Live now
Live now
Masquer
Source : Kampus Production / Pexels
Règlement de comptes

Manon, 1874 € par mois : « Depuis que je suis séparée, je profite beaucoup plus de mon argent »

Retrouver une gestion de son budget après une rupture, accepter d’avoir des loisirs qui coûtent, rester maîtresse de son argent… Voici quelques-unes des interrogations auxquelles nous nous attaquons cette semaine dans Règlement de comptes.

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes en tout genre viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Manon qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Manon
  • Âge : 25 ans
  • Profession : Commerciale itinérante
  • Revenu avant prélèvement à la source : 1995 €
  • Revenu net après prélèvement à la source : 1874 €
  • Personnes (ou animaux) vivant sous le même toit : un chat
  • Lieu de vie : Provence

La situation et les revenus de Manon

Manon est commerciale itinérante en CDI dans l’agro-alimentaire depuis cinq mois. Elle vit seule depuis deux mois, après avoir été en couple pendant sept ans avec son ex-compagnon, avec qui elle vivait. Avant de décrocher ce CDI, Manon avait exercé ce métier trois ans en alternance, puis un an dans un précédent CDI.

Je suis actuellement dans une entreprise qui travaille à l’internationale, mais encore « jeune », puisqu’elle a été créée depuis moins de 10 ans.

Depuis sa séparation avec son ex-conjoint, Manon a changé son rapport à l’argent :

Jusqu’à récemment, je vivais en couple, mais la personne avec qui j’étais n’était pas du tout stable. Le rapport à l’argent a toujours été déséquilibré. J’ai toujours payé plus, même quand je gagnais moins. On avait un compte joint et nos comptes persos.

Globalement, je payais 90 % des dépenses et lui payait davantage les extras. Mais il était toujours en manque d’argent et il n’avait pas de travail avec un salaire fixe.

Depuis que je suis séparée, je profite beaucoup plus ; d’ailleurs depuis deux mois, j’ai énormément pioché dans mes économies.

Manon vit son chat, dans un appartement en Provence, dont elle est propriétaire depuis mars 2022 :

J’habite dans un appartement dans une ville de taille moyenne que j’ai acheté seule l’an passé. J’ai pu profiter d’un bon taux et d’un bon prix juste avant que tout ne flambe. Il fait 80 m² habitables avec une grande terrasse de 14 m² et une loggia de 10 m².

Cet appartement, Manon a pu le financer seule, notamment grâce à un apport conséquent :

J’ai pu l’acheter grâce à un héritage que j’ai reçu — 30 000 euros — suite à la vente de la maison familiale. Ma maman est décédée quand j’étais jeune, donc sa part m’est revenue.

Pour son job de commerciale itinérante, Manon perçoit 1874 € par mois, un salaire qui lui convient, avec des avantages intéressants :

Je m’estime très bien payée, notamment parce que j’ai des avantages non négligeables : j’ai un véhicule de fonction pour lequel je ne paie pas l’essence, c’est-à-dire que tout est pris en charge par ma boite, les week-ends et congés compris.

C’est répercuté sur ma fiche de paie, mais j’en sors gagnante vu le nombre de km que j’effectue en perso. En plus de cela, j’ai 12 € de repas/jour à dépenser qui sont remboursés par ma boite. Comme je ne mange pas beaucoup, je m’en sers pour faire mes courses alimentaires au mois (ce qui représente un budget entre 180 € et 240 € par mois en fonction des jours où je travaille). De même, ma boite me paie mon abonnement internet.

RDC_MANON_SALAIRE

Le rapport à l’argent de Manon et son organisation financière

Manon a grandi auprès de parents pour qui parler d’argent était tabou :

On ne parlait pas beaucoup d’argent à la maison. C’était plutôt un sujet tabou, on nous incitait juste à mettre de côté l’argent qu’on recevait de nos anniversaires.

