The L Word : Generation Q se dévoile dans une bande-annonce surexcitée !

Ceci n'est pas un exercice, je répète, ceci n'est pas un exercice ! The L Word fait son grand retour à la télévision et c'est SI FOU !

The L Word : Generation Q se dévoile dans une bande-annonce surexcitée !

Mise à jour le 23 août 2019 —

HELLO LOS ANGELES !

En arrivant au bureau ce matin j’avais passablement la tête dans le derrière. Comme chaque matin, soyons honnête.

Et puis j’ai regardé la bande-annonce de The L Word : Generation Q. En plus de me filer la pêche pour toute la journée, cette grosse minute de teasing a probablement rajouté 10 ans à mon espérance de vie.

Je suis aux anges.

Une première bande-annonce dynamique pour The L Word : Generation Q

Sweet Lesbian Jesus, merci pour cette bande-annonce. Que c’est bon de retrouver des visages connus et d’en découvrir de nouveaux.

Bette veut devenir maire de Los Angeles (You go girl !), Shane est de retour (avec son jet privé ??), Alice anime sa propre émission de TV ??? Je suis. si. fière.

Y’a pas de doute, le 8 décembre prochain je serai plantée devant mon écran à refresh la page du navigateur jusqu’à ce que la série soit disponible.

De nouvelles têtes dans The L Word : Generation Q

Si je suis surexcitée à l’idée de retrouver Bette, Alice et Shane, cette courte bande-annonce m’a aussi donné très envie de découvrir les autres personnages de cette nouvelle génération !

Et vu la diversité du cast, un vent de fraîcheur devrait souffler sur The L Word : Generation Q.

Dès le 8 décembre tu découvriras donc Dani Nùñez (Arienne Mandi), Micah Lee (Leo Shang), Sarah Finley (Jacqueline Toboni que tu as pu voir récemment dans la série Easy) et bien d’autres aux côtés du trio d’origine.

 

Publié le 23 mai 2019 —

Mesdames, agitez vos drapeaux arc-en-ciel et faites claquez vos digues dentaires : les lesbiennes à la vie la plus drama de tout L.A. seront bien de retour cet automne, après 10 ans loin du petit écran !

Bette, Alice et Shane de retour dans une nouvelle saison de The L Word

En 2009 était diffusée la sixième et ce que je pensais alors être la dernière saison de The L Word.

Quelle n’a pas été ma surprise en 2017 d’entendre plusieurs rumeurs parlant de ramener le cultisme drama queer sur le devant de la scène ! Puis de voir ces rumeurs se concrétiser en janvier 2019, sans qu’aucune date de sortie ne soit pour autant donnée.

Eh bien voilà, c’est officiel : The L Word revient cet automne, sous le poétique nom The L Word : Generation Q.

Pour l’instant trois personnages clés renfilent la chemise à carreaux pour cette suite : Leisha Hailey (Alice), Jennifer Beals (Bette) et Katherine Moenig (Shane, LE personnage qui a fait se questionner sur leur orientation sexuelle toute une génération d’ados).

Tu peux t’attendre à retrouver ce qui a fait le succès de The L Word, puisque c’est Ilene Chaiken, la créatrice de la série, qui produit cette suite, accompagnée de Marja-Lewis Ryan.

Comment The L Word m’a aidée à comprendre que j’aimais les filles

Je sais. C’est cliché.

« Ah mais toi qui aimes les filles, tu dois connaître The L Word, non ? »

Oui fraté, bien sûr que je connais The L Word !

  1. Parce que j’ai pas vécu dans une grotte entre 2004 et 2009
  2. Parce que OUI, que je le veuille ou non, The L Word c’est un peu un rite de passage pour toutes les meufs qui aiment les meufs ou qui se sont un jour questionnées sur leur orientation sexuelle

Il faut dire que quand la série est sortie, le paysage télévisuel se posait un peu là en terme de représentation de la communauté LGBT.

À lire aussi : Pourquoi j’en ai marre que les personnages queer meurent dans les séries

Quand durant mes années collège j’ai commencé à me demander si c’était normal de vouloir embrasser ma meilleure amie, je me suis tournée vers LA personne qui aurait toutes les réponses à mes questions : madmoiZelle Youtube.

J’étais pas là pour niaiser, j’ai sauté l’étape « Est-ce que c’est normal d’être attirée par les filles quand on est une fille ? » et j’ai dû aller directement à « girls kissing », ou quelque chose dans le genre.

Eh bien tu le sauras, à cette époque-là ce n’était pas des vidéos de porn qui popaient en premier, mais des scènes de The L Word et de Grey’s Anatomy.

Ce sont donc Shane, Carmen, Alice, Arizona, Callie et bien d’autres trouvées sur YouTube qui m’ont aidée à comprendre ce qu’il se passait dans mon cœur et dans ma tête (et dans mon slip javou).

YouTube a été une mine d’informations pour moi à cette période. Un endroit où je n’étais pas la seule à me poser des questions et où d’autres essayaient d’apporter leurs réponses.

C’est sur la plateforme vidéo que je suis tombée pour la première fois sur Shannon (ou plutôt Nowthisisliving), Rose&Rosie, Ally Hills, et bien d’autres youtubeuses LGBT ouvertes et feel-good. Mais peut-être que je t’expliquerai tout mon amour pour ces femmes merveilleuses dans un autre article…

En attendant j’ai hâte de retrouver The L Word, et je me demande quel drama les scénaristes réservent à ces personnages hauts en couleur…

À lire aussi : 3 œuvres cool (et positives !) sur la communauté LGBT

Et toi, à quel point t’es hypée ?

LouiselleD

LouiselleD


Tous ses articles

Commentaires

Cocteau

J'ai toujours trouvé que cette série ne tenait pas la comparaison (rythme, angles de vue, musique, intrigues, acteurices) par rapport à son «miroir» masculin Queer as folk (qui comporte quand même un couple lesbien ❤). Le personnage de Jenny est TELLEMENT insupportable, ça suffisait à me faire fuir, mais comme il n'y avait pas trop d'alternative... Shane aussi m'enervait, je ne comprends pas ce que les gens lui trouvaient... J'aimais bien Tina, Dana et la fille qui était cuisinière et dont j'ai oublié le nom. Et la fin, tellement WTF, pire fin de série ever. Ça me donne plutôt envie de me remettre à queer as folk en fait!
Je suis d'accord, Queer as folk US est mieux, c'est clairement ma série préférée, je ne m'en lasse jamais, les personnages sont attachants, les intrigues parfaites et le contexte est très bien rendu (c'est pas juste "on est homos et la vie est facile", mais j'aime quand même The L Word. :d
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!