La nageuse Alice Dearing en bonnet Soul Cap
Actualité mode

L’interdiction aux JO des bonnets de bain pour cheveux afros va être reconsidérée : la mobilisation, ça marche

Qualifiée pour représenter le Royaume-Uni aux JO de Tokyo, Alice Dearing porte des bonnets de bain de la marque Soul Cap, spécialement conçus pour protéger au mieux les cheveux afros. Sauf que la fédération internationale de natation vient de refuser de les homologuer.

Mise à jour du 8 juillet 2021

Face au tollé suscité par son refus d’homologuer les bonnets de bain pour cheveux afros de la marque Soul Cap qui sponsorise la nageuse Alice Dearing (lire ci-dessous), la Fédération Internationale de Natation (FINA) vient d’annoncer qu’elle allait reconsidérer sa position. Preuve que la mobilisation en ligne peut belle et bien avoir des conséquences concrètes. Dans un communiqué relayé notamment par le média NPR, la FINA stipule ainsi :

« La FINA s’engage à garantir que tous les athlètes aquatiques aient accès à des maillots de bain appropriés pour la compétition où ces maillots de bain ne confèrent pas d’avantage compétitif. La FINA examine actuellement la situation concernant Soul Cap et des produits similaires, comprenant l’importance de l’inclusivité et de la représentation. »

Le 5 juillet 2021

Fin juin, la nageuse Alice Dearing s’est qualifiée pour représenter l’équipe du Royaume-Uni aux Jeux olympiques de Tokyo. L’athlète portait un bonnet de bain de la marque Soul Cap, conçu pour protéger au mieux les cheveux afros. Sauf que la fédération internationale de natation (FINA) a refusé officiellement d’homologuer cet accessoire pour les JO. Ce qui revient à une forme d’interdiction.

Des bonnets qui ne correspondent pas à « la forme naturelle de la tête »

Pourquoi ? D’après l’organisme, ce bonnet ne correspond pas à « la forme naturelle de la tête ». D’après leurs connaissances, « aucun athlète de compétitions internationales n’a porté, ni nécessité de porter de bonnets de cette taille et de cette forme. »

Cette décision montre combien la natation reste une discipline où les personnes noires sont sous-représentées, et même tenues à l’écart, ou forcées de se conformer. S’il est complexe d’obtenir des statistiques ethniques en France, le Royaume-Uni en dispose plus facilement, et les chiffres parlent d’eux-mêmes. D’après l’instance dirigeante de la natation britannique, Swim England, seulement 2% des nageurs réguliers outre-Manche sont noirs ; 95% des adultes noirs et 80% des enfants noirs ne nagent pas.

Le problème des cheveux afro à la piscine n’est que la partie émergée de l’iceberg du racisme systémique

La difficulté à pouvoir protéger ses cheveux afros n’est que la partie émergée de l’iceberg, d’après la nageuse Alice Dearing qui l’expliquait ainsi au Guardian en tant que première nageuse noire à représenter le Royaume-Uni aux JO :

« On parle de décennies de racisme culturel et institutionnel qui s’est immiscé jusque dans la natation. »

Les fondateurs des bonnets de bain incriminés Soul Cap, Toks Ahmed et Michael Chapman, ont publié un communiqué via le compte Instagram de leur marque :

« Comment peut-on améliorer la participation et la représentation dans le monde des compétitions de natation, si les instances gouvernantes empêchent que des équipements adaptés ne soient disponibles aux personnes les moins représentées ? […]

Nous espérions poursuivre notre travail en faveur de davantage de diversité en natation en faisant certifier nos bonnets de bain pour la compétition, afin que les nageurs de tous niveaux n’aient pas à choisir entre le sport qu’ils aiment et leurs cheveux.

Pour les plus jeunes nageurs, se sentir inclus et se voir dans un sport à un jeune âge est crucial. Cette récente interdiction de la fédération internationale de natation pourrait décourager de nombreux jeunes athlètes de la pratique de ce sport à mesure qu’ils progressent dans la natation, en compétition locale, régionale et nationale. […]

Les petites marques ne peuvent pas tout faire — nous avons besoin que [les instances au sommet] se montrent réceptives au changement positif. »

À lire aussi : Madmoizelle lance « Matières Premières », son nouveau podcast sur la mode éthique, 100% transparent

Les Commentaires
25

Avatar de LuneBrune
27 juillet 2021 à 17h15
LuneBrune
Bonjour,
Concernant le bonnet lui même : ce n'est rien d'autre qu'un bonnet de bain classique en silicone, sauf qu'il est un peu plus large et que l'on peut mettre plus de cheveux dedans.
Vous pouvez verifier vous-même sur le site ( je met le lien amazon, ou la photo est éclairante) :

