Le pique-nique des 6 continents : exotique et facile à préparer !

Le pique-nique, ça ne se résume pas au taboulé/jambon-beurre : voici des idées venues du monde entier !

Le pique-nique des 6 continents : exotique et facile à préparer !

Il y a les pique-niques où tout le monde débarque avec son sandwich triangle et son Coca sous le bras. Il y a les pique-niques qu’on organise à la sortie du Mac Do.

Et puis il y a les vrais pique-niques, ceux qui se préparent comme des repas de gala mais avec trois fois rien. Pour un pique-nique digne de ce nom, il fallait un thème, nous vous avons choisi le plus appétissant de tous : le pique-nique 6 continents !

À titre indicatif, la préparation totale de ce pique-nique m’aura pris trois heures et demande un budget de 50€ au total, pour 8 à 10 personnes (en partant du principe que vous n’avez aucun des ingrédients au départ).

Le karkadé, une boisson africaine, pour remplacer le rosé

Commençons notre voyage en douceur avec une boisson que j’ai découverte en Égypte ; on l’y offrait aux touristes assoiffés au retour d’une longue balade dans le désert.

Le karkadé est une infusion de fleurs d’hibiscus traditionnellement servie chaude, principalement au Soudan et en Égypte, mais qui est tout aussi délicieuse froide. Très esthétique, elle est d’une belle couleur rouge-rose ; non sucrée, elle change des sodas tout en ayant un agréable goût de grenadine !

Cette recette en est une adaptation personnelle très rafraîchissante. Voici ce dont vous aurez besoin :

  • En sachet ou en vrac, selon vos moyens, une préparation pour infusion à base de fleurs d’hibiscus. J’utilise personnellement celle de la marque Lov Organic ; ça coûte 10€ la boite mais je l’ai depuis trois ans. Autant dire que j’ai rentabilisé l’achat !
  • Un morceau de gingembre de la taille d’un demi-pouce
  • Du jus de citron vert ou jaune selon votre préférence
  • Si vous aimez ça, vous pouvez ajouter quelques feuilles de menthe.

La marche à suivre :

Pelez le gingembre, mais ne le découpez pas.

Déposez le gingembre, les feuilles de menthe et le jus du citron au fond d’un large récipient, assez grand pour y déposer la passoire dont vous vous servez pour les pâtes ! Vous pouvez par exemple utiliser le même bol que celui dont vous vous servez pour vos pâtes à gâteau. De cette façon vous pourrez facilement préparer de grandes quantités de cette délicieuse boisson.

Déposez votre passoire par-dessus vos ingrédients, dans votre récipient.

Dans votre passoire, ajoutez vos feuilles en vrac ou vos sachets de préparation pour tisane à l’hibiscus. Vous voilà dotées d’un infuseur de grande capacité !

Ajoutez par-dessus le tout de l’eau bouillante, de façon à ce que les fleurs d’hibiscus baignent dans l’eau. Laissez infuser une dizaine de minutes.

Retirez votre passoire et versez le contenu de votre récipient dans une bouteille, une gourde, un thermos… et mettez le tout au frais jusqu’au moment de la dégustation.

Il n’est pas interdit d’y ajouter de l’eau gazeuse, ou pour les plus fêtardes un peu de rhum ambré !

Si vous pouvez en apporter, ajoutez des glaçons et tendez-les avec un grand sourire à tout les petits malins qui vous demanderont : « Mais dis donc, il est où l’Antarctique, dans ton pique-nique des six continents ? ».

Les minizzas Schengen : l’Europe roule au bout de vos doigts

Ces minizzas sont un grand classique de Pinterest, car elles sont aussi faciles et économiques à faire qu’esthétiques à regarder. C’est l’occasion pour vous de vider votre fond de frigo en réaffirmant votre amour du multiculturalisme culinaire.

Voici la liste des ingrédients :

  • Une pâte feuilletée
  • Une sauce : tomate, pesto, pesto rosso… À vous de voir !
  • Un petit oignon
  • Si vous en avez envie : du fromage râpé, de la mozzarelle ou du parmesan
  • Tous les ingrédients qui vous tombent sous la main

La marche à suivre :

Étalez la pâte feuilletée, étalez-y votre sauce, ajoutez-y le fromage de votre choix et un peu d’oignon coupé en fines tranches.

Roulez la pâte feuilletée et mettez ce joli rouleau-du-bonheur au congélateur le temps de préparer le reste.

Choisissez votre thématique. Petits bouts de hareng pour la Suède, mozzarella ou jambon de pays pour l’Italie… Faites avec ce que vous avez, vous trouverez bien une excuse pour justifier votre choix ! Moi j’ai fait la Grèce, avec olives et fromage de chèvre, parce que mon frigo était en restriction budgétaire.

Sortez votre rouleau du congélateur et coupez-en des tranches d’un bon centimètre de largeur. Posez sur une plaque de cuisson ces petits escargots et déposez au centre vos petites garnitures. N’hésitez pas à les saupoudrer d’herbes de Provence ou de sésame.

Mettez-les à cuire à 180° environ une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Jusque là, nous avons presque joué à domicile, c’était facile. Oh, j’ai vu votre sourire trop fier ! Il est temps d’être vraiment courageux et de faire le grand saut vers l’exotisme !

Les onigiris, le sandwich japonais qui change des sushis

Les Japonais ont une culture culinaire qui va largement au-delà des sushis, réservés aux grandes occasions. Nommée Washoku, est elle même au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Pour le pique-nique, on se tourne volontiers vers les onigiris, l’équivalent de nos sandwichs.

