Comment se préparer (et survivre) à la Comic Con de San Diego ?

Par  |  | 4 Commentaires

La Comic Con de San Diego, ça vous tente ? Aki est allée y faire un tour et vous présente un guide pour faciliter votre aventure !

Comment se préparer (et survivre) à la Comic Con de San Diego ?

La Comic Con, c’est quatre jours autour des comics, des jeux vidéo, de la science-fiction, du fantastique, en gros de la pop culture de « genre », tout ce à quoi vous pensez quand vous entendez « geek ». Cet évènement se déroule à San Diego en Californie, mi voire fin juillet.

Du simple costume d’Harry Potter à celui d’Iron Man fait main (il y avait beaucoup de Rey de Star Wars cette année), c’est le lieu où des Eleven (Stranger Things) pourront rencontrer des Hobbits.

Historiquement lancée en 1970, la Comic Con était à l’origine dédiée entièrement aux comics. Elle s’est ensuite ouverte à toutes les œuvres de « genre ». Cet évènement est devenu extrêmement populaire, à tel point que la série comique How I Met Your Mother était au programme en 2013 — alors que ce n’est absolument pas un programme de « genre ».

Sinon, je fais partie de la team des personnes qui disent « la » Comic Con, car il s’agit d’une convention, tout simplement. Je sais qu’il y a deux écoles, mais bon, il faut choisir à un moment !

Si je vous parle de tout ça aujourd’hui, c’est parce que je suis allée à la Comic Con pour la première fois cette année et j’en profite pour vous donner des conseils.

À lire aussi : Une fangirl dans tous ses états, ou ma première convention de fans

 

Guide express de la Comic Con

Tout ce qui est achat de l’entrée, je vous conseille le guide de SmallThings qui déroule les différentes étapes. Comme la procédure est assez longue, si vous prévoyez de vous rendre à San Diego, il vaut mieux y réfléchir dès décembre.

Bref, une fois sur place, c’est là que le fun commence. Quand vous arrivez pour retirer votre badge, vous recevez le programme des festivités avec le plan du centre de convention.

L’organisation reste un point important, il faut se préparer un peu en amont. Pour vous donner un exemple, il y a même une loterie pour réserver les chambres d’hôtel avec des prix spéciaux Comic Con !

Sachez deux choses tout d’abord : VOUS NE POURREZ PAS TOUT FAIRE ! Et il faut faire la queue PARTOUT, POUR TOUT.

La première étape est donc de savoir ce que vous voulez voir et faire des choix.

Ce qui est impressionnant au centre de convention c’est combien tout est super bien indiqué. Où se situe la queue pour telle salle ? Un panneau ou un volontaire vous guidera. Où est-ce qu’une activité se déroule ? Vous n’avez qu’à demander !

Les panels à la Comic Con de San Diego

Un panel est une session de questions-réponses d’environ 45 minutes animée par un modérateur (plus ou moins connu, ça peut aller de l’icône geek Kevin Smith à un journaliste d’EW). Vous êtes assis•e avec des centaines voire des milliers de gens dans une salle, en face des castings (souvent au complet) de vos programmes préférés.

Les spoilers et les dernières infos croustillantes sont obtenues durant ces panels qui se bouclent sur quelques questions du public. Les plus grosses conférences sont filmées et rapidement publiées sur YouTube.

Dans le centre de convention de San Diego, il y a beaucoup de salles.

Pour les gros panels, il y a en fait deux grands halls. Le reste des activités se déroule dans des plus petits espaces.

Dans ces derniers, certain•es auteur•es ou d’autres expert•es peuvent donner des conférences sur des sujets aussi variés que « comment bien écrire un personnage féminin » ou « la communauté LGBT dans le genre de la science-fiction ».

Je trouve que les Américains ont trouvé un bon système d’organisation. Par exemple, une fois rentré•e dans une salle, tu peux sortir et re-rentrer durant la même heure de panel grâce à un ticket spécifique qui évite de refaire la queue.

  • Assister tranquillement aux petits panels

Les séries de Syfy par exemple sont toujours présentées à la Comic Con. Je pense notamment à The Expanse, Wynonna Earp ou encore Dark Matter, et même s’il y a un peu de queue, vous aurez la place de rentrer.

