires
Actualité mode

Ce défilé haute couture illustre l’invisibilisation des inventeurs noirs

Premier designer afro-américain à défiler dans le cadre de la semaine de la haute couture, Kerby Jean-Raymond de la marque Pyer Moss en a profité pour célébrer les objets créés par des personnes noires comme les bigoudis, la lampe électrique ou le cadenas.

Il célèbre les identités noires depuis le commencement de sa maison de mode Pyer Moss, fondée en 2013. Mais là, Kerby Jean-Raymond vient de le faire sous la sacro-sainte appellation de la haute couture, soit un cercle très restreint de grands couturiers. Il affirme d’ailleurs être le premier afro-américain à défiler en son nom dans ce cadre (mais pas le premier noir, comme l’affirment à tort de nombreux médias, qui invisibilisent alors le grand couturier camerounais Imane Ayissi, ou le somali-éthiopien Olivier Rousteing pour la maison Balmain).

Questionner les notions d’héritage et de patrimoine si chères à la haute couture

« Haute couture » est une expression souvent utilisée abusivement pour désigner n’importe quelle marque de luxe qui défilerait. Or, il s’agit d’une appellation juridiquement protégée qui implique de répondre à de nombreux critères d’exigence, dont celui de créations entièrement réalisées à la main.

Pour ce premier défilé haute couture, Kerby Jean-Raymond a mis ces critères d’exigence au service d’une audacieuse collection qui tient plus du discours artistique et politique que des robes pour tapis rouge.

Le fondateur de Pyer Moss a ainsi choisi de défiler dans un lieu lui-même chargé d’histoire : la Villa Lewaro, un manoir en banlieue de New York City, commandé par Madam C.J. Walker (1867 – 1919). Cette fille d’esclaves a été la première femme documentée à devenir millionnaire par elle-même (et non par héritage) des États-Unis. Et ce, grâce à sa marque de cosmétiques adressée aux femmes noires. Une série inspirée de sa vie et baptisée Self Made a d’ailleurs été diffusée sur Netflix.

Des objets de la vie quotidienne inventés par des personnes noires au défilé Pyer Moss haute couture

Loin des robes de bal en cascade de tulles des habituels défilés de haute couture parisiens, Kerby Jean-Raymond a plutôt fait défiler

des objets-à-porter, comme autant d’hommages à des inventions de la vie quotidienne créées ou co-créées par des personnes noires. Des bigoudis chauffants électriques (inventés par Solomon Harper) ornent un peignoir. Un châssis pliable de bicyclette (breveté par Isaac R. Johnson) marque la taille d’un body. Une lampe électrique (co-inventée par Lewis Latimer) sert de chapeau à une robe. Un smoking blanc se ceinture d’une machine à écrire (inventée par Lee S. Burridge et Newman R. Marshman). Ou encore un cadenas (inventé par W.A. Martin) sert de couvre-chef ou sac à main à une robe dorée également piquée de cadenas.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vogue Runway (@voguerunway)

Si cela ressemble davantage à des déguisements peu flatteurs, parfois clownesques, que des créations haute couture traditionnelles, qu’importe. Car Kerby Jean-Raymond compte les vendre comme des sculptures via Nicola Vassell (l’un des rares galeristes noirs de Chelsea). Comme une façon de célébrer et valoriser la contribution des personnes noires à l’histoire américaine, dont elles sont tant invisibilisées. Soit une tout autre manière d’aborder combien la haute couture est avant tout une affaire d’héritage et de patrimoine.

À lire aussi : L’interdiction aux JO des bonnets de bain pour cheveux afros va être reconsidérée : la mobilisation, ça marche


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Pour le musical du Diable s'habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

Pour le musical du Diable s’habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly

Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Que trouve-t-on dans la boutique culturelle Saint Laurent Babylone ? // Source : Courtesy of Saint Laurent
Actualité mode

Pourquoi Saint Laurent ouvre sa librairie (ou la culture comme nouveau produit d’appel) ?

1
Tendances mode 2024 : quels sont les looks, pièces, et couleurs sur lesquels miser les yeux fermés ? // Source : Gucci ; Chanel, Miu Miu ; Gucci ; Celine
Actualité mode

Tendances mode 2024 : quels sont les looks, pièces, et couleurs sur lesquels miser ?

4
La top plus size Paloma Elsesser signe une lettre ouverte sur la grossophobie dans la mode // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

La mannequin plus size Paloma Elsesser signe une lettre ouverte sur la grossophobie dans la mode

3
Autopsie du dressing de l'artiste Thérèse // Source : URL
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Zendaya en costume de robot Thierry Mugler d'archive pour l'avant-première de Dune // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Zendaya en costume de robot Thierry Mugler d’archive pour l’avant-première de Dune 2

Quand le designer Thom Browne joue les maîtres corbeau version Edgar Allan poe bien perché
Mode

Quand le défilé Thom Browne s’inspire d’Egar Allan Poe

4
Juliette Binoche dans la peau de Gabrielle Chanel pour la série The New Look de Apple TV+ // Source : Lorenzo Agius pour Apple TV+
Actualité mode

Juliette Binoche en Gabrielle Chanel, Ben Mendelsohn en Christian Dior : la série The New Look est sortie !

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

Dans la série des enseignes mode qui ferment en France, Burton of London est placée en liquidation judiciaire

Copie de [Image de une] Shopping • Horizontale (1)
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

La vie s'écrit au féminin