Je suis sataniste au Temple satanique, et je t’explique tout

Cette madmoiZelle a rejoint le Temple satanique, une religion non-théiste très méconnue en France et souvent associée à tort à l'Église de Satan. Elle explique les valeurs du Temple, et de ce qu'il lui a apporté.

Je suis sataniste au Temple satanique, et je t’explique tout©TheSatanicTemple.com
Un petit mot d'Océane

Suite à la réception du témoignage de cette madmoiZelle, j’ai moi-même fait des recherches sur le Temple satanique.

Tu en trouveras le résultat dans les encadrés qui ponctuent le témoignage !

Depuis quelques mois, j’ai rejoint le Temple satanique, notamment un chapitre local où j’habite (dans un pays anglophone).

Le Temple commence à être de plus en plus connu dans le monde, mais il reste assez inconnu dans les pays francophones et je rencontre beaucoup d’incompréhension au sein de ma famille.

Je me suis dit qu’un article pourrait éventuellement aider les gens à mieux comprendre cette religion et à mieux accepter les satanistes qu’ils rencontrent.

Avant de commencer, je veux préciser que je ne suis pas porte-parole au Temple satanique : ce que je vais expliquer ne concerne que moi.

Apprendre à ma famille et mes amis que je suis sataniste

Cela fait quelques années que je connais le Temple satanique, assez médiatisé à cause de diverses interventions aux États-Unis — dont je parlerai plus tard.

C’est en voyant le documentaire Hail Satan? que je me suis décidée à franchir le pas.

Dans ma famille, mon frère et ma mère sont au courant que j’ai rejoint le Temple. On a été élevés en tant qu’athées donc ma mère a eu peur et a cru que c’était une secte.

Quand j’ai réussi à l’appeler et à lui expliquer plus en détails les principes du Temple, ça l’a rassurée, mais je sens une très grande suspicion.

Quant à mon frère il l’a bien accepté. Il connaissait pas mal le Temple à travers des articles, donc il était déjà au courant qu’on ne mangeait aucun bébé, qu’on n’invoquait aucun démon.

Il a été curieux mais n’a pas critiqué mon choix. Il ne m’en parle pas trop.

Pour mes amis, ça a été un peu pareil que mon frère. Ça ne les a pas trop étonnés non plus, ils ont même trouvé les principes du Temple très intéressants, donc ça s’est mieux passé qu’auprès de ma mère.

Ils n’ont pas eu peur car ils me connaissent ; parfois ils me posent des questions mais ce n’est jamais « méchant » !

Religion du Temple satanique : pourquoi Satan ?

C’est la question qu’on me pose le plus. Pourquoi brandir l’identité d’une figure du Mal en tant que religion ?

La réponse est surtout littéraire et historique.

« Sataniste » ou « satanique » est souvent un adjectif donné par d’autres, et souvent « les autres » c’est l’Église catholique. En l’occurrence, il a souvent été utilisé contre des gens différents et en marge de la société.

Si on s’intéresse au personnage de Satan dans la littérature, notamment dans Paradise Lost de Milton, Lucifer/Satan n’est pas tant l’incarnation du mal et de la violence mais l’Adversaire, celui qui s’oppose au règne absolu.

En me proclamant sataniste, je me réapproprie cette catégorie et la porte fièrement : oui, je m’oppose aux pouvoirs absolus et oui, je suis différente.

Les appels à « Hail Satan » et « Ave Satana » sont des cris de ralliement et d’appel à ces valeurs.

La différence entre l’Église de Satan et le Temple satanique

Il existe plusieurs Satanismes comme il existe plusieurs religions théistes (et même plusieurs religions chrétiennes).

Souvent, les gens ont entendu parler de la Bible satanique. Or, la Bible satanique est le livre officiel de… l’Église de Satan.

L’Église de Satan et le Temple satanique sont deux religions différentes même si elles sont sataniques !

Le Temple satanique est non-théiste, ça veut dire qu’on ne croit ni ne vénère aucune divinité.

