« Macron gérontophile » : encore une vanne minable sur l’âge de Brigitte Macron

Par  |  | 32 Commentaires

Éric Brunet a fait une vanne de merde de plus sur la différence d’âge du couple Macron, en qualifiant le Président de la République de « gérontophile ». Ça s’arrête bientôt ?

« Macron gérontophile » : encore une vanne minable sur l’âge de Brigitte Macron

Éric Brunet, journaliste et animateur radio sur RMC notamment, était l’invité de Thierry Ardisson dans son émission hebdomadaire Salut Les Terriens.

À ses côtés — je n’ose dire « face à lui », car l’histoire montrera que le deuxième invité n’a pas vraiment été son contradicteur, Sébastien Chenu, un conseiller régional élu Front National.

Également présentes sur le plateau, il y avait Sophie Davant, Izia Higelin, et Laurent Baffie.

Thierry Ardisson anime une séquence sur Emmanuel Macron : « de quoi est-il le nom ? » s’interrogent les trois hommes. C’est-à-dire qu’il cherche au nouveau Président de la République Française ce qu’il emprunte à d’autres grands hommes.

Qu’y-a-t-il de Sarkozy, dans la manière dont il se met en scène, d’Hollande dans sa politique, de Mitterrand dans sa culture, de Giscard d’Estaing dans son parcours, etc.

Bon écoutez, ça se touche beaucoup sur le sujet, mais après tout, c’est un peu le principe des « talk shows » à la française : ça ressemble au café du commerce, version gens-de-la-haute parisienne et champagne. Un bon divertissement.

Macron, Napoléon « épaulés par des femmes mûres »

Les comparaisons s’enchaînent, et voilà que Thierry Ardisson énumère les points communs entre Emmanuel Macron et Napoléon Ier :

  • Napoléon Ier avait 35 ans, Macron 39
  • ascension fulgurante après une période de conflit
  • épaulés tous les 2 par une femme plus âgée d’eux (« Joséphine de Beauharnais était une femme mûre »)
  • option du juste milieu : ni monarchiste, ni républicain pour Napoléon, ni de droite ni de gauche pour Macron.

Éric Brunet prend le relai, vers 39 minutes dans le replay de l’émission :

« Transformateurs, Napoléon-Macron.
Réformateurs, Napoléon-Macron
Jeune, vous l’avez dit, Napoléon-Macron, il y a beaucoup de points communs. »

Fallait s’arrêter là, Éric. En plus il y avait un humoriste de profession sur le plateau, pourquoi risquer le bide, pire, l’extrême mauvais goût ?

« Macron, gérontophile » : quelle finesse…

Éric Brunet ajoute :

« Bon, ils sont gérontophiles tous les deux ! »

Alors ça, INCROYABLE. C’est vrai que depuis qu’Emmanuel Macron s’est mis en marche (lol) vers l’Élysée, PERSONNE n’avait encore fait de vanne douteuse sur l’âge de femme, et la différence d’âge au sein de leur couple.

C’est totalement inédit, ça m’a scotchée sur place cette originalité.

Ouais j’utilise un vieux mème, pour tacler une vielle vanne ¯\_(ツ)_/¯ 

Izia Higelin recadre Brunet

Notons l’intervention salutaire d’Izia Higelin, qui interrompt la scène d’un « Hoooooo ! » réprobateur. C’est alors Sébastien Chenu, conseiller régional FN, qui tente de rembarrer sa voisine de plateau :

« Macron, c’est pas une vache sacré encore, on peut rire un peu, non. »

Sauf que, et Izia le souligne parfaitement, ce n’est pas tant de lui qu’on se moque, que de son épouse. Laurent Baffie renchérit :

« Tous les comiques dont je fais partie font trop de vannes là-dessus parce que c’est une facilité, mais la façon dont vous le faites est extrêmement désobligeante. »

Bon, c’est compris les gars ? Si même un comique de la vieille garde comme Laurent Baffie, pas exactement la plume la plus fine du PAF, vous dit que les vannes sur l’âge de Brigitte Macron c’est une facilité, on peut officiellement déclarer la fin des hostilités sur ce sujet, non ?

À lire aussi : L’humour « Bloqués »… dans nos contradictions

De mon point de vue, les humoristes peuvent bien faire les blagues qu’ils veulent, plus la société évolue et plus les bides seront fréquents et sévères dès lors qu’ils s’enfonceront dans ce genre de facilités.

Sérieux, si mon grand oncle aurait pu faire cette vanne avec un coup dans le nez, ne la fais pas sur scène, cher ami humoriste. Conseil d’amie.

Mais sur le plateau de Salut Les Terriens, c’est un journaliste-polémiste qui se permet cette sortie clairement misogyne. Alors oui, Éric Brunet n’est pas vraiment « journaliste », plutôt chroniqueur-essayiste, bref c’est une personnalité médiatisée qui prend régulièrement la parole sur des sujets d’actualité.

Ironie de l’actualité justement, le soir-même était diffusé sur France 2 l’émission ONPC, durant laquelle une autre journaliste, Vanessa Burggraf, relayait une fake news pour attaquer le bilan de Najat Vallaud-Belkacem. Et l’on s’étonne que l’opinion publique soit de plus en plus méfiante vis-à-vis de la profession…

À lire aussi : Les élèves de CM2 apprennent à déceler les fausses infos… mieux que nous !

L’âge du capitaine et le double standard misogyne

C’est fou ce que l’âge d’Emmanuel Macron, et celui de son épouse peuvent faire couler comme encre depuis des mois. Ce président est SI JEUNE oh mon dieu, Les Guignols en leur temps le caricaturaient systématiquement en nourrisson braillard. Comme c’est spirituel.

On est tellement habitué à voir des hommes de plus de 60 ans au pouvoir qu’un mec qui débarque avec 20 ans de moins fait l’effet d’une révolution.

Que ça fasse bizarre, je le conçois (moi-même, me dire que j’ai moins de dix ans d’écart avec le Président, ça me fait quelque chose. Mais j’en fais pas tout un plat sur tous les plateaux télé).

Que ça dérange, que ça menace au point de susciter méfiance et commentaires douteux, sincèrement ça me dépasse.

À lire aussi : Les candidats à l’élection présidentielle passent #AuTableau devant les enfants [spéciale Macron]

Quant aux attaques récurrentes visant l’âge de Brigitte Macron, j’en suis arrivée à saturation. VINGT-QUATRE ANS d’écart dans le couple, rendez-vous compte !!!

C’est-à-dire que c’est peu de chose comparés aux 23 ans d’écart entre Donald et Mélania Trump, ou mieux : aux 49 ans (!!!) qui séparent Silvio (80 ans !!!) et Francesca Berlusconi.

Le même Berlusconi qui se permet de vanner Brigitte Macron, en « maman » du jeune Emmanuel. L’hôpial, la chârité, tout ça…

En bref, si on pouvait dès maintenant s’abstenir une bonne fois pour toutes d’insulter le couple Macron sur leurs âges respectifs, ce serait rendre un fière service à toute la société.

Si les personnalités médiatiques, à commencer par les journalistes pouvaient montrer l’exemple, ce serait encore mieux.

À lire aussi : « Moins tu sais que tu es belle, plus tu l’es », une double injonction bien stupide


Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Freehug
    Freehug, Le 25 mai 2017 à 3h48

    @helvira : ah oui elle était prof... Ce qui ne modifie pas d'un iota mon opinion d'ailleurs : tant mieux pour eux mais de la part de Macron on attend plus qu'une belle histoire d'amour en fait. (On me dit dans l'oreillette que ça fait dix plombes que j'en parle)

    Mais :non:

    @Nyxi :

    Spoiler: HS

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!