Live now
Live now
Masquer
Source : URL
Daronne

Une étude a évalué la valeur en euros du travail des mères en foyer (et c’est énorme)

De nombreuses études ont évalué le salaire que les parents au foyer devraient gagner s’ils étaient rémunérés. Une nouvelle enquête s’intéresse au coût que cela représenterait d’externaliser cette tâche. Edifiant.

Certaines personnes par choix ou par contrainte, décident de mettre leur activité professionnelle en suspend pour se consacrer à l’éducation de leurs enfants. Et contrairement à ce que certains pensent encore (si, si), cette activité est loin d’être de tout repos. Etre père ou mère au foyer est un job à plein temps et permet, au passage, de faire des économies substantielles sur le mode de garde, le ménage et plein d’autres choses. Et si ces activités que vous faites au quotidien devaient être externalisées. Combien ça couterait ?

Mère au foyer : une valeur monétaire non négligeable

Une étude chinoise menée dans 80 grandes villes du monde a analysé le coût des tâches ménagères et de la garde d’enfants assumées par les parents au foyer d’un à quatre enfants et a cherché à savoir combien cela coûterait pour externaliser ces tâches dans chaque ville. Aux États-Unis, par exemple, les parents au foyer de deux enfants effectuent environ 200 heures chaque mois, mêlants nettoyage, courses, cuisine, garde d’enfants et d’autres tâches.

Cette main d’oeuvre coûterait entre 4 000 et 5 400 euros par mois, selon les résultats de cette étude (graphique ci-dessous). Les villes suisses de Zurich (5 390 euros) et de Bâle (4979 euros) sont les endroits où les parents au foyer ont la plus grande valeur monétaire, logique car les salaires y sont aussi très élevés. La ville de San Francisco se classe au troisième rang : 4891 euros pour deux enfants.

Marseille, 1er ville française du classement

La première ville française apparaît à la 35e place : c’est Marseille. Le montant est de 3058 euros par mois. Paris est en 39e position avec un montant de 2 975 euros, toujours pour deux enfants. Essayez de changer le nombre d’enfants dans la tableau, les montants deviennent juste astronomiques.

À noter : La valeur de la charge de travail parentale a été déterminée en analysant huit tâches courantes (ménage, cuisine, courses, lessive, transport, soutien émotionnel, tutorat et tâches de planification/administratives) et en faisant la moyenne du nombre d’heures que les parents consacrent à ces tâches, en fonction du nombre de tâches, et du nombre d’enfants qu’ils ont.

top-10-cities

Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

24
Avatar de Jaquette Bauer
2 mai 2024 à 13h05
Jaquette Bauer
Dans sa
@Jaquette Bauer Je suis globalement d'accord avec ton message, le problème pour moi reste que ces calculs (savoir si tu continues de bosser ou pas) ne devraient même pas exister. C'est pour cette raison que les métiers principalement exercés par des femmes sont mal rémunérés (garde, ménage, etc.)
On part du principe qu'il faudrait s'arrêter de bosser uniquement si c'est plus intéressant que d'exercer son activité (principalement salariale pour la majorité). Donc en tant que société on tire ces coûts un maximum vers le bas, après tout s'il est plus intéressant de continuer de bosser le patronnât n'en sera que ravis, autant (sous)payer une autre femme pour faire le travail qu'on aurait dû faire nous-même à la base. Et en plus on créé de l'activité et des "revenus utiles à la société".
Pour moi le rémunérer est beaucoup plus important que simplement le valoriser. Il ne faut plus que le choix se fasse entre indirectement exploiter une autre femme pour continuer à engraisser l'entreprise qui nous paye ou simplement... faire le travail nous-même tout en continuant à vivre normalement (donc en gardant des revenus).
C'est aussi ce calcul économique qui fait que les femmes sont en grande majorité désavantagées car elles gagnent moins donc ce sont elles qui s'arrêtent (ou décident de ne pas reprendre une activité) et les hommes qui continuent leur carrière.
On peut aussi avoir simplement des salaires planchés pour ces métiers auquel il est impossible d'aller en dessous. Du coup fini les heures de ménage à 10 balles après déduction d'impôts. Soudainement il devient bien moins intéressant de bosser et ce sont les entreprises qui devront prendre en considération ces coûts et augmenter les salaires.
Ah mais tout à fait d'accord avec toi ! Ça ne devrait pas exister de faire ses calculs, c'est juste un moyen que j'ai trouvé pour le léser le moins possible dans sa démarche d'arrêter de travailler. On n'est d'ailleurs pas du tout gagnant financièrement, on baisse notre niveau de vie mais j'ai fait ce calcul en imaginant ce que ça nous coûterait si on engageait une aide ménagère par exemple pour évaluer ce qu'il "genererait" comme bénéfice au foyer.
Ce qu'on gagne surtout c'est qu'il n'a plus à faire un job qu'il déteste et qu'on est tous les deux plus serein dans la vie quotidienne
4
Voir les 24 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source :  Ira Taskova
Food

La recette (facile) des galettes de courgettes

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T162641.100
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

26
Source :  RapidEye de Getty Images Signature
Parentalité

Les 3 jouets les plus bruyants à ne pas offrir aux enfants, d’après nos lectrices

Source : Monkey Business Images
Culture

3 films des 90s à regarder avec les enfants ce week-end sur Disney +

Source : Dobrila Vignjevic de Getty Images Signature
Parentalité

6 phrases de parents que personne ne comprend vraiment

Source : Yamasan de Getty Images
Parentalité

Typologie des 5 pires parents qu’on croise au parc de jeux pour enfants

couple-rire // Source : URL
Couple

Couple : pourquoi ce cap est-il si difficile à passer ?

Source : Pexel
Daronne

5 idées de cadeaux pour la fête des Mères pour changer des fleurs

2
Source :  Maridav
Chère Daronne

Help, je suis en couple libre et mon mec couche avec son autre partenaire, mais plus avec moi

10
Source : Zanuck de Getty Images
Parentalité

Chronique d’une daronne : ces 3 moments où mes enfants m’ont foutu la honte

8

Pour les meufs qui gèrent