Sur le SIDA, « s’informer, c’est déjà se protéger »

Par  |  | 9 Commentaires

Quel est ton niveau de connaissance sur le VIH, le SIDA, les modes de transmission et de traitement ? Un quizz en dix questions te permet de faire le point.

Sur le SIDA, « s’informer, c’est déjà se protéger »

On parle beaucoup du SIDA, et pourtant, on n’en parle pas assez, pas assez efficacement sans doute, à en juger par les idées reçues qui continuent de circuler au sujet des modes de transmission ou des espoirs de guérison :

« S’informer, c’est déjà se protéger »

Comment lutter contre la propagation de l’épidémie si l’on ne maîtrise pas les modes de contagion, ni les réflexes à avoir en cas de prise de risque ?

En dix questions, la campagne « s’informer, c’est déjà se protéger » permet de tester les connaissances de base, avant d’inviter à rejoindre la communauté SIDACTION, pour rester informé et partager les campagnes de sensibilisations autour de soi.

Rendez-vous sur sinformer.sidaction.org en cliquant sur la bannière ci-dessous !

Pour aller plus loin :

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
  • Eustache
    Eustache, Le 27 juillet 2014 à 6h19

    Par rapport au sexe oral, j'ai été surprise parce que la prévention est pas la même en France qu'en Suisse (je suis suisse). En suisse, le sexe oral est considérée comme une pratique non à risque, apparemment parce que le risque de transmission est minime (même avec des plaies dans la bouchex parce que la quantité de sperme dans le liquide séminale est tellement faible que la salive détruit le virus, ça ne vaut que si le partenaire n'éjacule pas évidemment). J'avais lu quelque part que les association préféraient ne pas "bannir" le sexe oral, parce qu'ils pensaient qu'en le mettant dans les pratiques à risque, on aurait l'impression que tout est à risque et donc ils finiraient pas moins faire confiance aux avis des associations. (Désolée pour les éventuelles fautes, depuis la version smart phone c'est difficile de se relire).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?