Live now
Live now
Masquer
Source : Wikimedia / Georges Biard
Actualités France

Après cette chronique jugée sexiste de Monsieur Poulpe, France Inter rappelé à l’ordre par l’Arcom

En novembre, l’humoriste avait écrit une chronique virulente contre les chasseurs, pour l’émission « C’est encore nous ! », tout en tenant des propos misogynes.

« Dissuadons les chasseurs avec une arme légale : la bite. On va créer l’association des baiseurs de femmes de chasseurs », lançait Monsieur Poulpe dans sa chronique de l’émission C’est encore Nous !, le 2 novembre sur France Inter. L’humoriste s’était fendu d’un monologue de quatre minutes contre les chasseurs, intitulé « Monsieur Poulpe régularise les accidents de chasse ».

Si cette chronique s’était attirée les foudres de la part de lobbies de chasseurs – Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs, avait porté plainte – l’Arcom (ex-CSA) est de son côté, elle aussi intervenue auprès de la radio, en raison du caractère jugé sexiste de la chronique.

Une « banalisation » des violences sexuelles

L’autorité dénonce dans un communiqué publié ce jeudi 22 juin« a présence de propos dégradants à l’égard des femmes, dont certains visaient l’une d’elles en particulier, pouvant s’analyser comme banalisant les violences sexuelles faites aux femmes et ce sans intervention les condamnant ».

À lire aussi : Selon l’Arcom, on voit plus de femmes la télévision et à la radio, mais on les entend moins

En novembre dernier, la chronique avait déjà été dénoncée par de nombreux auditeurs et internautes. Deux semaines après sa diffusion, Adèle Van Reeth, directrice de France Inter, avait répondu aux très nombreux messages d’auditeurs outrés par le texte de Monsieur Poulpe.

« Je comprends que vous soyez gênés à l’écoute de cette chronique, et que vous condamniez la vulgarité du vocabulaire et la violence de la situation décrite. Je tiens à exprimer mon regret que cette chronique ait pu vous heurter »avait-elle écrit dans la rubrique « La médiatrice » de Radio France, tout en rappelant que ces propos ne tombent pas sous le coup de la loi.

Ainsi, l’Arcom a rappelé à l’ordre France Inter, en intervenant auprès de Radio France afin de lui rappeler ses obligations issues de la loi du 30 septembre 1986.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

4
Avatar de Roomi
23 juin 2023 à 23h06
Roomi
J'adorais Monsieur Poulpe (vraiment vraiment) mais ça me déçoit carrément sa blague, même s'il s'est excusé ça me reste un peu en travers
Je trouve sa contre chronique bien mais avec le recul déjà l'époque de mange mon geek il pouvait être hyper limite dans l'objectivisation des femmes et dans son humour
bref un peu déçue (avec beaucoup de retard parce que j'étais passée à côté du bad buz)
2
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Getty Images Pro
Actualités

On sait quand sera versée l’Allocation de rentrée de scolaire (ARS) récemment revalorisée

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

12
Source : Symeonidis Dimitri / Getty Images
Politique

Plan Procu : le site de rencontre pour faciliter les procurations

33
jus-oranges
Actualités France

Le prix de ce jus ne cesse d’augmenter, et c’est à cause du dérèglement climatique

Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Société

Pourquoi la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre avant 18 ans est dangereuse

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10

La société s'écrit au féminin