De plus, le Temple satanique ne supporte pas le supernaturel : pas d’esprits, pas de fantômes ni de magie noire, contrairement à l’Église de Satan.

Autre distinction, le Temple est reconnu comme religion officielle aux États-Unis, ce qui n’est pas le cas de l’Église de Satan.

Les principes du Temple satanique

Les principes du Temple sont contenus dans des principes appelés Tenets, 7 au total, qui contiennent les principes fondamentaux de notre église.

Notamment, un des Tenets porte sur le fait que l’autonomie corporelle de chaque personne est inviolable, par exemple.

Les 7 Tenets du Temple satanique

Les 7 Tenets sont consultables sur le site Internet officiel du Temple satanique. En voici une traduction non-officielle, faite par Océane :

I
One should strive to act with compassion and empathy toward all creatures in accordance with reason.
Chacun devrait s’efforcer d’agir avec compassion et empathie envers toutes les créatures conformément à la raison.
II
The struggle for justice is an ongoing and necessary pursuit that should prevail over laws and institutions.
La lutte pour la justice est une recherche constante et nécessaire qui devrait l’emporter sur les lois et les institutions.
III
One’s body is inviolable, subject to one’s own will alone.
Le corps de chacun est inviolable, il est seulement soumis à sa propre volonté.
IV
The freedoms of others should be respected, including the freedom to offend. To willfully and unjustly encroach upon the freedoms of another is to forgo one’s own.
Les libertés de chacun devraient être respectées, y compris la liberté de choquer. Délibérément et injustement empiéter sur les libertés des autres équivaut à renoncer aux siennes.
V
Beliefs should conform to one’s best scientific understanding of the world. One should take care never to distort scientific facts to fit one’s beliefs.
Les croyances devraient se conformer aux plus grandes compréhensions scientifiques du monde. Chacun devrait faire attention à ne jamais fausser des faits scientifiques pour qu’ils rentrent dans ses croyances.
VI
People are fallible. If one makes a mistake, one should do one’s best to rectify it and resolve any harm that might have been caused.
Les gens sont faillibles. Si quelqu’un fait une erreur, chacun doit faire de son mieux pour rectifier et résoudre tout le mal qui a pu être fait.
VII
Every tenet is a guiding principle designed to inspire nobility in action and thought. The spirit of compassion, wisdom, and justice should always prevail over the written or spoken word.
Chaque tenet est un principe directeur conçu pour inspirer une noblesse d’action et de pensée. L’esprit de compassion, la sagesse, et la justice devraient toujours prévaloir sur les mots écrits ou parlés.

Le Temple satanique, est-ce une blague ?

On me demande souvent si le Temple n’est pas une blague pour se moquer des catholiques.

Déjà, tout ne tourne pas autour de l’Église catholique. Ensuite, beaucoup de personnes entendent parler du Temple lors d’interventions politiques !

Par exemple, en 2014 le Temple satanique a demandé à ériger une statue de Baphomet sur le terrain (public) d’un State Capitol en réponse à la volonté d’un sénateur d’y mettre une statue des Dix Commandements.

La séparation de l’État et de l’Église est un principe que le Temple considère fondamental.

Si les religions veulent s’imposer dans la politique et dans la vie publique, alors selon le principe d’égalité des religions, le Temple satanique y a aussi droit.

C’est un pur principe de logique. Si un gouvernement veut favoriser une religion unique tout en prétendant n’avoir aucun favori, c’est qu’il y a un problème et c’est contre ça que se bat le Temple !

Le fait que le Temple se retrouve souvent opposé à l’Église catholique est un fait de circonstance motivé par le fait que les catholiques veulent souvent s’imposer dans la politique et dans les lois.

Que ce soit en s’opposant à l’avortement, en voulant empêcher l’éducation sexuelle à l’école ou en exigeant des avantages dans l’espace public.

En agissant ainsi, ils vont à l’encontre de plusieurs principes fondamentaux du Temple.

