Sur le SIDA, « s’informer, c’est déjà se protéger »

Quel est ton niveau de connaissance sur le VIH, le SIDA, les modes de transmission et de traitement ? Un quizz en dix questions te permet de faire le point.

On parle beaucoup du SIDA, et pourtant, on n’en parle pas assez, pas assez efficacement sans doute, à en juger par les idées reçues qui continuent de circuler au sujet des modes de transmission ou des espoirs de guérison :

« S’informer, c’est déjà se protéger »

Comment lutter contre la propagation de l’épidémie si l’on ne maîtrise pas les modes de contagion, ni les réflexes à avoir en cas de prise de risque ?

En dix questions, la campagne « s’informer, c’est déjà se protéger » permet de tester les connaissances de base, avant d’inviter à rejoindre la communauté SIDACTION, pour rester informé et partager les campagnes de sensibilisations autour de soi.

Rendez-vous sur sinformer.sidaction.org en cliquant sur la bannière ci-dessous !

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Eustache
    Eustache, Le 27 juillet 2014 à 6h19

    Par rapport au sexe oral, j'ai été surprise parce que la prévention est pas la même en France qu'en Suisse (je suis suisse). En suisse, le sexe oral est considérée comme une pratique non à risque, apparemment parce que le risque de transmission est minime (même avec des plaies dans la bouchex parce que la quantité de sperme dans le liquide séminale est tellement faible que la salive détruit le virus, ça ne vaut que si le partenaire n'éjacule pas évidemment). J'avais lu quelque part que les association préféraient ne pas "bannir" le sexe oral, parce qu'ils pensaient qu'en le mettant dans les pratiques à risque, on aurait l'impression que tout est à risque et donc ils finiraient pas moins faire confiance aux avis des associations. (Désolée pour les éventuelles fautes, depuis la version smart phone c'est difficile de se relire).

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)