Live now
Live now
Masquer
films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille pour le week-end de Pâques

Des classiques, des films un peu moins connus, de jolies chansons et de belles histoires… Voici la sélection des films à voir en famille pour ce long week-end de Pâques !

Installez-vous confortablement, invitez tout le monde, les petits comme les plus âgés, et c’est parti pour une sélection des meilleurs films qui mettront toute la famille d’accord !

Si vous avez un abonnement à la plateforme au N rouge, vous pouvez également retrouver notre sélection des films à regarder en famille sur Netflix.

Le plus féministe : Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Cocorico : voici un film d’animation français et féministe qui mérite toute votre attention. Les qualités sont nombreuses dans ce western qui s’est avéré être l’une des plus belles surprises de 2020 au cinéma.

1863, États-Unis d’Amérique. Dans un convoi qui progresse vers l’Ouest avec l’espoir d’une vie meilleure, le père de Martha Jane se blesse. C’est elle qui doit conduire le chariot familial et soigner les chevaux. L’apprentissage est rude et pourtant Martha Jane ne s’est jamais sentie aussi libre. Et comme c’est plus pratique pour faire du cheval, elle n’hésite pas à passer un pantalon. C’est l’audace de trop pour Abraham, le chef du convoi. Accusée de vol, Martha est obligée de fuir. Habillée en garçon, à la recherche des preuves de son innocence, elle découvre un monde en construction où sa personnalité unique va s’affirmer. Une aventure pleine de dangers et riche en rencontres qui, étape par étape, révélera la mythique Calamity Jane.

Entre une animation éblouissante, un scénario original et palpitant, des dialogues malins et surtout, sa bande originale entraînante, un rôle de fille complètement dénué de cliché sexiste et véritablement féministe, Calamity est une bouffée d’air frais ultra inspirante. À mettre entre toutes les mains d’urgence !

Le plus éblouissant : La famille indienne

Yash et son épouse ont élevé leurs fils avec amour tout en leur inculquant le respect des traditions familiales. Ce que dit leur père, Rahul et Rohan n’y dérogeraient sous aucun prétexte. Mais Rahul tombe amoureux de Anjali, une jeune fille de Dehli.

Le cinéma indien regorge de merveilles éblouissantes pour les yeux, les oreilles et le cœur : La famille indienne en est l’un des emblèmes.

Entre des séquences d’une grande intensité émotionnelle, des moments de danse et de chants grandioses, le tout enrobé d’un délicieux glaçage goût kitsch, cette grande fresque familiale de plus de trois heures est parfaite pour occuper une soirée ou un long dimanche d’hiver !

En plus, le film est disponible sur Netflix et sur Amazon Prime Video !

Le plus gothique et nostalgique : L’étrange Noël de Monsieur Jack

Une éducation réussie, c’est une éducation où l’on montre du Tim Burton aux enfants. Pourquoi ne pas profiter de la période des fêtes pour leur faire découvrir (ou pour redécouvrir soi-même) l’un des chefs-d’œuvre estampillés du maître du gothique ?

Jack Skellington, roi des citrouilles et guide d’Halloween-ville, s’ennuie : depuis des siècles, il en a assez de préparer la même fête d’Halloween qui revient chaque année, et il rêve de changement. C’est alors qu’il a l’idée de s’emparer de la fête de Noël…

Rappelons cependant ici que Tim Burton n’en signe pas la réalisation ! Cette dernière est en effet assurée par Henry Selick, tandis que Burton est à l’origine de l’histoire originale et du design (extraordinaire, disons-le encore) des personnages. Autrement dit, ce n’est pas vraiment son film, mais L’étrange Noël de Monsieur Jack sans Tim Burton, c’est un peu comme un Harry Potter sans Daniel Radfcliffe : c’est bizarre.

Enfin, unpopular opinion : L’étrange Noel de Monsieur Jack fait partie de ces rares films qui sont tout aussi délicieux en version française. Heureusement que les chansons ont survécu à la traduction ! « C’est ça Halloween, tout le monde a mauvaise mine… »

Le plus malicieux : Arrête-moi si tu peux

Dans les années soixante, le jeune Frank Abagnale Jr. est passé maître dans l’art de l’escroquerie. Véritable caméléon, Frank revêt des identités aussi diverses que celles de pilote de ligne, médecin, professeur d’université ou encore assistant du procureur. Carl Hanratty, agent du FBI à l’apparence stricte, fait de la traque de Frank Abagnale Jr. sa mission prioritaire, mais ce dernier reste pendant longtemps insaisissable

S’il y a des personnes de votre famille qui n’ont pas encore vu Arrête moi si tu peux, il faut absolument que cela change avant 2023 ! Certes, c’est un Steven Spielberg : autant dire qu’il n’y a pratiquement aucune chance que le film soit mauvais. Mais si l’on a choisi ce film-là parmi tous les chefs-d’œuvre du maitre, c’est en partie pour son casting 5 étoiles puisque Leonardo DiCaprio et Tom Hanks incarnent ce jeu du chat et de la souris (aux côtés de Christoher Walken, Amy Adams et Martin Sheen.

Accrochez-vous, car le film est rempli de 1000 rebondissements et gardez l’œil ouvert, car Frank Abagnale Jr. se cache là où vous ne l’attendez pas !

À lire aussi : Ces 6 films des années 90 que j’ai hâte de faire découvrir à mes enfants

Crédit de l’image à la Une : © Madmoizelle


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de Mlle Cassandre
6 décembre 2022 à 15h12
Mlle Cassandre
Piège de cristal, ou Die Hard, est aussi un chouette film à voir en famille.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

3
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin