5 façons d’adopter la tendance camouflage

Le camouflage est à l'honneur cet automne ! Pour adopter le look militaire sans se retrouver avec la dégaine de Rambo, Perrine vous propose 5 façons d'adopter l'imprimé camouflage.

5 façons d’adopter la tendance camouflage

Ça faisait bien 3 ans qu’on avait pas vu l’imprimé camouflage dans les collections d’hiver. Mais cette année, c’est carrément l’avalanche ! Présent sur plus de la moitié des podiums, le plus célèbre des imprimés militaires débarque en force dans les rayons des magasins.

Seulement, le motif camouflage, c’est pas ce qu’il y a de plus facile à porter. À la sauce grunge ou dans un esprit plus chic, voyons ce que nous proposent les créateurs pour cette rentrée.

Le camouflage grunge

Les tendances de cet automne-hiver s’amusent à se croiser entre elle : c’est comme ça que le camouflage s’est invité pépère dans la tendance grunge. Et il faut dire que le célèbre motif kaki s’accorde plutôt bien avec les carreaux rouges, le jean et le cuir noir.

Saint Laurent joue la carte du contraste entre des pièces féminines comme des petites robes ou des collants plumetis et des pièces plus grungy comme des gilets larges ou des bottines de rockeuses.

Le camouflage s’accorde aussi très bien avec des pièces un peu plus sportswear comme les teddy de baseball ou les bonnets de skateuse.

Défilé Automne/Hiver 13-14 Saint Laurent — Collants plumetis Le tiroir à colants (9,00€), robe fluide Jennyfer (25,99€), sac à main New Look (11,99€), ceinture blanche Kiomi (15,00€), bottines à boucles H&M (34,95€), veste à carreaux Zara (129,00€)

Cara DelevingneVeste à manches en jersey Topshop (72,00€), bonnet Van’s (25,00€), chemise en coton Jennyfer (15,00€), brodequins militaires H&M (29,95€),  bracelet à pics Forever 21 (5,90€)

Le camouflage chic

L’autre école du camouflage, c’est le look militaire chic à base de col en (fausse) fourrure, de silhouette féminine et d’accessoires colorés.

Chez Christopher Kane, le militaire se porte en total look avec un manteau, une jupe et un top accordé. Dans la vraie vie, c’est un peu plus compliqué à assumer sans avoir l’air de revenir du front.

Le motif camouflage est plus facile à porter en petites touches comme chez Michael Kors : un pantalon, un gilet, un top ou un foulard… il ne se porte d’ailleurs pas nécessairement kaki (même si globalement on ne trouve quasiment que de ça).

Défilé Automne/Hiver 13-14 Christopher Kane — Manteau à fausse fourrure Le Temps Des Cerises (144,00€), collier en jade Baubebar ($36,00), t-shirt imprimé Mim (7,00€), jupe zippée Dorothy Perkins (28,00€), escarpins à bride Pier One (35,00€)

Défilé Automne/Hiver 13-14 Michael KorsManteau long Zara (119,00€), pantalon en denim Kookai (24,90€), chapka noire Newstyle (52,00€), pull en maille et manches sequins Morgan (55,00€) et escarpins oranges Topshop (46,00€)

Défilé Automne/Hiver 13-14 Michael KorsPull camouflage Pull&Bear (19,99€), gilet en maille House of Fraser (£39,00), legging noir La Redoute (19,99€), gants longs en cuir 3 Suisse (22,99€), escarpins noir et bleu Sole Society ($59,95) et sac cartable blanc Topshop (44,00€)

Et pour finir en beauté, c’est cadeau : le camouflage le plus cool de tous les temps !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Samya
    Samya, Le 20 septembre 2013 à 15h57

    Est-ce qu'il existe des statistiques sur le retour aux anciennes modes dans l'univers fashion?

    Je serait curieuse de savoir en moyenne tous les combien d'années une mode reviens au gout du jour.

    Je me pose la question parske j'ai 30ans et je me souviens de la mode militaire dans mes années collège et de comment j'me la racontais parske mon tonton est militaire et que j'avais un vrai pantalon de militaire trop la classe a l'époque... dommage je ne l'ai pas gardé (et ne rentre probablement plus dedans) mais si ds quelques temps le bombers scott reviens a la mode chui sur le coup!!

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)