Live now
Live now
Masquer
emile darai manifestation nous toutes violences gyneco – MLC
Société

Accusé de violences gynécologiques, Emile Daraï a été mis en examen

25 nov 2022
Médecin spécialiste de l’endométriose, le Pr Emile Daraï vient d’être mis en examen pour violences volontaires après de nombreuses plaintes de patientes. Son cas est emblématique de la lutte contre les violences gynécologiques et obstétricales.

Le Pr Emile Daraï a été mis en examen pour violences volontaires par personne chargée d’une mission de service public, a révélé ce jeudi 24 novembre 2022 France Info. Si le nom de ce médecin ne vous est pas inconnu, c’est notamment parce qu’à ce jour, une trentaine de patientes l’accusent de violences gynécologiques et ont porté plainte contre lui.

Dès octobre 2021, l’AP-HP et Sorbonne Université l’avaient mis en retrait de ses responsabilités de chef de service et de responsable pédagogique. Il faisait alors l’objet d’une enquête préliminaire pour viol. Une enquête interne menée par l’AP-HP avait recueilli vingt témoignages de patientes, faisant état de gestes brutaux et d’une absence de prise en compte du consentement et de la douleur pendant les consultations gynécologiques.

Des examens gynécologiques violents

Les patientes affirment avoir subi des gestes brutaux pendant les examens gynécologiques, pratiqués sans ménagement et sans avoir recueilli leur consentement, à l’instar de Lise, qui avait témoigné auprès de BFM :

« Il m’a dit “Levez-vous, mettez-vous sur la table”. Il y avait trois médecins avec lui. Il rentre le spéculum, les doigts, devant, derrière. Mon mari était à côté. Il me dit “Calmez-vous, arrêtez, faut que je le fasse!”. Puis il a dit aux autres médecins de m’ausculter aussi. J’étais en pleurs, mon mari n’était pas bien. J’ai dit plus jamais, je ne voulais plus remettre les pieds là-bas. »

Une autre patiente parle du mépris qui émane de ce médecin pourtant très reconnu pour son expertise de l’endométriose : « C’est toute une ambiance, c’est un tout, on est sali, c’est l’humiliation totale. »

L’organisation Stop aux Violences Obstétricales et Gynécologiques a salué la mise en examen d’Emile Daraï mais s’inquiète de voir qu’il peut toujours exercer des consultations publiques à l’hôpital Tenon. Stop VOG rappelle disposer de 190 témoignages de violences qui concernent directement les comportements de ce médecin en consultation.

En mai 2022, la présence d’Emile Daraï au congrès Pari(s) Santé Femmes avait engendré une mobilisation d’ampleur et poussé le Collège national des gynécologues et obstétriciens français à réagir.

Cette mise en examen a été saluée par Danielle Simonnet, élue LFI et conseillère du 20e arrondissement de Paris, qui a réclamé des mesures pour que le consentement soit respecté dans les examens médicaux :

danielle simonnet reaction emile darai

À lire aussi : « Après avoir lu des témoignages de violences gynéco, je me suis dit : “Je n’irai jamais chez le gynécologue“ »

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac
Pop culture

Baraye, l’hymne de la révolte iranienne remporte le prix de l’engagement aux Grammy Awards

Maya Boukella

07 fév 2023

solen-feyissa-UWVJaDvXW_c-unsplash
Société

Comment Google ralentit l’accès à l’IVG aux États-Unis

Elisa Covo

07 fév 2023

La couche d’ozone se referme
Ecologie

Bonne nouvelle : le trou dans la couche d’ozone a presque disparu

Elisa Covo

07 fév 2023

excision-vert
Féminisme

« Ça fait partie de la tradition » : excisées par nos mères, nous tentons de comprendre

Fenta Savane

07 fév 2023

3
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
Birth_of_Caesar – cesarienne medieval
Société

De la contraception aux naissances, comment les hommes ont pris le contrôle de la médecine gynécologique

Aïda Djoupa

05 fév 2023

3
Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

10
Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

La société s'écrit au féminin