Live now
Live now
Masquer
Source : Jacob Lund / Canva
Règlement de comptes

Virginie gagne 2 389 € par mois : « J’ai pu acheter mon appartement en partie grâce à des donations de mes parents »

Devenir propriétaire, changer de travail… Ça pose des questions en termes d’organisation financière. Voici quelques-unes des interrogations auxquelles nous nous attaquons cette semaine dans Règlement de comptes.

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes en tout genre viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Virginie* qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Virginie
  • Âge : 39 ans
  • Profession :  responsable graphiste
  • Revenu avant prélèvement à la source : 2 345 € sur 13 mois, soit 2 540 € par mois
  • Revenu net après prélèvement à la source : 2 205 € sur 13 mois, soit 2 389 € par mois
  • Personnes (ou animaux) vivant sous le même toit : personne à part Virginie
  • Lieu de vie : Paris

La situation et les revenus de Virginie

Virginie est responsable graphiste, cadre en CDI, dans une maison d’édition jeunesse.

Je suis passionnée par mon métier, même si, étant depuis six ans au même poste, je commence à m’ennuyer.

Virginie est célibataire et n’a pas d’enfant. Elle est propriétaire de son appartement, un deux-pièces de 37 m² dans le 18ᵉ arrondissement de Paris.

J’ai acheté cet appartement à mes parents il y a quatre ans. Avant, l’appartement leur appartenait, et je leur louais.

Cet appartement, Virginie a pu le financer seule, notamment grâce à des legs de sa famille :

J’ai pu acheter mon appartement en partie grâce à des donations de mes parents et un héritage de ma grand-mère. Ça me permet d’avoir de petites mensualités tous les mois, sans quoi je ne pourrais pas avoir ce train de vie là à Paris.

Pour son job de responsable graphiste, Virginie perçoit 2205 € sur 13 mois, soit 2389 € par mois, un salaire qui lui convient. Néanmoins, elle ne s’estime pas assez rémunérée :

 Je m’estime bien payée pour un travail dans l’édition, mais mal payée, compte tenu de mon expérience, de mes responsabilités et du fait d’habiter à Paris. Je m’estime riche, grâce aux apports que j’ai eus pour payer mon appartement.

En plus de son salaire, elle explique toucher des primes de divers montants non fixes — que nous n’intègrerons pas dans le calcul final :

J’ai des primes d’intéressement et de participation qui sont déjà montées jusqu’à 6 000 € par an, soit 500 € par mois. Mais ces sommes sont bloquées temporairement sur un compte.

RDC_VIRGINIE_SALAIRE

Le rapport à l’argent de Virginie et son organisation financière

Virginie a grandi auprès de parents qui lui ont appris l’importance de l’investissement :

Mes parents étaient aisés, mais ça n’a pas toujours été le cas. Mon père a commencé instituteur, pour finir sa carrière comme directeur général d’une grosse entreprise. Ils m’ont appris l’importance de bien investir son argent, en étant propriétaire par exemple, tout en m’enseignant que l’argent est fait pour être dépensé et se faire plaisir.

Elle nous raconte son propre rapport à l’argent, et se trouve raisonnable dans la gestion de ses finances :

Je suis plutôt économe, je cherche toujours des astuces pour faire des économies, je n’ai jamais été à découvert. Mais je me fais plaisir, et j’estime ne manquer de rien.

Au niveau de ses comptes en banque, Virginie pense avoir un profil classique :

J’ai un compte courant sur lequel je reçois mon salaire et effectue mes dépenses courantes et des livrets d’épargne.

Les dépenses de Virginie

RDC_VIRGINIE_REVENUS

Son principal poste de dépense est le crédit pour son appartement, qui lui coûte 701 € par mois. Virginie ne perçoit pas d’allocation de la part de l’État, ni d’aides particulières.

Parmi ses autres charges, elle liste 145 € de factures courantes (63 € de gaz et d’électricité, 70 € de charges pour son appartement, 140 € d’entretien chaudière par an, soit 12 € par an), 51 € de taxe foncière et 30 € d’assurance habitation.

Dans le reste de ses dépenses, se retrouvent 11 € d’abonnement à Spotify, 30 € d’abonnement à internet, 14 € d’abonnement téléphonique, et 3,72 € de frais bancaires.

Pour se déplacer, Virginie utilise les transports en commun avec un pass Navigo qui lui coûte 86,4 par mois. De temps en temps, elle utilise l’application Uber, pour 15 € par mois.

Concernant ses frais alimentaires, Virginie les estime à 250 par mois. De plus, elle perçoit 200 € de tickets restaurant de la part de son entreprise.

Outre ses achats alimentaires, Virginie estime consacrer environ 25 € aux dépenses dites « féminines »

Je vais une fois par an chez le coiffeur, et deux ou trois fois chez l’esthéticienne pour me faire épiler. Sinon, je le fais moi-même. Je fais une pédicure par an. J’achète des tampons, et j’estime ce budget à deux euros par mois. J’utilise des préservatifs comme contraceptif, dont je partage les frais avec mes partenaires.