Je préfère généralement les petits panels car il y a un véritable échange entre le public et les intervenants sur scène. L’ambiance me paraît plus intime et ça fait plaisir de se retrouver entourée de passionné•es.

Et en plus, il n’y a pas besoin d’attendre des heures avant de pouvoir entrer dans ces salles !

À lire aussi : Les séries de science-fiction connaissent-elles un renouveau ? (Avec le Capitaine du Nexus VI)

  • Assister aux panels de la Ballroom 20

Il n’y a pas trop de souci pour assister à ces panels, mais il faut un peu anticiper sa venue. Pour avoir une bonne place dans cette salle à la capacité d’environ 4 800 personnes, il suffit de faire la queue environ 3h avant le début des panels du jour.

La Ballroom 20 a abrité toutes les séries DC de la CW par exemple, ou encore Once Upon a Time.

Je précise qu’entre deux conférences, le personnel ne vide pas la salle. Ce qui veut dire que vous pouvez camper toute la journée dedans.

Y a eu pas mal de panels aujourd'hui… #OUAT #Riverdale #Supergirl #SDCC

A post shared by Aki (@piperaki) on

  • Vouloir assister aux panels du Hall H

Le Hall H — où tous les gros panels prennent place, des derniers blockbusters Marvel ou DC aux séries comme Game of Thrones, The Big Bang Theory ou The Walking Dead —  peut contenir jusqu’à 6 500 personnes.

Sachez que la journée du samedi y est consacrée aux gros blockbusters et, selon Twitter, certaines personnes ont attendu 25h sans pouvoir entrer… Il y en a même qui font la queue dès les jours précédents (et campent) pour cette journée spéciale ! Il faut de la motivation !

Un compte Twitter est même consacré aux dernières avancées de la file d’attente.

Les gens font la queue pour qu’on leur donne un ticket pour faire la queue (vous avez bien lu). Ou alors ils dorment juste sur place pour tenter de rentrer dans le Hall H.

Le dimanche, c’est plus facile d’accès. Depuis quelques années, la journée commence avec un panel Supernatural (avec un footing de Misha Collins le matin qui vient dire bonjour aux fans qui font la queue), suivi d’autres séries un peu moins populaires en nombre de vues.

Ce qui était intéressant il y a quelques années, c’est que le public du Hall H profitait d’une véritable exclusivité des contenus. Les trailers diffusés à cette occasion n’étaient publiés que quelques jours après. Cependant, depuis quelques années, les chaînes officielles partagent ces bandes-annonces quelques minutes après la fin des panels.

Mais des milliers de gens passionnés par le même sujet qui réagissent en même temps, ça reste une expérience unique.

Les expériences off-site de la Comic Con

Plusieurs séries (des nouvelles comme des classiques) étendent leur terrain en dehors du centre de convention. Ces abords sont accessibles à tout le monde même aux personnes sans badge Comic Con.

San Diego se met entièrement aux couleurs de vos programmes favoris le temps de ces quelques jours et ce ne sera donc pas étonnant que les hôtels, le Hard Rock ou d’autres lieux accueillent des expériences inédites. En tout cas, on y trouve des stands différents des activités présentées à l’intérieur du Center.

Mais tout comme à l’intérieur du centre de convention, pour accéder aux gros hits à la The Walking Dead ou Westworld, il faut attendre longtemps (quelques heures aussi) !

Donc pour vivre une expérience immersive et repartir avec des goodies, il faut prendre son mal en patience.

Pour info, le dimanche, dernier jour de la Comic Con, tout se finit relativement tôt, aux alentours de midi. Ne prévoyez pas de trop de choses à ce moment-là.

Les autographes à la Comic Con

Les autographes à la Comic Con sont gratuits. Mais, encore une fois, dans un esprit d’égalité des chances (c’est pas vraiment le cas en réalité), pour les célébrités les plus connues il y aura un tirage au sort.

À lire aussi : Le selfie, l’autographe du XXIème siècle

Et qui dit tirage au sort, dit queue…

Pour les stars de la maison Warner Bros — ça inclut Justice League, toutes les séries DC de la CW et bien d’autres — la file d’attente commence presque la veille.

Ce n’est donc pas exactement premier arrivé premier servi, mais plutôt premier arrivé, premier à tirer au sort, et si ce n’est pas un ticket gagnant ben vous l’avez dans le…

Les stars signent à leur stand affilié, donc vous pourrez les apercevoir de loin même sans ticket gagnant.