Avec un peu d’astuce, on peut même les customiser pour faire de vraies oeuvres d’art !

Il vous faudra…

  • Du riz à sushis. Il est très important qu’il s’agisse de riz « à sushi », sinon il ne collera pas correctement. Cependant choisissez le riz en provenance d’Espagne, tout aussi bon et surtout bien moins cher ! Les onigiris sont assez gourmandes en riz donc prenez-en au moins 500 grammes.
  • Du vinaigre de riz. Peu cher, il est rapidement rentabilisé : le mien tient lui aussi depuis plusieurs années.
  • Une garniture au choix. Restes de poisson de la veille, thon en boîte, ou même « umeboshi », les prunes salées que l’on utilise traditionnellement au Japon, vous avez le choix !
  • Des feuilles d’algue nori. Une fois ouverte, elles se conservent mal : achetez moitié moins de feuilles que vous voulez faire d’onigiri.

La marche à suivre :

Pour cuire le riz à sushi, je vous propose cette vidéo, ou les explications écrites ci-dessous !

Préparez le riz en le nettoyant plusieurs fois à l’eau froide. Cette étape est importante, l’eau doit être le plus claire possible !

Laissez le riz reposer dans l’eau froide, dans son cuiseur ou sa casserole, pendant environ une demi-heure. Pour doser, misez sur une tasse de riz pour une tasse et quart d’eau. Allez regarder un épisode de série pendant ce temps, vous l’avez bien mérité !

Mettez le riz à cuire en suivant les instructions de votre cuiseur. Si vous n’en avez pas, laissez monter l’eau à ébullition à couvert. Une fois l’ébullition atteinte baissez le feu et laissez « mijoter ». Quand il n’y a plus d’eau, coupez le feu, remettez le couvercle et laissez la vapeur finir le travail.

Assaisonnez votre riz : une cuiller de vinaigre de riz, une cuiller à soupe de sucre, pas de sel. Vous pouvez y verser un peu de sésame.

Ôtez le riz de la casserole, étalez-le sur un plat et attendez un peu avant de le mettre au frigo.

Quand votre riz est bien froid, vous pouvez commencer à assembler vos onigiris ! Trempez vos mains dans l’eau pour que le riz ne colle pas trop, et répandez du sel sur vos paumes : c’est ainsi que vous salerez vos préparations.

Dans une main, étalez votre riz ; il doit la couvrir votre main. Au centre, déposez un peu de garniture. Recouvrez le tout d’un peu de riz. Vous avez là un gros tas riz/garnitude/riz par exemple.

Avec vos mains, modelez une petite boule à laquelle vous donnerez peu à peu la forme d’un triangle.

Au dernier moment, avant de partir pour votre pique-nique, emballez chaque onigiri dans sa feuille d’algue nori. La moitié d’une feuille devrait suffire. Le faire trop à l’avance ferait perdre son croustillant à l’algue, ce serait dommage !

Il vous reste encore un peu de fond de frigo ? Des épinards, me dites-vous ? Il est temps de partir en Amérique du Sud pour donner une seconde vie à tout ça !

Les empanadas végétariennes de Wayzea

Lors du concours culinaire spécial cocooning organisé par madmoizelle Wayzea avait obtenu la première place grâce à ses empenadas aux épinards !

Je me permets d’en proposer une customisation sans fromage pour la rendre encore plus végé-compatible : remplacez le piquant du parmesan par un mélange de sel, d’ail et d’amande ou de noix broyée. Pour le crémeux de la ricotta, utilisez un demi-yaourt au soja nature ou de la crème de soja épaisse. Et pourquoi ne pas tester la crème d’épeautre pour l’occasion ?

Le pavlova, ou la crise géopolitique en Océanie

C’est l’heure du dessert. Un dessert tellement délicieux que deux pays, l’Autralie et la Nouvelle-Zélande, se battent pour sa paternité. Comme nous sommes des pacifistes convaincues, nous vous proposons notre version afin de ne pas prendre parti (une variante qui a le grand mérite d’être plus facile à faire : pacifiste, mais surtout feignante).

Il vous faudra :

  • Un sachet de meringues. N’hésitez pas à demander à un boulanger des « brisures de meringues » : il pourrait vous faire un prix sur tout ces morceaux invendables qui résultent de grosses pièces brisées par un choc malencontreux !
  • De la crème chantilly. En bombe. C’est pas le moment de faire la maline avec sa crème maison.
  • Des fruits. Plein de fruits. N’importe quels fruits. Mais des fruits rouges, c’est toujours mieux.

La marche à suivre :

Prenez autant de petits récipients hermétiques qu’il y aura de convives au pique-nique. Pourquoi ne pas recycler des bocaux, ou encore des pots de yaourt sur lequel vous poserez un film plastique ?

Déposez-y de petits morceaux de meringues, puis des morceaux de fruits. Fermez le pot. Jusque là ça va.

Au moment de la dégustation, sortez la bonbonne de chantilly et remplissez les pots.

Dégustez ce mélange : le croquant de la meringue, le fondant de la chantilly et la saveur des fruits !

Et voilà ! Tu peux déguster ce petit assortiment au soleil en bonne compagnie, ou bien seule dans ta lunch box. Tu auras de quoi faire plaisir à ta soeur végé, à ton pote qui fait attention à sa ligne, à celle qui a le bec sucré…

En bref : bon appétit !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • SophieAr7
    SophieAr7, Le 7 octobre 2014 à 11h02

    Wow ça donne super faim! Je pense que je vais m'essayer à certains plats!
    J'ai cette recette de salade exotique aussi!

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)