Le Temple satanique, une religion officielle aux États-Unis

L’année 2013 a été celle de la naissance du Temple satanique, avec un évènement marquant qui a fait beaucoup parler dans les médias.

Le Temple avait organisé une pseudo-messe satanique dans un cimetière, au-dessus de la tombe de la mère de Fred Phelps, fondateur de la Westboro Baptist Church, une secte chrétienne connue pour son homophobie.

Lors de ce faux rituel, plutôt tourné en provocation, des couples homosexuels s’étaient embrassés et Lucien Greaves, aujourd’hui porte-parole officiel du Temple satanique, avait frotté ses testicules contre la stèle.

View this post on Instagram

Happy 4th everyone. 🤘🏻

A post shared by The Satanic Temple (@thesatanictemple) on

Depuis, le Temple a rallié plus de cent mille personnes, principalement dans des pays anglophones, ses actions se sont raisonnées, et il est aujourd’hui constitué en 24 sections, dont une au Canada et une au Royaume-Uni.

En avril 2019, le Temple satanique a acquis le statut officiel de religion aux États-Unis.

Parmi ses actions notoires, on peut évoquer celle de Mary Doe qui en 2015 a porté plainte contre l’État du Missouri à cause de ses restrictions anti-avortement.

En 2012, en Oklahoma, le Temple a aussi beaucoup fait de bruit après qu’un monument représentant les tablettes des Dix Commandements a été érigé dans le parlement de l’État à Oklahoma City.

3 ans plus tard, la Cour Suprême d’Oklahoma a fini par déclarer que la présence du monument chrétien dans l’espace publique était contraire à la Constitution de l’État.

Chalice Blythe, membre du Comité national du Temple satanique, a confié a Slate que le nombre d’adhérents et adhérentes avait beaucoup augmenté depuis l’élection de Donald Trump en 2016 :

« Les fanatiques religieux actuellement au gouvernement veulent amenuiser la séparation entre l’Église et l’État. […]

Or le Temple satanique a de nombreuses campagnes de défense des droits de nos membres face à ces attaques, notamment dans le secteur des droits reproductifs et du droit à l’expression publique, et ces efforts sont remarqués et appréciés par le public en général. »

En France, le Temple satanique semble encore loin d’être installé.

La Mission de lutte contre les dérives sectaires fait état depuis 2007 déjà de dérives liées à des « pratiques satanistes » de plus en plus nombreuses (profanations de tombes, scarifications, suicides chez les adolescents…).

Mais pour Olivier Bobineau, membre du groupe Sociétés, religions, laïcités du CNRS, ayant dirigé l’ouvrage collectif Le Satanisme, quel danger pour la société ?, cette inquiétude provient d’une méconnaissance de la doctrine satanique. (ici l’article du Monde à ce sujet).

Que m’apporte le Temple satanique ?

Il est très étonnant de se faire dire, par des gens qui ne connaissent rien au Temple satanique, qu’il ne m’apportera rien. Être sataniste m’a déjà apporté beaucoup !

En premier lieu, j’ai rejoint une communauté chaleureuse et aimante. Les personnes que j’ai rencontrées lors de réunions sont incroyablement sympathiques et passionnées.

En tant que femme LGBT, j’ai trouvé un espace où pouvoir exister sans crainte et sans pression. Le Temple a un taux très élevé de personnes LGBT : dans certains chapitres, ils constituent la majorité des membres !

La communauté queer et le Temple satanique

VICE a publié en juillet 2017 un article intitulé Le Temple Satanique est le nouveau paradis queer.

L’article fait notamment le portrait d’Ash Astaroth, un adolescent américain gay qui a trouvé refuge dans le Temple satanique, fuyant ce qu’il ressentait comme un machisme très prononcé dans les messages véhiculés par l’Église de Satan.

