S’excuser 20 ans après un harcèlement scolaire : mieux vaut tard que jamais ?

Un homme de 34 ans a reçu une lettre d'excuse sur Facebook, de la part d'un des hommes qui l'avait harcelé à l'école 20 ans plus tôt à cause de son homosexualité.

S’excuser 20 ans après un harcèlement scolaire : mieux vaut tard que jamais ?

Quel ne fut pas l’étonnement de ChadMichael Morissette lorsqu’il reçut, via les réseaux sociaux, une lettre d’excuse de la part de Louie Amundson, l’individu qui le harcelait à l’école il y a 20 ans de ça. ChadMichael, élève d’une lycée d’une petite ville de l’Alaska, était moqué et martyrisé par ses camarades de classe à cause de son homosexualité et de sa petite taille.

À lire aussi : L’homophobie et le harcèlement scolaire vus par Mr.Q

Cité par le site HuffingtonPost, il déclara à propos de cette période difficile de sa vie :

« Toute l’équipe de football me tyrannisait. Il ne s’agissait pas que des actes d’un seul, mais de six ou sept garçons qui me suivaient dans les couloirs, me harcelaient, m’insultaient et me menaçaient »

harcelement-scolaire-excuses

A cause du harcèlement dont il était victime, ChadMichael (à gauche sur la photo) avait dû changer d’établissement à l’âge de 15 ans. Aujourd’hui âgé de 34 ans, il a reçu une lettre de la part de Louie à droite sur la photo), un de ses anciens bourreaux, qui lui a exprimé à quel point il regrettait son comportement de l’époque. Louie avoue avoir pris conscience de ses erreurs grâce à une conversation qu’il a eue avec sa fille :

« Salut Chad. J’ai récemment discuté avec ma fille de dix ans au sujet des tyrans à l’école. Elle m’a demandé si j’avais déjà tyrannisé quelqu’un et malheureusement, j’ai dû lui répondre que oui. Ce qui m’est venu à l’esprit, c’est à quel point j’ai été méchant avec toi quand nous étions au lycée. Je voudrais m’excuser. Si nous habitions dans le même État, je serais venu m’excuser en face-à-face. Je ne sais même pas si tu te souviens de tout ça, mais moi si, et j’en suis désolé ».

Très touché, ChadMichael a décidé de répondre à son ancien camarade et de lui pardonner ses erreurs du passé :

« Je suis plutôt ému par ce message. Je te remercie et j’accepte tes excuses. En 20 ans, tu as été la seule personne à t’excuser pour m’avoir harcelé quand j’étais jeune. J’espère que tu peux fièrement expliquer à ta fille que tu t’es excusé pour tes actes, et que nous nous entendons bien. C’est incroyable à quel point vingt années passées et l’arrivée des enfants peuvent nous changer, n’est-ce-pas ? Merci encore, et j’espère que tu tiendras tête aux tyrans chaque fois que tu en verras un ».

Cette histoire à touché de nombreux internautes qui ont décidé de relayer le message sur les réseaux sociaux. ChadMichael a confié au Dailymail que Louie avait été le seul à lui présenter ses excuses et a tenu à rappeler à quel point les enfants nous poussent à nous poser les bonnes questions.

À lire aussi : Le harcèlement scolaire… et ses conséquences

Saluez-vous l’initiative de Louie ? Ou, pensez-vous, qu’après 20 ans, il est trop tard pour présenter ses excuses à une personne à qui on a infligé des violences morales ou physiques ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 64 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dodoloizo
    Dodoloizo, Le 6 juillet 2015 à 11h37

    j'ai été harcelée moi aussi. Et désolée, je vais parler franchement. Jamais je ne pardonnerai, jamais, même avec une lettre aussi mielleuse. Surtout avec une lettre aussi mielleuse en fait. Que la personne garde sa culpabilité, moi je m'en lave les mains. Si elle se sent mal, elle a qu'à gérer dans son coin, mais qu'elle me foute la paix, je ne vais pas non plus lui donner l'absolution.

Lire l'intégralité des 64 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)