Les correcteurs de couleurs, alliés anti-boutons et anti-cernes

Les correcteurs de couleurs envahissent progressivement nos rayons beauté préférés, mais à quoi servent-ils et comment les utiliser ? Voici un petit guide pour enfin maîtriser la correction du teint par la couleur !

Les correcteurs de couleurs, alliés anti-boutons et anti-cernes

Après la BB crème et la Cushion Cream, une nouvelle famille de produits de maquillage est en train d’envahir les tutoriels beauté de tes youtubeuses préférées : les correcteurs de couleurs ! Avant de t’enfuir en criant « Fontaine, je ne boirai pas de ton eau », je te propose de découvrir à quoi ils servent ainsi que les différentes techniques pour les appliquer correctement.

Les correcteurs de couleurs, c’est quoi ?

Comme leur nom l’indique, les correcteurs de couleurs servent à camoufler les petites contrariétés de la peau qui s’expriment de façon colorée comme les cernes, les rougeurs ou encore les taches brunes. Ils peuvent aussi servir à atténuer certaines caractéristiques de l’épiderme de chacun comme une veine très apparente ou un sous-ton de peau très, très rose.

À lire aussi : Comment définir le sous-ton de sa peau ?

Selon leur texture, de fluide à très compacte, les correcteurs de couleurs peuvent être appliqués sur tout le visage ou de façon plus localisée, directement sur la zone à corriger.

Bon, c’est bien tout ça, mais comment ça fonctionne ? En fait, c’est très simple : les correcteurs de couleurs s’appuient sur le principe de colorimétrie qui dit que lorsque deux teintes opposées sont placées l’une sur l’autre, elles s’annulent. Il suffit donc de déterminer la couleur du problème à camoufler et d’appliquer dessus un correcteur de la couleur opposée pour le voir s’évanouir comme par magie.

Pour t’aider, voici un joli cercle chromatique :

cercle-chromatique-correcteur-couleurs

Évidemment, pour éviter d’avoir l’air de sortir d’une partie de paintball, n’oublie pas de recouvrir le correcteur de couleur par un anti-cernes dans ta carnation pour que la correction soit invisible !

À lire aussi : Petites et grosses erreurs beauté : comment rattraper les dégâts ? #2

Le vert pour camoufler les boutons enflammés

La couleur la plus utilisée pour unifier son teint est sûrement le vert, tout simplement parce qu’elle permet d’annuler le rouge d’un bouton enflammé ou d’un petit nez irrité.

Pour camoufler une vilaine pustule, prélève un peu de correcteur vert avec un pinceau fin et pose le produit directement sur l’inflammation, en essayant de ne cibler que la rougeur et non la peau saine. Pour une rougeur localisée, tu peux utiliser un pinceau un peu plus duveteux, comme un pinceau estompeur pour fards à paupières, ou fondre la couleur sur ta peau avec le doigt, toujours en essayant de ne pas trop en mettre sur le reste de ton visage pour éviter un rendu grisâtre peu sexy.

big-acne-hormonale-beaute-conseils

Si tu souffres d’érythrose, un stade peu avancé de la couperose qui se caractérise par des rougeurs diffuses mais permanentes, au lieu de recouvrir ton visage de correcteur vert, applique une base de maquillage dans les tons menthe avant d’utiliser ta BB crème ou ton fond de teint habituel.

Le rose saumon pour masquer les cernes

Autre couleur très utilisée en maquillage : le saumon (mon préféré !), tout simplement car cette teinte légèrement orangée est parfaite pour camoufler le bleu des cernes, plus particulièrement sur les teints clairs.

Pour éviter de surcharger ton contour de l’œil, choisis un correcteur à la texture fluide et applique-le avec un petit pinceau duveteux pour bien cibler le coin interne de l’œil, souvent sombre à cause d’une veine qui passe par là. Recouvre ensuite le rose saumon avec ton anti-cernes habituel pour unifier ta paupière inférieure et réveiller ton regard de belle endormie.

big-poches-cernes-contour-yeux-conseils-beaute

Le rose pour réveiller les teints clairs

Si le saumon est particulièrement recommandé pour camoufler les cernes de croque-mort, le rose pâle n’a pas son pareil pour donner de la fraîcheur à n’importe quel teint de navet flétri (oui, je fais dans la flatterie aujourd’hui).

Tu peux utiliser une base rosée sur tout ton visage si tu as mauvaise mine ou appliquer du correcteur rose au centre de ton joli minois (front, pommettes, nez et menton) pour un flash de lumière localisé. Ne t’inquiète pas : tu n’as aucun risque de voir ta tête se transformer en gros ballon rose, les textures de ces différents produits ayant été pensées pour fondre sur la peau et ne laisser aucun effet de matière, juste un teint plus frais !

Si tu n’as pas envie de superposer les couches, un voile de poudre libre rosée peut suffire à éclairer ton visage.

