Special débarque bientôt pour casser les normes sur Netflix

Un homme gay et handicapé est le héros de la nouvelle série Special, directement inspirée de la vie de son acteur principal, Ryan O'Connell. OUI la diversité !

Special débarque bientôt pour casser les normes sur Netflix

Netflix vient de révéler la bande-annonce de Special, la nouvelle série que tu vas binger ce printemps !

Special, la nouvelle série Netflix hors normes

Special s’inspire de la vie de Ryan O’Connell, qui était le scénariste de la série Will & Grace (qui me scotchait devant TF1 tous les samedis après-midi il y a de cela bien des lunes…).

Homosexuel et handicapé par une légère infirmité motrice cérébrale, il jouera son propre rôle dans cette série qui s’appuie sur son livre autobiographique « I’m Special : And Other Lies We Tell Ourselves ».

Netflix a demandé à Jim Parsons, connu pour le rôle de Sheldon dans The Big Bang Theory, de produire la première saison de Special, dont une première bande-annonce a été révélée hier.

Une première bande-annonce pour Special

Couvé par sa mère, le personnage de Ryan décide de s’assumer et de prendre sa vie en main.

Si on en sait guère plus que ce que ce premier trailer veut bien dévoiler, on comprend déjà que la série célèbrera la diversité et l’unique en chacun, avec une bonne dose d’humour.

Le ton est à la « dramédie », dans la veine d’Atypical qui met aussi en scène un personnage « à part ».

Les 8 épisodes de Special débarqueront le 12 avril sur la plateforme Netflix.

Et toi, hypé·e par l’arrivée de cette série d’un nouveau genre ? 

À lire aussi : Queer Eye saison 3 est #DispoSurNetflix

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Mymy

@skippy01 Bah... que c'était pas assez regardé probablement :neutral: Netflix n'est pas une oeuvre caritative, ça a du sens de lâcher des millions pour 1 an de Friends car c'est une bonne raison de s'abonner pour plein de gens qui adorent Friends, si pas assez de gens regardent ODAAT, la série n'est pas renouvelée, c'est comme ça sur TOUTES les chaînes et studios de prod. Je comprends qu'on puisse trouver que Netflix a mal géré sa com mais il n'y a aucune raison de faire survivre ad vitam une série si elle ne rencontre pas un succès qui convient aux gens qui la financent, quand bien même elle est progressiste comme jamais.

Il ne faut pas voir des théories du complot partout. Je ne suis pas sûre que l'alt right voit d'un bon oeil Orange is the New Black, Sex Education ou Brooklyn Nine Nine, ça n'empêche pas ces séries d'exister :neutral:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!