Pas d'avantages de flottaison ou d'aerodynamique ( vu que ça à plutôt la forme d'un champignon..) pour celles ou ceux qui le portent donc.
Pourquoi avoir besoin d'un tel bonnet ?
La question est légitime pour celles qui ne connaissent pas bien les cheveux afro.
La plupart des africaines ou des habitantes des DOM TOM ( ou même certaines femmes du maghreb ) ont les cheveux crépus ou frisés. On ne s'en rend pas compte, car en France, la pluparts defrisent leurs cheveux, mettent des perruques, ou font des tresses ( souvent avec des ajouts). Mais c'est comme ça. Le cheveux afro pousse très très lentement, et souvent à la verticale et/ou sur les cotés.
La frisure et la nature même du cheveux font que le volume de la chevelure est assez conséquent et rentre difficilement dans un bonnet traditionnel, qui sont souvent trop petits.
Si la personne s'est faite des tresses, alors le volume est incompressible ( comme dit quelques post plus haut), et c'est le même problème qui se pose.
La nature du cheveux afro fait que le bonnet traditionnel, pensé par et pour des personnes caucasiennes avec des cheveux souples et peu volumineux, devient rapidement inconforables ou simplement impossibles à enfiler pour les personnes crépus ou très bouclés.
D'ou l'idée d'un bonnet adapté a ce type de cheveux.
Pourquoi ce bonnet n'est pas discriminatoire ?
- Ce bonnet n'offre pas d'avantages a celles-ceux qui le portent par rapport aux autres concurrents ( pas de bonus de flottaison ect ect.. )
Je rappelle que c'est un bête bonnet de silicone, avec juste un peu plus de matière, pour faire rentrer plus de cheveux.
- Il ôte un désavantage ( inconfort ) crée par le bonnet traditionnel, concu pour le cheveux caucasien.
- Il ne véhicule pas de message religieux ou idéologique qui mettrait à mal la neutralité des JO.
Quand à la question pourquoi les personnes afros ne se lissent-elles pas le cheveux, ou ne se coupent-elle pas le cheveux pour rentrer dans les clous comme tout le monde ?
( Je répond à cette question, mais quand même, je trouve celle-ci franchement irrespectueuse... )
Beaucoup de femmes afros le font déjà. Se défriser les cheveux ou se couper les cheveux pour enfiler des perruques, pour rentrer dans le moule.
Je vous pose la question : avez-vous vu beaucoup de cheveux crépus ou très frisés au naturel, dans la rue ? dans les series ? sur les podiums ?
Non, car notre regard sur le cheveux crépus est empreint de racisme et de connotations négatives sur ce cheveux. Et de fait peu de gens l'acceptent tel quel.
( Je vous invite à regarder l'excellent "Good hair" produit par Chris Rock, ou lire le très bon " Trop crépue ?" d'Aurélie Louchart pour comprendre l'histoire politique et social du cheveux crépu ! )
Mais il faut savoir que le défrisage, c'est litteralement brûler le cheveux pour le rendre lisse. C'est très toxique, il y a des risques de bruler le cuir chevelu, qui souffre, et du coup les cheveux repoussent encore moins bien.
Quand aux perruques, elles étouffent le cuir chevelus, et empêchent les cheveux de repousser.
Est-il normal de proposer cette solution, dangereuse ( risque de brulure) et humiliante ( se raser le crâne) a une population entière, plutôt que d'accepter de proposer un materiel adapté ?
La question se pose également pour les sportives qui ont des maillots ultra échancrés, susceptibles de rentrer dans les fesses, et qui seront pénalisées si cela arrive ( elles utilisent de la colle pour que cela n'arrive pas. )


Je pense que ce bonnet pour cheveux afro, de même que la remise en question des tenues "sexy" des atheltes feminines posent la même interrogation :
En Forçant l'usage d'un materiel inadapté et inconforable aux femmes, sans justifications valables,
La performance des athletes feminines est-elle conditionnée par le regard blanc et masculin des responsables dans le milieu du sport de compétition ?
10
Voir les 25 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Actualité mode
Balenciaga-tati

Balenciaga continue avec ses sacs d’inspiration Tati à 1590€ : comme d’hab, la polémique fait vendre

Anthony Vincent

05 août 2021

Lingerie
Une femme en robe de mariée dos-nu se tient devant une étendue d'eau

La tendance est au dos-nu, alors voici quelques soutiens-gorge pour aller avec

Anthony Vincent

04 août 2021

Tendances Mode
Trois jeunes habillées en rose
Sponsorisé

TEST : Plutôt cottagecore comme Taylor Swift, BCBG comme Blair Waldorf ou rock comme Willow Smith ?

Anthony Vincent

04 août 2021

4
Actu en France
Emmanuel-Macron-mène-une-FAQ-sur-Insta-et-TikTok

Emmanuel Macron met un t-shirt pour mieux parler aux djeunz sur Insta et TikTok

Anthony Vincent

03 août 2021

5
Bijoux
Breakfast-at-Tiffany-s

Tiffany’s & Co. met un coup de pied dans les bijoux de famille avec sa nouvelle campagne

Anthony Vincent

02 août 2021

Actualité mode
Caramel Curves pour Savage x Fenty

Rihanna met un gang de motardes en lingerie Savage x Fenty, et ça claque

Anthony Vincent

02 août 2021

2
Conseils mode
Comment s'habiller en noir l'été, sans crever de chaud

Comment s’habiller en noir sans crever de chaud en été ?

Anthony Vincent

01 août 2021

2
Sport
Oumi-Janta-habillée-en-Etam-sur-Instagram-1

6 paires de patins à roulettes pour cruiser avec style

Anthony Vincent

30 juil 2021

Cinéma
Lady Gaga à l'affiche du film House of Gucci

Luxe, drama, accents « italiens » gênants et bien sûr Lady Gaga : House of Gucci a sa bande-annonce

Anthony Vincent

30 juil 2021

Conseils mode
jean-plus-size

Le guide pour choisir ENFIN la bonne taille de jean sur Internet

Elise S.

29 juil 2021

13

La société s'écrit au féminin