Live now
Live now
Masquer
8-mars-hommes-appel-temoins
Témoignages

[Appel à témoins] Comment les hommes vivent le 8 mars

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, Océane récolte des témoignages d’hommes sur leur positionnement face à cet évènement.

Publié le 26 février 2020

Les hommes et le 8 mars

Tu es un homme et tu souhaites t’exprimer sur ta vision de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, et sur ton positionnement au moment de cette journée ?

Envoie-moi un mail à l’adresse jaifaitca[at]madmoiZelle.com, avec en objet « Le 8 mars et moi ». Tu as jusqu’au 6 mars GRAND MAXIMUM pour envoyer ton mail, et n’oublie pas de préciser ton âge !

Si tu veux de l’aide pour t’exprimer, tu trouveras des questions auxquelles répondre dans cet article.

À l’approche de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, tu dois t’en douter, la rédac de madmoiZelle prépare tout un tas de contenus.

Et c’est dans ce cadre que je m’adresse à toi, jeune homme qui me lit.

La journée du 8 mars : côté femmes, et côté hommes

La journée internationale des droits des femmes, c’est une journée de lutte et de sensibilisation militante et politique, une journée dédiée à faire le point et se poser la question :

On en est où, et on va où, concrètement, concernant les droits fondamentaux des femmes trop souvent bafoués ?

Cette journée, quand on la vit en tant que femme, c’est aussi parfois un moment pas très agréable à passer.

Notamment à cause de celles et ceux qui considèrent que c’est la « journée de la bonne femme », et les réductions sur les épilateurs et les aspirateurs dans les supermarchés…

On se rend souvent compte que la symbolique et l’importance de cette journée n’est pas vraiment comprise par tous et toutes.

Le 8 mars, c’est aussi parfois l’occasion pour les hommes qui nous entourent et qui ne s’expriment pas forcément le reste de l’année de lancer des conversations, et de parfois faire remonter leurs interrogations.

C’est à ces hommes que je m’adresse aujourd’hui.

Si tu es un homme, exprime-toi au sujet du 8 mars !

Peu importe si tu as un éveil ou une sensibilisation au féminisme, peu importe si tu comprends réellement à quoi sert la journée internationale des droits des femmes ou non.

Peu importe ton positionnement sur le féminisme au quotidien : tu es légitime de t’exprimer.

L’idée est justement d’avoir une assez grande diversité de discours et d’avis pour avoir une photographie réaliste de comment se placent les hommes par rapport au 8 mars.

Si tu souhaites participer tu peux donc répondre à ces questions :

  • Quel âge as-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Est-ce que tu souhaites être anonyme ou non (je parle de ton prénom) si ton témoignage est publié ?
  • Est-ce que tu avais connaissance que le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes ? Si oui, est-ce que tu te souviens de quand et comment tu l’as découvert ?
  • As-tu des incompréhensions concernant cette journée et sa signification, et si oui, quelles sont-elles ?
  • Pour toi, à titre personnel, que représente cette journée ? À quoi sert-elle ? Est-ce qu’elle est importante, et si oui ou si non, pourquoi ? Est-ce que c’est une journée marquante pour toi, et à quel titre si c’est le cas ?
  • Comment te sens-tu à l’approche de cette journée et/ou pendant cette journée ? Est-ce que tu sens un climat différent, ou est-ce que tu adoptes une posture différente ?
  • Est-ce que tu estimes que tu as une place dans cette journée, si non, pourquoi ? Et si oui, quelle est-elle selon toi ?
  • Est-ce que tu as des anecdotes de conversations ou débats que tu as eu à propos de cette journée, ou pendant cette journée que tu pourrais raconter ?
  • Est-ce que tu veux rajouter quelque chose ?

Réponds-y par mail à l’adresse jaifaitca[at]madmoiZelle.com avec en objet « Le 8 mars et moi » !

Sache que plus tu me donnes de détails et anecdotes, mieux ce sera.

