Live now
Live now
Masquer
the-boys-club-lam
Podcasts

The Boys Club #2 – Lâm  : « #MeToo, c’était une déflagration »

OUI C’EST LE NOUVEL ÉPISODE DE THE BOYS CLUB !

Pour rappel, dans ce podcast, on explore la masculinité en interviewant un homme pour parler de sa construction en tant que mec, de son rapport à son genre, de la virilité…

Après Arthur, cobaye du premier épisode, j’ai eu l’immense plaisir de recevoir Lâm, créateur notamment de l’excellent podcast Studio 404, et qui s’occupe aussi d’e-sport chez JVTV.

Dans The Boys Club

, Lâm nous parle des canons de virilité qui diffèrent entre l’Occident et la culture vietnamienne, de la « baffe » #MeToo, de féminisme, de mode pour hommes, d’amitié « virile »…

Il évoque sa maladie d’amour, décrite dans son délicat récit De battre, mon coeur s’est emballé, son rapport aux femmes, ses tribulations sur Tinder, son lien complexe et nuancé avec le genre masculin.

Ce podcast fut un vrai beau moment de partage, et j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi.

Rendez-vous un mercredi sur deux pour un nouvel épisode de The Boys Club !

Abonnez-vous à The Boys Club !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

21
Avatar de Tatie
28 février 2018 à 10h02
Tatie
Je viens de me mettre au boys club et je vais revenir sur ce que @LamHua a dit concernant le fait que les asiatiques sont pas consideres comme sexy.
Vivant en Asie depuis presque deux ans je peux vous dire que la plupart des hommes asiatiques que j'ai rencontres ont ete tres tres surpris quand je leur ai dit que j'aimais beaucoup les asiatiques. Pour ne pas dire que c'est ce que je prefere.
Pour eux les "western" ne sont pas du tout attires par les asiatiques en general, a une exception pres peut etre pour les coreens, qui eux profitent de la Hallyu et de toutes les filles a fond kpop qui quand elles arrivent en Coree cherchent a trouver un oppa.
Et ils disent exactement la meme chose pour Tinder. Ils ont tres peu de match sauf avec les asiatiques. Ils disent tous sans exception la meme chose que Lam alors meme qu'on est dans une ville tres multiculturelle. En plus on ajoute a ca les cliches sur la taille du sexe qui sont vehicules chez nous c'est juste complique pour eux.
1
Voir les 21 commentaires

Plus de contenus Podcasts

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-18T115613.615
Culture

Folie Douce : après La Poudre, Lauren Bastide revient avec un nouveau podcast

Lauren Bastide // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Lauren Bastide arrête La Poudre et tease son nouveau podcast, qui « parlera à beaucoup de gens »

Les podcasts Rends l'argent, Self-care ta mère, et La Leçon peuvent vous aider à relativiser Noël et les fêtes de fin d'année
Podcasts

Cinq podcasts pour survivre à Noël en famille et aux fêtes de fin d’année

Copie de [Image de une] Horizontale (59)
Podcasts

Podcasts littéraires : notre sélection pour se mettre de la littérature dans les oreilles

1
MCCP_S2_EP5_V
Mon corps, ce poids

« La maladie, c’est l’incapacité de se projeter à deux mois, de voir loin » : après le cancer, Fanny raconte la rémission et le retour de l’espoir 

MCCP_S2_EP4_V
Mon corps, ce poids

« Ma poitrine était une bombe à retardement, mais c’était aussi la partie de mon corps que je préférais » : Fanny raconte l’ablation de ses seins

MCCP_S2_EP3_V
Mon corps, ce poids

« Quand tu vas franchir la porte de cet hôpital, tu vas faire ce qu’il faut pour te sentir vivante » : Fanny raconte son quotidien pendant la chimio 

MCCP_S2_EP2_V
Mon corps, ce poids

« Le cancer, c’était pas vraiment dans mes projets de vie à 26 ans » : Fanny raconte sa peur de la chimio 

MCCP_S2_EP1_V
Mon corps, ce poids

Comment se battre contre un cancer quand on a 26 ans ? Fanny nous raconte 

Angela Davis // Source : Capture écran Youtube
Culture

Angela Davis : 3 choses à savoir sur la militante afroféministe

1

Podcasts