Elle nous raconte son propre rapport à l’argent, qui est « devenu plus sain », et qui a évolué depuis sa rupture :

Je me suis mis en couple très jeune avec un homme qui était à contrario très dépensier. Du coup, je compensais énormément pour lui, même s’il gagnait davantage que moi. Ce qui fait que j’ai eu une grosse période où j’étais tous les mois à découvert, parce que je lui prêtais de l’argent, que je payais ses amendes ou son loyer…

Je pouvais être qualifiée de radine à l’époque, car je faisais attention à tout. Je ne me faisais jamais plaisir, je pensais d’abord à lui. Je payais absolument tout pour « nous ». J’étais constamment dans l’angoisse de ne plus rien avoir.

Avec le temps, mon rapport à l’argent a évolué. Avant, j’avais peur d’en manquer, maintenant que j’ai mon appart, je suis plus sereine. Le fait que je me sois séparée m’a aussi permis de plus dépenser pour moi. À l’heure actuelle, je suis même un peu dans l’excès puisque je crame mes économies destinées aux vacances. Mais au moins, je me fais plaisir.

J’ai un rapport qui est devenu plus sain à l’argent. Je m’achète rarement des choses sur un coup de tête.

Au quotidien, Manon ne regarde pas trop à la dépense pour ses achats, surtout au niveau de la nourriture, grâce à ses avantages professionnels :

Je fais mes courses dans des grandes enseignes, mais pour le moment, je ne regarde pas les prix, car c’est remboursé par ma boite. J’ai la chance de ne pas payer la nourriture pour mon chat, je paie uniquement sa litière autour de 20 €/mois.

À lire aussi : Au fait, ça coûte combien d’avoir un chat en 2024 ?(Spoiler cher)

Les dépenses de Manon

Son principal poste de dépense est le crédit pour son appartement, qui lui coûte 625,25 € par mois. Manon ne perçoit pas d’allocation de la part de l’État, ni d’aides particulières.

Parmi ses autres charges, elle liste 234 € de factures courantes (54 € d’électricité et 180 € de charges de copropriété), 110 € de taxe d’habitation et 9,99 € d’abonnement téléphonique.

Aujourd’hui, mes grosses dépenses sont liées à mon appartement : je paie 110 € en prévision de ma taxe foncière et j’ai dû payer un peu plus cher mes charges : 270 € ces 3 derniers mois au lieu de 180 €. Ça pèse dans le budget, mais je m’en sors tout de même très bien.

Dans le reste de ses dépenses, se retrouvent 43,40 € d’assurances (20,71 € d’assurance habitation, 14,79 € d’assurance pour son prêt, 7,9 € d’assurance de protection juridique), mais aussi 2 € de frais bancaires.

Concernant ses frais alimentaires, Manon les estime à 180 € et 240 €, payés grâce à ses avantages professionnels, comme elle nous l’expliquait plus haut.

Outre ses achats alimentaires, Manon estime consacrer environ 40 € aux dépenses dites « féminines »

J’ai des culottes menstruelles que j’utilise depuis 6 mois. Elles ont dû me coûter autour de 150 €.

Tous les mois, je dépense en soin (manucure et épilation) 22 €. J’ai la chance d’avoir une amie qui me fait les ongles (simple manucure) pour 10 € et mes sourcils coûtent 12 €.

J’achète très peu de produits de beauté, peut-être 100 € par an.

RDC_MANON_DÉPENSES

Les dépenses loisirs de Manon

Pour se détendre et se vider la tête, Manon adore faire du ski et de la randonnée. Son budget loisirs varie selon les mois, mais elle l’estime à 250 € par mois :

Depuis ma séparation, j’ai investi dans du matériel de ski et j’y passe tous les week-ends. Une journée me coûte entre 50 € et 60 € (en comptant le péage et le forfait).

Pour un week-end, on monte plutôt autour de 200 € – 250 €. C’est mon plus gros poste de loisirs pour le moment.

Sinon, je fais beaucoup de randonnées (gratuit) ou de compétitions de sport (entre 2 et 3 par mois) qui me coûte environ 40 €.