En revanche pour vos illustrateurs favoris, ou encore des castings moins connus, vous pourrez y accéder sans problème (si seulement je l’avais su avant pour Wynonna Earp…).

Soit les autographes se déroulent sur le stand de l’éditeur de comics en question soit ça se passe dans l’espace réservé aux signatures (le Pavillon Sails). Tout le programme s’affiche quelques jours avant l’ouverture.

À lire aussi : Lettre ouverte d’une groupie qui s’assume

Le hall d’exposition

À l’instar de notre propre Comic Con, un espace (okay, beaucoup plus grand) est consacré aux stands commerciaux. Là, c’est le bonheur des collectionneurs. Des Funko Pop! exclusifs (où il faut faire quoi ?! La queue bien sûr !) aux comics rares, à la partie un peu plus nippone comme à Japan Expo, aux hand spinners… Oui, y a de tout !

Il faut savoir que tous les stands acceptent la carte bancaire.

Les soirées de la Comic Con

Ohlala. La journée, il y a les activités, mais le soir, let’s partayyy ! Entre les Funko Fundays, les soirées spéciales SyFy ou encore des autres éditeurs en tout genre, vous aurez le choix.

Pour être tenu•e au courant de ce qui est organisé la night, vous pouvez suivre le blog officieux de la Comic Con (il vous donnera plus globalement des astuces pour votre séjour).

La plupart des soirées sont gratuites, ce qui implique… faire la queue. Il suffit souvent de réserver une place sur un site Internet avant de s’y rendre. D’autres goodies, de la nourriture et des boissons vous seront offertes.

Pour une fête au moins aussi BG, et bien plus facile d’accès, tu peux aussi venir à la prochaine Grosse Teuf madmoiZelle \o/

Se sustenter à la Comic Con

Manger, c’est la vie, donc il était normal que je mentionne ce petit détail au cas où vous prépareriez votre propre périple.

Bon, j’avoue, la nourriture sur place n’est pas donnée. Le soda à 4 dollars et le bretzel à 5 dollars… ça fait mal. Mais c’est le jeu, ma pauvre Lucette !

Hydratez-vous bien et pensez à prendre une petite laine comme disent les parents. Car même s’il fait 30 degrés dehors, à l’intérieur l’air conditionné souffle à fond.

À part ça, dans la rue principale en face du centre, des restaurants et bars se succèdent avec des menus « spéciaux » Comic Con. Bon, y a pas mal d’arnaques touristiques quand même, mais en tout cas, toute la ville se met à la page de l’événement !

(Mes repas)

Profiter de la Comic Con

Si vous n’avez rien de particulier en tête, profitez juste du moment.

Rencontrer des gens (il y a très peu de Français en fait, j’ai été assez étonnée) de par le monde et des amateurs du genre, flâner entre les stands, essayer les nouveaux jeux en exclusivité… Il y a plein de trucs à faire quoi !

Autre petit conseil, prenez un hébergement sur la ligne verte du tram, c’est direct jusqu’au centre de convention.

À bientôt !

À lire aussi : J’ai traversé tout les États-Unis… En train !

Commentaires
Forum (4) Facebook ()
  • Aki
    Aki, Le 13 août 2017 à 16h40

    Misara
    On peut avoir une idée du budget ou c'est totalement indiscret ?
    Si t'achètes rien sur place (ce qui est physiquement impossible je crois, j'étais partie dans l'idée de rien acheter et j'ai craqué x'D)
    - tu comptes l'A/R avion (je conseille de faire un tour à LA en même temps, tant que tu fais le trajet jusqu'aux US... ou alors en profiter pour faire le tour de la côte Ouest avec les parcs nationaux) si tu prends bien en avance tu t'en sors bien genre 600€
    - les 265$ pour les 4 jours + preview de la convention
    - la nuit d'hôtel qui s'élève environ à 70$/nuit/personne (tu peux toujours trouver moins cher en allant plus loin, mais tu trouves des logements à moins de 30 min pour ce prix-là, les Airbnb augmentent à cette période-là bien entendu, c'est très ardu de trouver quelque chose)
    - et y a des supermarchés pour préparer à manger et tenir la journée car la nourriture sur place est vraiment chère pour le coup.
    C'est un gros budget quand même, clairement :').

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!