Je n’arrive pas à aimer Game of Thrones saison 8, pourtant j’essaie

Mymy a beau essayer de toutes ses forces, elle n'arrive pas à s'enthousiasmer pour Game of Thrones saison 8. Et avec seulement 2 épisodes restants, elle a peur de ne pas voir la vapeur s'inverser...

Je n’arrive pas à aimer Game of Thrones saison 8, pourtant j’essaie

Il faut le dire, hein.

Je ne peux plus me taire. Je dois être honnête.

Je n’aime pas Game of Thrones saison 8

Je l’ai tellement attendue, cette saison 8 de Game of Thrones, putain.

Parce que même si la série a perdu en qualité ces dernières années, elle reste ma préférée, celle qui me fait sauter sur mon siège, retenir ma respiration, pousser des petits cris de peur ou d’enthousiasme.

Parce que cette saison 8 est la dernière, va venir clôturer la série mais aussi la saga littéraire toujours inachevée que je lisais dans mon coin au lycée, entre deux cours rébarbatifs.

Parce que si je fais des récaps rigolos de chaque épisode de Game of Thrones depuis 3 ans, ce n’est pas juste pour toi public, c’est parce que j’AIME ces personnages, ces intrigues, je m’en moque avec amour.

le-recap-game-of-thrones

Mais ouais. Je peux le dire, après cet épisode 4 (sur 6). Je n’aime pas Game of Thrones saison 8. Et ça me fait bien chier.

Game of Thrones saison 8, c’est nul ou c’est moi ?

C’est peut-être parce que je l’attendais tant, que cette saison 8 de Game of Thrones me déçoit ?

Peut-être que combler les espérances de millions de fans, réussir à satisfaire les amoureuses de l’action comme les fans de romance, les aficionados de politique comme les obsédés du mystique, c’était trop d’un coup.

Peut-être que ne laisser personne sur sa faim nécessiterait tant de compromis que la série perdrait en saveur et en cohérence, ménagerait la chèvre et le chou sans rien raconter.

J’essaie de me remettre en question. Je me demande si j’ai bien raison de dire « gnagnagna c’était mieux dans le livre ». Je me demande si MOI j’aurais pu mieux faire (non car je suis pas scénariste lol).

Je me demande si c’est pas juste moi le problème.

Mais écoute. Entre toi et moi. Je pense que non.

Attention spoilers

À partir d’ici je vais spoiler tout Game of Thrones jusqu’à l’épisode 4 de la saison 8 !

Game of Thrones saison 8 ne sait pas sur quel pied danser

Voilà, voilà le premier souci !

Game of Thrones saison 8 commençait avec un drôle d’épisode plein de dialogues enlevés, de punchlines dignes d’un Marvel et de blagues sur les couilles, ou plutôt leur absence.

Les échanges perdaient en cohérence mais gagnaient en piquant. Bon. C’est pas ma came mais soit.

Puis il y a eu cet épisode 2. Une pépite. Un petit miracle. Le retour aux sources d’une grande série, portée par l’un de ses grands scénaristes, Bryan Cogman.

Souviens-toi, c’est à lui qu’on doit LA MEILLEURE SCÈNE, celle de Jaime et Brienne dans le bain à Harrenhal. Logique qu’il revienne pour l’adoubement de la première Chevalière des Sept Couronnes.

Oui j’ai pleuré et alors ?

Et puis ensuite il y a eu la bagarre contre les Marcheurs Blancs, bourrée de scènes-choc mais n’ayant aucun sens (la stratégie militaire n’était pas invitée).

Nous voilà avec un épisode 4 complètement WTF, qui dans sa première moitié est assez correct niveau relations entre personnages…

Pour partir complètement en vrille dans la seconde partie, entre Daenerys en vue aérienne qui ne voit pas UNE FLOTTE ENTIÈRE, Cersei qui ne tue pas Tyrion pour aucune raison, et Bronn qui arrive à Winterfell pépouze.

J’ai l’impression que cette saison ne sait plus qui satisfaire.

