Les poils incarnés : d’où viennent-ils et comment s’en débarrasser ?

Les poils incarnés, ces fils du ruisseau qui squattent tes gambettes et ton frifri sans permission, Virginie sait comment s'en débarrasser ! Elle te livre ses conseils.

Les poils incarnés : d’où viennent-ils et comment s’en débarrasser ?

Initialement publié le 14 septembre 2015

Cette semaine, c’est la #GlamWeek sur madmoiZelle : sept jours entièrement dédiés à ce troll de corps humain. Poils incarnés, pieds qui puent, mauvaise haleine… Âmes sensibles, s’abstenir !

Un poil incarné, qu’est ce que c’est ?

Le poil incarné, c’est un peu l’Anakin Skywalker du système pileux : tout va bien jusqu’à ce qu’il bascule dans le côté obscur de la Force. Un poil incarné, à la naissance, est donc un poil comme les autres, qui grandit avec ses frères et sœurs sous le regard attendri de sa mère, la glande sébacée.

Le moment de vérité a lieu quand le poil doit sortir au grand jour : soit il réussit à percer le derme et tout va bien, il peut continuer sa vie de poil lambda, soit il n’y arrive pas et continue de pousser mais sous la peau, entraînant la formation de petits boutons rouges et douloureux, et même d’abcès dans les cas les plus critiques. Un vrai méchant !

poil incarné dark vador

Un poil incarné, à quoi est-ce dû ?

Les causes de la formation des poils incarnés sont diverses et variées, et clairement, personne n’est à l’abri !

  • Le type de poil

Eh oui, on est pas toutes à égalité devant Mère Nature ! Certaines auront naturellement les poils lisses et soyeux tandis que d’autres se battront avec leurs poils en forme de tire-bouchon. Concernant les poils incarnés, le poil frisé est beaucoup plus à même de pousser de travers et donc de ne jamais voir le jour. Pareil pour le poil fin qui, contrairement à son cousin le poil épais, risque d’avoir du mal à transpercer le derme.

  • Le rasage

L’utilisation d’un rasoir deux ou trois lames pour faire place nette est souvent décriée, non sans raison : le poil, coupé à contresens, est dévié de sa trajectoire. Il a donc plus de chance pousser dans une mauvaise direction et de « s’incarner ».

  • L’épilation

Quelle soit réalisée à la cire, à l’épilateur ou à la pince à épiler, l’épilation peut aussi entraîner son quota de poils incarnés ! Pourquoi ? Parce que le poil ayant été arraché, le petit nouveau qui prendra sa place n’aura pas de guide pour pousser convenablement et risque de n’en faire qu’à son bulbe. Autre souci : à force, l’épilation affaiblit le poil qui pousse plus fin et moins costaud. Les risques qu’il n’arrive pas à percer le derme deviennent donc donc plus élevés.

  • Une mauvaise routine de soin

Ne pas t’occuper de ta peau peut aussi te réserver quelques surprises ! Qu’il soit étouffé sous les peaux mortes ou encore complètement desséché, une épiderme mal entretenu a de grandes chances de stopper net les rêves de grandeur de tes bébé-poils…

poils-incarnes-bd

Comment éviter les poils incarnés ?

Comme la vie n’est pas qu’une chienne, elle te laisse quand même la possibilité de prévenir l’apparition des poils incarnés. Allez, vas chercher un stylo, ton carnet Diddl, et prends des notes.

  • Une routine de soin adaptée

Tu le sais sûrement déjà, une bonne routine de soin est la première étape pour des gambettes lisses comme le crâne de Fabrice Florent. Prends donc l’habitude de t’occuper de ta peau de façon quotidienne en appliquant un soin hydratant des pieds jusqu’au cou, en insistant bien sur les zones rugueuses et/ou poilues. N’hésite pas à utiliser une crème à base de vitamine A ou d’acides de fruits pour affiner le grain de peau et donc permettre aux poils de sortir plus facilement.

Une fois par semaine, profite d’une douche ou d’un bain pour exfolier ton épiderme avec un gommage à grains ou en te frictionnant avec un gant de crin. Une autre technique très efficace est le brossage de la peau à sec. Effectivement, dit comme ça, ça fait un peu peur, mais le résultat est vraiment satisfaisant, aussi bien sur les poils incarnés que sur la circulation lymphatique et la cellulite. Allez, voici une petite vidéo pour éclairer ta lanterne.