N’aie pas peur d’être trop long, ou de trop en dire, quand bien même ta réflexion ne serait pas arrêtée, tu as le droit de m’exposer cette réflexion si tu es en plein dedans.

Si c’est possible, sois rapide dans l’envoi de ton mail, car l’article sera publié la semaine avant le 8 mars, c’est à dire d’ici une petite semaine !

Partage cet article autour de toi !

Comme la majorité des personnes qui vont lire cet article sont des femmes, et quelques unes des hommes assez éveillés au féminisme car lecteurs de madmoiZelle, je compte sur toi qui me lis pour partager massivement cet appel.

À tes potes, ta famille, sur tes réseaux… Cela va être nécessaire pour que je récolte assez de témoignages diversifiés !

À lire aussi : Qu’est-ce qu’un homme peut faire le 8 mars pour soutenir les femmes ?

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
6

Avatar de Songi songi
6 mars 2020 à 11h22
Songi songi
@skippy01 sur un groupe Fb d'une unif' belge, hier j'ai refusé de débattre avec un homme qui me soutenait que "les inégalités salariales n'existent pas. Les écarts salariaux, oui, mais quand on prends en compte les différences de secteurs /temps/ etc. il n'y a plus d'inégalité, ça a été debunk depuis bien longtemps, blablaouinouinblabla"

Les sources de l'Observatoire de inégalité ? C'est français et pas belge, ça compte pas
Les sources de la CE ? Ils disent qu'il y a écart mais ne prouve jamais l'inégalité... Vous pensez vraiment que les patrons iraient engager des hommes exprès plus cher ?La loi du capitalisme fait que justement les patron n'engageraient que des femmes si elles étaient réellement moins chères...

J'ai très très vite laché l'affaire, parce que pas les cuillères mais honnêtement, je ne vois pas tellement une évolution de la société dans l'ensemble mais plutôt une polarisation des idées (en gros au lieu que toute la société change plus ou moins dans la même direction, certain change beaucoup dans une (d'autre un peu moins, toujours) mais surtout une autre partie de la population va dans l'autre direction...

Mais je suis assez déprimée ces temps-ci donc je ne suis pas la plus objective
2
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Corps assis, avec des fleurs entre les jambes et un uterus dessiné sur le ventre
Témoignages

À 37 ans, je me suis fait retirer l’utérus et c’était la meilleure des décisions

Aïda Djoupa

07 déc 2022

Sexo

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
Femme avec une afro vue d'en bas
Règlement de comptes

Allyson, 2 010 € par mois : « Je suis tous les mois à découvert »

Aïda Djoupa

01 déc 2022

Un couple de femmes face à face
Témoignages

Journal de bord d’une PMA, épisode 2 : « À partir de maintenant, la stimulation ovarienne peut commencer »

Aïda Djoupa

30 nov 2022

6
destinations
Témoignages

10 lectrices partagent le meilleur conseil de psy de leur vie

Aïda Djoupa

27 nov 2022

Anais Z / Les petits portraits / C stane
Témoignages

J’ai été victime de violences conjugales, et je me suis réapproprié mon histoire par la photographie

Aïda Djoupa

25 nov 2022

3
Kevin Wolf Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 2 257€ par mois : « Pour les courses, je fais les poubelles »

Aïda Djoupa

24 nov 2022

51
Karolina Gabrowska / pexels
Témoignages

J’ai fait un AVC à 21 ans, très certainement à cause du tabac et de la pilule

Aïda Djoupa

23 nov 2022

4
Mikotoraw / Pexels
Témoignages

Mon mec m’a trompée, et tout le monde m’a encouragée à le pardonner

Aïda Djoupa

19 nov 2022

31
Sharon Christina / unsplash
Témoignages

Mon woofing en Norvège qui a tourné au cauchemar

Aïda Djoupa

18 nov 2022

7
Jeffery Erhunse / Unsplash
Règlement de comptes

Aimée, 2 422€ par mois : « Je donne de l’argent à ma mère pour qu’elle se fasse plaisir »

Aïda Djoupa

17 nov 2022

14

Témoignages