À lire aussi : Embellisseur, soin perfecteur, base lissante… Que choisir ?

L’orange pour donner de l’éclat aux peaux mates et foncées

L’orange est aux teints mats ce que le rose est aux teints clairs ! Appliquée sur tout le visage, une base abricot permet de redonner un petit coup de peps et quelques couleurs aux visages ternis par le manque de soleil (tmtc). De façon plus localisée, un correcteur abricot ou corail peut aider à camoufler les cernes des peaux mates et foncées, qui tirent souvent sur le marron.

Attention tout de même : si tu veux utiliser du orange pour masquer tes cernes, fais attention à choisir un ton adapté à ta carnation. Si tu as la peau caramel, tu ne choisiras pas le même orange que tes copines au teint d’ébène ou aux origines indiennes ou méditerranéennes.

Le jaune pour flouter les rougeurs diffuses et les taches

Le jaune, tu l’adores sur tes bougies Maisons du Monde, mais sais-tu qu’il peut aussi faire des merveilles sur ton visage ? Si tu trouves le sous-ton de ta peau trop rosé, tu peux appliquer une poudre couleur banane en dernière étape de ton maquillage du teint. Pour un effet anti-rougeurs plus soutenu, tu peux aussi troquer ta teinte de fond de teint habituelle contre une nuance légèrement plus jaune afin d’équilibrer la couleur de ta peau.

À lire aussi : Avec le « jaune Minion », Pantone crée la couleur la plus joyeuse du monde

Si tu as des taches de soleil, un correcteur jaune permettra d’éclaircir la coloration sombre des taches et de les rendre presque invisibles sous ton fond de teint.

Le lilas pour donner de la fraîcheur aux teints cireux

Même s’il ne plaît pas à tout le monde, le lilas est un allié de choix pour les peaux asiatiques ainsi que pour les teints cireux, qui ont tendance à tirer vers le jaune.

Pour donner plus d’éclat à ton visage, deux options s’offrent à toi : tu peux appliquer une base de teint parme sur les bombés de ta frimousse ou terminer ton maquillage en balayant un peu de poudre mauve sur le centre de ton visage. Et voilà, plus besoin de lampe de poche, ton teint illumine le jour comme la nuit !

big-radiant-orchid-maquillage

Le bleu pour cacher l’abus d’auto-bronzant

D’après notre cher cercle chromatique, rien de plus efficace que le bleu pour annuler l’orange ! Alors je t’entends déjà dire : « Mais pourquoi est-ce que j’aurais à camoufler du orange sur mon visage ? »… Crois-moi, un accident d’auto-bronzant est vite arrivé et, si un petit coup de pierre ponce ne suffit pas, tu seras bien contente de pouvoir flouter les zébrures venues quadriller ton joli visage ou toute autre partie de ton anatomie !

En revanche, prépare-toi à réaliser un véritable travail d’artiste peintre pour parfaitement cibler les traces et ne pas finir grimée en Schtroumpf géant !

Sélection shopping « quadricolore », comme dirait Bruno Vandelli

selection-shopping-correcteurs-couleurs

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Jukeuh
    Jukeuh, Le 4 avril 2016 à 11h43

    @L0utrage La crème Avène en question est "Cleanance EXPERT Soin Imperfections Légères à Modérées Boutons Point Noirs" que j'applique dès que je détecte une rougeur annonçant une poussée d’acné hormonale, et parfois entre temps si un bouton fait son apparition. J'en met sur mes zones à points noirs nez et pli du menton aussi de temps en temps et je suis assez étonnée que ça fonctionne si bien. Donc un soin encore plus ciblé doit certainement être encore plus efficace !

    Le fond de teint Urban Decay c'est un Naked Skin (37€ sans promo chez Sephora), le prix m'a fait mal aussi ^^ mais la texture m'a conquise et la teinte est parfaite, ce que je galère à trouver. J'en suis ravie, et pas de réactions avec ma peau sensible, mais lorsque ma peau est deshydratée c'est pas top du tout (ça me faisait des petites peaux donc pas lisse, et il sent fort l'alcool quand tu l'appliques donc ça agresse un peu) donc je le boudais un peu cet hiver. Là ça va mieux, donc super, R.A.S. Je met rarement du fond de teint, c'est vraiment que lorsque j'ai des imperfections bien visibles ou que l'envie me prend d'en mettre tout simplement. J'en met très peu en quantité, une fine couche. Donc il va durer très longtemps. Ce qui me laissera le temps de trouver et tester un fond de teint moins agressif et de la bonne teinte.

    Du coup, je fais pareil que toi maintenant. Je rehausse le budget pour les soins, correcteurs et fonds de teint en essayant de trouver le combo idéal pour ma peau, mais je n'investi pas trop dans les fards etc car finalement, ça ne change pas grand chose de ce côté là, surtout pour ce que j'en fait. :P

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)