Il faut des blagues, il faut du cul, il faut de la bagarre, il faut de la politique, il faut des scènes ouf avec des dragons, il faut des enjeux, il faut que des persos meurent, il faut que d’autres survivent, ouloulou !

Au final, le mélange est, à mon goût, assez indigeste.

Game of Thrones saison 8 ne respecte pas ses personnages

Bon, c’est là où je vais peut-être avoir l’air d’une zinzin mais parfois, OUI, je me dis que je comprends mieux les personnages de Game of Thrones que les gens qui les écrivent.

C’est dans ma tête j’ai le droit.

D’où Jon Snow il abandonne Ghost, son loup, son compagnon de cœur, sa moitié animale, sans même lui dire au revoir ?

D’où Jaime il quitte Brienne pour revenir à Cersei, lui qui avait ENFIN réussi à s’en arracher — et ce, sans même qu’elle ne l’appelle ?

D’où c’est Arya qui bute le Night King pendant que Jon et Daenerys ne servent à… euh… rien ?

D’où Daenerys, la MÈRE DES DRAGONS je le rappelle, s’en fout pas mal d’avoir un dragon zombifié, mais pète un plomb seconde 2 quand elle en perd un second ?

D’où Cersei, incarnation de l’ennemie finale, a Daenerys, Tyrion, Grey Worm et Drogon en ligne de mire, et… ne tire… pas ?

C’EST QUOI LE PUTAIN DE PROJET ?

Ah oui et d’où on voit pas Arya et Sansa réagir à la vraie identité de Jon ptdrrrr

Game of Thrones saison 8 a beaucoup d’objectifs, mais peu de chemins

Ça fait 4 épisodes (enfin, 4 saisons pour être honnête mais passons) que je me dis :

« Mymy, c’est pas bien de juger sans savoir, si ça se trouve ils savent où ils vont, et tu vas être surprise ! »

Je crois que je n’arrive plus à me voiler la face. Car après chaque épisode, je regarde les coulisses mises en ligne par HBO, avec notamment les commentaires des showrunners : Benioff & Weiss.

Et. Ils. Je. Ils. Font. N’importe. Quoi.

Tiens, pour l’épisode 4, par exemple, ils disent que Daenerys a tout bonnement oublié la flotte d’Euron Greyjoy. Oublié. Oui oui. La flotte ennemie ultra-dangereuse dont on lui a parlé au moment de DÉCIDER DU PUTAIN DE PLAN.

Plus ça va, et plus j’ai l’impression que Benioff & Weiss se disent « Oh ce serait pas trop cool de faire ça ? Si, grave ! On le fait, on remplira les trous en route ».

Un dragon abattu en plein ciel, s’abîmant dans la mer ? Super visuel. Arya arrivant derrière le Night King, à environ 3m du sol ? Super visuel. Les arakhs des Dothraki s’éteignant dans la nuit ? Super visuel.

La cohérence derrière toutes ces scènes ? BIF. FUCKING. BOF.

Game of Thrones saison 8, ne me déçoit pas

Il reste 2 épisodes à Game of Thrones saison 8 pour ne pas me dégoûter totalement.

2x1h20 pour avoir les cojones de donner à des personnages l’arc narratif et la mort qu’ils méritent. Pour oser prendre des risques. Pour garder la cohérence.

Je sais que c’est facile de regarder passivement et de se dire « gnagnagna c’était mieux avant ». Mais si je fais ça, c’est par amour !

C’est parce que je l’aime, cette série. J’aime son univers, ses héros et héroïnes, ses intrigues, ses salauds, ses messages et même parfois ses ratés.

Deux heures quarante. C’est ce qu’il me reste. Je croise les doigts. Et toi, t’arrives à l’aimer, cette saison 8 de Game of Thrones ?

P.S. : oui, je sais que George R.R. Martin a raconté les grandes lignes de la fin à Benioff & Weiss. Je commence juste à me dire que ça a dû être de TRÈS VAGUES GRANDES LIGNES. Parce que là ça part en couilles !

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!