RDC_VIRGINIE_DÉPENSES

Les dépenses loisirs de Virginie

Pour se détendre et se vider la tête, Virginie a plusieurs activités et loisirs. Ce poste lui coûte 533 € par mois, et elle nous partage son organisation :

Je fais du clown une fois par semaine, des ateliers d’ameublement en kamihimo (papier japonais) une fois par semaine aussi. Je suis inscrite à la salle de sport, et je vais au cinéma quasiment toutes les semaines.

Je sors souvent au restaurant avec des amis et je vais régulièrement au théâtre et voir des concerts. Étant célibataire et passionnée d’art, cela est primordial pour moi. Cela me permet de me nourrir intellectuellement et d’avoir du lien social.

Son dernier craquage ?

J’ai craqué pour une illustration originale de mon illustrateur préféré, pour 200 € — il m’a fait un prix d’ami — et un ordinateur à 3 000 €, en vue de m’installer à mon compte. J’ai aussi acheté un canapé d’occasion à 350 €.

Virginie souhaiterait réduire le poste budgétaire de l’alimentation, qui lui coûte, comme dit plus haut, 250 € par mois :

J’alterne entre les paniers prêts à cuisiner (Quitoque) et les courses dans une grande surface. Avant, j’allais à La Louve, le premier supermarché coopératif de Paris — on y travaille 3 heures par mois, et en contrepartie les produits sont 20 à 30 % moins chers qu’ailleurs, et ce sont des produits de très bonne qualité. J’ai fait une pause, mais je voudrais reprendre.

Actuellement, mon budget nourriture avec les paniers prêts à cuisiner revient plus cher que lorsque je fais mes courses à La Louve. 

Pour les vêtements, Virginie estime dépenser 50 € par mois environ

J’achète beaucoup en soldes, en ventes privées ou seconde main. Jamais au prix fort.

À son budget loisir s’ajoutent également 10 € de livres par mois, 60 € de cadeaux pour ses proches pour leurs anniversaires ou autres festivités, ainsi que la somme de 150 € mensuellement, qu’elle dit dépenser pour ses week-ends ou des vacances.

L’épargne de Virginie et ses projets d’avenir

Virginie arrive à épargner entre 200 et 300 € de tous les mois :

Ces économies me servent pour les imprévus, comme les travaux, les réparations, les achats de meubles…

Pour son avenir, elle nous dévoile ses projets :

J’envisage de changer d’entreprise ou de me lancer à mon compte. J’ai besoin de nouveaux projets et des nouveaux défis. Je cherche depuis un certain temps à changer d’entreprise, mon CV plait, mais quand je parle de mes prétentions salariales ça bloque. Mon salaire est assez élevé pour un salaire dans l’édition, ils préfèrent prendre des juniors pour moins les payer. 

Mais j’aurais fini de rembourser mon appartement dans peu de temps, ce qui me permettra de prendre plus de risques professionnellement et financièrement en me lançant à mon compte par exemple.

Merci à Virginie de nous avoir ouvert ses comptes ! 

*Le prénom a été modifié

À lire aussi : Augustine et son mari, 5 400 € par mois : « Je trouve que je surconsomme beaucoup trop de vêtements »

Pour témoigner pour nos rubriques Règlement de Comptes ou Quand on aime on compte (pour le budget des parents), écrivez-nous à :
[email protected] avec en objet « Témoignage argent »
On a hâte de vous lire !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Règlement de comptes

RDC_Paloma_Une_V
Règlement de comptes

Paloma, 4 930 € à deux : « J’ai tendance à dépenser pour me remonter le moral » 

Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
RDC_Laura_Une_V
Règlement de comptes

Laura, 4 911 € à deux : « J’ai épargné 9 000 € en 8 mois grâce au système des enveloppes »

17
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Ava, médecin généraliste à 4 316 € par mois : « Mon point fort, c’est le minimalisme »

2
Source : gonghuimin468 / pixabay
Règlement de comptes

Augustine et son mari, 5 400 € par mois : « Je trouve que je surconsomme beaucoup trop de vêtements »

6
Source : Kampus Production / Pexels
Règlement de comptes

Manon, 1874 € par mois : « Depuis que je suis séparée, je profite beaucoup plus de mon argent »

4
Source :  franckreporter de Getty Images Signature
Règlement de comptes

Lili, mère solo, 2 017€ mensuels : « On fait des sacrifices tous les jours »

34
Source : Brooke Cagle / Unsplash
Argent

Marianne, militaire à 2 329 € par mois : « Devenir propriétaire n’est pas dans mes projets »

6
Source : Canva
Règlement de comptes

Katia, entre 560 et 1 680 € par mois : « Je paie pratiquement tout car mon copain n’a pas de revenu régulier »

4
Source : FatCamera / Getty Images Signature
Règlement de comptes

June, enseignante à 2 287 € mensuels : « Si je gère bien, je peux économiser 500 € par mois »

Source :  David-Prado / Getty Images Pro
Règlement de comptes

Lola, 2 244 € par mois et en reconversion : « J’ai dépensé environ 3 000 € en coiffure cette année  »

2

La vie s'écrit au féminin