Son dernier craquage ? Du matériel pour sa passion, à 700 € :

Mon dernier gros craquage, c’est l’achat de tout l’équipement de ski qui a dû me coûter 700 € environ.

Pour autant, Manon ne souhaite réduire aucun poste budgétaire :

J’apprends simplement à rééquilibrer mon budget.

Pour les vêtements, Manon estime dépenser 10 € par mois environ

Je m’achète très peu de vêtements, et c’est surtout de la seconde main.

Pour ce qui est des livres ou des films, elle nous partage son organisation :

Pour les livres, je vais plutôt à la médiathèque de ma ville. L’abonnement est gratuit, il faut juste amener une fois par an une lettre timbrée avec son adresse pour recevoir une carte d’abonnement.

Je n’ai pas d’abonnement de streaming ou de musique.

L’épargne de Manon et ses projets d’avenir

Manon arrive à épargner la somme 500 € de tous les mois, qu’elle place en plusieurs catégories :

J’économise environ 500 € par mois : 350 € pour mes voyages ou sorties, 50 € dans un PEA, et 100 € en assurance vie.

J’ai 19 000 euros de côté en tout, 7700 € sur un LEP pour une épargne d’urgence, et divers placements que j’ai eus dans mes anciennes entreprises.

J’ai aussi investi dans du crowdfunding pour 1 500€.

Il doit me rester environ 1 400€ d’économies pour mes loisirs.

Pour son avenir, elle nous dévoile ses projets :

J’aimerais continuer à économiser et surtout me faire plaisir !

Merci à Manon de nous avoir ouvert ses comptes ! 

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

4
Avatar de TheMadTink
21 avril 2024 à 00h04
TheMadTink
C'est vrai que c'est sous le salaire médian, mais après tant mieux si elle se trouve très bien payé, j'ai envie de dire.
C'est un ressenti relatif qui dépend aussi de là où elle vie, de son niveau de vie, des tâches qu'elle doit accomplir, du salaire moyen de sa profession. Personnellement, je suis moins payée qu'elle et sans avantages et je m'estime aussi très bien payée, parce que mon salaire, à compétences, tâche et temps égal, est bien plus élevé que la plupart des gens de ma branche.
1
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

RDC_Paloma_Une_V
Règlement de comptes

Paloma, 4 930 € à deux : « J’ai tendance à dépenser pour me remonter le moral » 

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
RDC_Laura_Une_V
Règlement de comptes

Laura, 4 911 € à deux : « J’ai épargné 9 000 € en 8 mois grâce au système des enveloppes »

17
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Ava, médecin généraliste à 4 316 € par mois : « Mon point fort, c’est le minimalisme »

2
Source : Jacob Lund / Canva
Règlement de comptes

Virginie gagne 2 389 € par mois : « J’ai pu acheter mon appartement en partie grâce à des donations de mes parents »

Source : gonghuimin468 / pixabay
Règlement de comptes

Augustine et son mari, 5 400 € par mois : « Je trouve que je surconsomme beaucoup trop de vêtements »

6
Source :  franckreporter de Getty Images Signature
Règlement de comptes

Lili, mère solo, 2 017€ mensuels : « On fait des sacrifices tous les jours »

34
Source : Brooke Cagle / Unsplash
Argent

Marianne, militaire à 2 329 € par mois : « Devenir propriétaire n’est pas dans mes projets »

6
Source : Canva
Règlement de comptes

Katia, entre 560 et 1 680 € par mois : « Je paie pratiquement tout car mon copain n’a pas de revenu régulier »

4
Source : FatCamera / Getty Images Signature
Règlement de comptes

June, enseignante à 2 287 € mensuels : « Si je gère bien, je peux économiser 500 € par mois »

Source :  David-Prado / Getty Images Pro
Règlement de comptes

Lola, 2 244 € par mois et en reconversion : « J’ai dépensé environ 3 000 € en coiffure cette année  »

2

La vie s'écrit au féminin