Sur le SIDA, « s’informer, c’est déjà se protéger »

Quel est ton niveau de connaissance sur le VIH, le SIDA, les modes de transmission et de traitement ? Un quizz en dix questions te permet de faire le point.

Sur le SIDA, « s’informer, c’est déjà se protéger »

On parle beaucoup du SIDA, et pourtant, on n’en parle pas assez, pas assez efficacement sans doute, à en juger par les idées reçues qui continuent de circuler au sujet des modes de transmission ou des espoirs de guérison :

« S’informer, c’est déjà se protéger »

Comment lutter contre la propagation de l’épidémie si l’on ne maîtrise pas les modes de contagion, ni les réflexes à avoir en cas de prise de risque ?

En dix questions, la campagne « s’informer, c’est déjà se protéger » permet de tester les connaissances de base, avant d’inviter à rejoindre la communauté SIDACTION, pour rester informé et partager les campagnes de sensibilisations autour de soi.

Rendez-vous sur sinformer.sidaction.org en cliquant sur la bannière ci-dessous !

Pour aller plus loin :

Clemence Bodoc

Salut toi <3

Je suis la rédactrice en chef de madmoiZelle.com, mais j'écris aussi des articles d'actu, société, politique, vie professionnelle & quelques témoignages parfois pour cette communauté fantastique que sont les lectrices de <3 madmoiZelle.com <3

Dans mes messages ici, je pratique les règles de proximité et de majorité dans les accords grammaticaux (parce que les règles actuelles sont encore sexistes, et que fuck patriarchy :rockon:

Exemples :
- 1 000 femmes et un homme sont allées voter (= majorité au féminin)
- Maxime, Victor et Joséphine sont allées voter (= proximité du féminin)

Je suis trop jeune pour être déjà blasée de la vie, mais trop vieille pour encore ignorer les conséquences de mes (in)actions. J'ai trop d'énergie à revendre pour n'être que spectactrice, mais j'en ai pas assez pour remplacer Atlas et porter le monde sur mes épaules.

Je voyage pour réfléchir, écrire, rencontrer, confronter, avancer, revenir. Je suis végane parce que je suis convaincue que ce choix est juste.

J'abuse des smileys :cretin::yawn: :taquin: & :troll: (mais avant c'était :unicorn::rainbow::paillettes: et :free: alors disons que c'est un progrès ! :top: )

Je réponds aux questions, mais jamais aux insultes, parce que j'aime le dialogue mais que je n'ai aucune patience pour le mépris. :v:8);)

N'hésite pas à me mentionner et/ou à m'envoyer un message privé ! :bouquet::banana::free:

Tous ses articles

Commentaires
  • eustache

    Par rapport au sexe oral, j'ai été surprise parce que la prévention est pas la même en France qu'en Suisse (je suis suisse). En suisse, le sexe oral est considérée comme une pratique non à risque, apparemment parce que le risque de transmission est minime (même avec des plaies dans la bouchex parce que la quantité de sperme dans le liquide séminale est tellement faible que la salive détruit le virus, ça ne vaut que si le partenaire n'éjacule pas évidemment). J'avais lu quelque part que les association préféraient ne pas "bannir" le sexe oral, parce qu'ils pensaient qu'en le mettant dans les pratiques à risque, on aurait l'impression que tout est à risque et donc ils finiraient pas moins faire confiance aux avis des associations. (Désolée pour les éventuelles fautes, depuis la version smart phone c'est difficile de se relire).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!