Sinon, si tu n’es pas très gommage mécanique, tu peux passer un coton imbibé de lotion à base d’acide salicylique ou d’acide glycolique sur les zones que tu as l’habitude d’épiler ou de raser. Attention tout de même : ce type de produit a tendance à dessécher la peau, alors n’en abuse pas (une fois tous les deux jours suffit) et surtout n’oublie pas de bien hydrater ta peau pour compenser.

  • Améliorer sa technique d’épilation

En plus d’une bonne routine de soin, réaliser son épilation dans les règles de l’art peut aider à diminuer les risques d’apparition de poils incarnés. Voici quelques conseils pour pimper ta technique :

  • La veille de ton épilation, gomme ton corps au savon noir pour bien éliminer les cellules mortes.
  • Avant l’épilation, désinfecte la zone que tu vas épiler ainsi que le matériel que tu vas utiliser.
  • Après l’épilation, passe une pierre d’alun humidifiée sur la zone épilée pour apaiser et assainir ta peau.
  • Tu peux ensuite appliquer une crème post-épilation pour atténuer la sensation d’inconfort de ton épiderme et retarder la pousse des prochains poils.
  • Le laser

Si les poils incarnés se multiplient sur tes gambettes comme les pains et les poissons près du lac de Tibériade (t’as vu, j’ai bien retenu mes cours de caté !), l’épilation laser, bien que particulièrement dispendieuse, est une solution à ne pas négliger, tout simplement parce qu’elle élimine les poils ! Et qui dit moins de poils dit moins de poils incarnés (j’étais aussi plutôt douée en maths).

Le poil incarné, comment le traiter ?

poil incarné rasage

Malgré toutes tes précautions, certains poils adolescents ont décidé de te faire la misère ? Surtout, ne t’acharne pas dessus à coups d’ongles, tu risquerais d’aggraver l’inflammation et de te retrouver avec des cicatrices. Si ton cas ne mérite pas d’aller consulter un dermatologue (en cas de doute, c’est toujours mieux de prendre rendez-vous), voici une méthode toute simple pour venir à bout d’un poil incarné :

  • Exfolie la zone concernée avec un gommage à grains ou un loofah.
  • Pose ensuite une compresse d’eau tiède sur le poil incarné pour calmer l’inflammation et dilater les pores de la peau.
  • Au bout de cinq minutes, coupe la compresse en deux et exerce une légère pression tout autour du poil incarné afin de le faire apparaître à la surface de la peau.
  • Retire le poil avec une pince à épiler préalablement désinfectée à l’alcool à 90°.
  • Désinfecte la lésion avec un antiseptique et applique une crème anti-bactérienne pour éviter l’infection.

Si tu préfères éviter de trop triturer ta peau mais veux quand même faire sortir le poil, sache que tu peux le traiter comme un bouton d’acné : applique un soin à base d’acide salicylique sur l’intrus matin et soir pour réduire l’inflammation et remettre le poil rebelle dans le droit chemin. Tu verras, au bout de quelques jours, il sortira tout seul de sa tanière.

Les poils incarnés : les produits pour s’en débarrasser

poils incarnes produits beaute

Et toi, que fais-tu contre les poils incarnés ? Allez, on se retrouve demain pour un nouveau sujet hyper glamour : la mauvaise haleine. Je sais, moi aussi j’ai hâte !

glam-week

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Human_
    Human_, Le 1 mars 2016 à 21h30

    Je confirme, le laser c'est la vie ! C'était un carnage pour moi l'épilation... poils incarnés à gogo, boutons, rougeurs... merci quoi. C'est un prix oui, mais ça change la vie, élimine les complexes. Car au bout d'un moment c'est bien beau les amies qui te disent "FREEEEEE POILS" quand elles mêmes en ont pas vraiment haha

    Moi j'suis poilue et BEAUCOUP ! Donc au bout d'un moment c'est bon. Le mec que je fréquente s'en fout, mais il est bien content malgré tout qu'il y'en ait moins. D'autant plus que ça fonctionne dès la première séance, clairement je ne m'occupe quasi plus de mes poils là... !

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)