Il a fondé par la suite le premier chapitre du Temple satanique dans la ville de New York, avec pour objectif d’en faire :

« Non seulement un lieu acceptant les personnes LGBTQ, mais surtout un lieu acceptant avec enthousiasme les personnes LGBTQ. »

View this post on Instagram

#descend

A post shared by INDRED.J.GCOLD;7:11 (@ash.astaroth) on

Les principes fondamentaux sont des valeurs que je porte très fièrement et il est agréable de les partager. De plus, s’impliquer politiquement est très important pour moi et les combats du Temple sont en totale adéquation avec qui je suis.

Je me connecte tous les jours sur le chat et le forum de mon chapitre. Chaque semaine, on se rassemble, que ce soit en ligne ou IRL, et on parle, on accueille de nouveaux membres, on répond aux questions, on organise les prochains évènements.

Je participe personnellement en rendant des services, par exemple je suis assez bonne en dessin donc j’aide de ce côté.

Enfin, les rituels symboliques (et non magiques) apportent un peu de sens et de communion à tout ça.

Je me prépare à faire un rituel de destruction pour me débarrasser symboliquement de papiers (lettres) venant d’une période très sombre de ma vie.

Les rituels du Temple satanique

Il y a plusieurs rituels inscrit dans la religion du Temple satanique, notamment un des plus pratiqués aux États-Unis appelé l’Unbaptism.

On débaptise la personne et on la libère de sa conversion (souvent forcée car faite quand elle était enfant) à d’autres religions.

Il n’y a pas (encore) de livre officiel avec des guides sur ces rituels mais un ouvrage à ce sujet, sponsorisé en partie par le Temple, va être publié bientôt.

Il y a aussi des Black Mass, des rassemblements qui parodient les messes, avec en principe les chefs de chapitres qui prennent la parole.

Ça peut être très différent, selon le chapitre où on se trouve.

Souvent on va parler des principes du Satanisme, on va parler des projets en cours, certains membres exécutent des actions rituelles (boire du vin, détruire quelque chose de symbolique, etc.)

Je ne peux pas être plus précise pour des raisons de confidentialité. Si je deviens trop précise, on pourrait identifier mon chapitre.

À noter : il y a beaucoup beaucoup de rituels divers. Certains sont reconnus par le Temple, d’autres se basent sur la superstition donc ne le sont pas.

Les rituels sataniques sont pratiqués depuis plusieurs siècles. Ainsi, les membres sont assez libres de ce côté, tant que ça n’entre pas en contradiction avec les Tenets !

La culture autour du Temple de Satan

Le Temple de Satan est encore jeune mais beaucoup de productions y sont liées : musique, podcasts, films, documentaires…

La culture sataniste commence à peine à émerger dans la culture mainstream, et on commence à voir la fin des paniques sataniques des années 70 et 80.

Niveau podcasts, il y a Black Mass Appeal, le principal podcast qui ne parle QUE de satanisme, et plus précisément du Temple satanique.

En terme de musique il y a pas mal de groupes sataniques, un qui a récemment été cité est ZEAL & ARDOR.

Il y a aussi des recommandations de livres sur le site officiel du Temple satanique !

Je suis personnellement très heureuse dans cette religion et très excitée des prochaines étapes du Temple ainsi que de faire partie de cette culture.

À lire aussi : Mon mec m’a quittée pour devenir prêtre

Océane Viala

Océane Viala

Océane est chargée des témoignages sur madmoiZelle ! Sa passion, c’est vos vies, surtout quand elles lui font réfléchir à la sienne. Elle aime aussi le froid, les arbres et les avocats.

Tous ses articles

Commentaires

Mimiecookies

Petit aparté drôle, la fille du fondateur de l'église satanique ressemble étrangement à Taylor Swift:rire: cela sent la théorie du complot :dowant:


141293

Je ne suis pas du tout OK en ce qui concerne certains texte qui traduit leur courant. Mais cela me paraît louche. J'ai plus l'impression que le Temple et L'église c'est aussi une sorte guerre entre deux courants différents.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!