6 superbes biopics à voir sur Netflix !

Philou te partage son amour des biopics en te conseillant 6 superbes films biographiques dispos sur Netflix !

6 superbes biopics à voir sur Netflix !


Il y a sept ans, mon père m’a amenée au petit cinéma de notre quartier pour me faire découvrir un film dont j’ignorais tout jusqu’au nom (il le faisait souvent et j’adorais ça).

Il s’agissait du film Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney (Saving Mr. Banks de son titre original), une œuvre qui m’avait mise une énorme claque à l’époque, et qui m’avait surtout fait prendre conscience de l’amour que je portais aux biopics.

Depuis cette découverte, j’ai cherché à en voir de nombreux autres et mon affection pour ce genre particulier n’a pas faibli.

C’est pour cette raison que je t’ai sélectionné 5 films d’une grande qualité retraçant la vie de personnages célèbres que tu pourras trouver sur Netflix !

The Blind Side, le biopic de Michael Oher, un joueur de football américain célèbre

The Blind Side est sûrement l’un des premiers biopics que j’ai vus qui m’a marquée.

Je devais être âgée d’une dizaine d’années à sa sortie et le synopsis pitché par ma cousine ne m’avait pas spécialement emballée.

Mais j’avais finalement changé d’avis lorsqu’elle avait prononcé les mots « histoire vraie ».

En effet, The Blind Side se base sur le livre The Blind Side : Evolution of a Game de Michael Lewis publié en 2006 qui relate l’histoire vraie de Michael Oher, un joueur du football américain très connu aux États-Unis.

Le film invite à découvrir le parcours incroyable de Michael Oher, un jeune noir américain pratiquement illettré qui s’est fait adopter à 16 ans et qui a réussi à s’imposer dans l’univers de football grâce à son talent et à l’amour de sa famille adoptive.

Je n’y connaissais rien au football américain (toujours pas d’ailleurs) mais ce film m’avait profondément bouleversée.

The Blind Side, avait été nommé à l’Oscar du meilleur film en 2010 et valu à Sandra Bullock (qui campe le rôle de la mère adoptive de Michael) de nombreux prix tels que l’Oscar de la meilleure actrice, le Golden Globe de la meilleure actrice ou encore le Screen Actors Guild Award de la meilleure actrice dans un premier rôle !

The Social Network, le biopic de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook

Peu sont ceux qui ignorent le nom du fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, mais peu sont également ceux qui connaissent précisément son histoire et la façon dont ce dernier a créé l’incontournable réseau social que l’on connaît aujourd’hui.

En 2010, le studio Columbia a mandaté deux pointures de l’industrie du cinéma, David Fincher (Seven, Fight Club, Gone Girl…) et Aaron Sorkin (Le Grand Jeu, Steve Jobs, Le Stratège…) pour réaliser un biopic de Mark Zuckerberg.

The Social Network propose donc une immersion dans la création de l’entreprise qui fera de son créateur le plus jeune milliardaire de la planète en 2010.

Porté par Jessie Eisenberg, Justin Timerland ou encore Andrew Garfield, le film avait été récompensé aux Oscars, BAFTA, Golden Globes ou encore aux Césars en 2011, mais n’avait pas du tout été apprécié par Mark Zuckerberg !

Celui-ci avait trouvé l’expérience du biopic intéressante mais avait reproché aux réalisateurs d’avoir maquiller la vérité pour la rendre plus glamour.

Comme quoi, la réalisation de biopics fidèles à la réalité et attirants pour le public n’est pas toujours évidente…

Pour ma part, je avais beaucoup aimé The Social Network, et savoir qu’il est sur Netflix me donne envie de le revoir pour me rafraîchir la mémoire quant à la création de Facebook.

Une merveilleuse histoire de temps, le biopic de Stephen Hawking, célèbre physicien et cosmologiste

Eddie Redmayne a toujours fait partie de mes acteurs coup de cœur alors quand j’ai su qu’il serait à l’affiche du biopic de Stephen Hawking, je me suis mise à compter les jours qui me séparaient de sa sortie en salle.

Et je n’ai pas été déçue !

Une merveilleuse histoire de temps (The Theory of Everything de son vrai nom) est l’adaptation des mémoires écrites par Jane Wilde, la première femme de Stephen Hawing, parues en 2008 sous le nom de Travelling to Infinity: My Life with Stephen.

Le film permet ainsi au spectateur de plonger dans la jeunesse du célèbre astrophysicien : sa rencontre avec sa première épouse, ses premières découvertes, son doctorat et ses succès en physique cosmologiste, mais aussi et surtout son diagnostic de la maladie de Charcot.

Le film avait reçu de nombreuses distinctions, récompensant notamment les interprétations des deux acteurs principaux, Eddie Redmayne et Felicity Jones et avait également été nommé à cinq reprises lors lors de la 87e cérémonie des Oscars en 2015.

Si je connaissais bien évidemment le nom de Stephen Hawking et son travail, Une merveilleuse histoire de temps m’a vraiment passionnée, me permettant de me faire une idée plus précise du travail et de la vie de ce génie.

Ray, le biopic de Ray Charles, le jazzman iconique

À mes yeux, s’attaquer à la vie d’un artiste est ce qu’il y a de plus difficile dans la réalisation de biopics.

En effet, le talent, la voix et les performances scéniques de ce dernier peuvent s’avérer difficiles à reproduire de façon fidèle et peuvent rapidement compromettre la crédibilité du film !

Surtout lorsqu’il s’agit d’une figure aussi emblématique de la musique que Ray Charles.

Mais c’est le défi que s’est lancé, avec succès, le réalisateur Taylor Hackford en réalisant Ray.

Véritable ode au bonheur, le film revient sur l’histoire émouvante, riche et méconnue de la vie et du parcours de cet incroyable jazzman qui réussit à surmonter ses handicaps et ses drames personnels.

Ray a d’ailleurs notamment permis à Jamie Foxx de décrocher l’Oscar du meilleur acteur en 2005 pour son interprétation impeccable de l’artiste.

Cloclo, le biopic de Claude François, l’un des chanteurs les plus adulés des années 60-70

Il avait été impossible de ne pas en entendre parler en 2012 de la sortie de Cloclo, le film biographique de Claude François.

Ce dernier avait été attendu de pied ferme par les fans et la critique.

J’étais allée le découvrir en salle avec ma mère, fan inconditionnelle du chanteur durant son adolescence, qui m’avait élevée au rythme de Cette année là et du Mal aimé.

Réalisé par Florent Emilio Siri (Nid de guêpes, Otage), Cloclo retrace l’incroyable destin de Claude François, ce chanteur iconique et adulé des années 60-70.

De son enfance en Égypte à son décès prématuré suite à un accident tristement célèbre, le film est subliment porté par Jérémie Renier (Potiche, Dikkenek, Le pacte des loups) qui avait d’ailleurs raflé de nombreuses récompenses pour sa performance plutôt bluffante.

Je me souviens avoir été impressionnée par ce film car il m’avait donné à découvrir un Claude François que je ne connaissais finalement très peu : une vraie diva venue d’un autre monde mais au talent sans égal.

La Môme, le biopic de la légendaire chanteuse parisienne Edith Piaf

Réalisé par Olivier DahanLa Môme est un film incontournable qui relate la vie de la légendaire Edith Piaf de son enfance à sa disparition en passant par les débuts de sa gloire et les drames de sa vie.

Intitulé La vie en rose dans les nombreux pays où il a été exporté, La Môme a été acclamé dès sa sortie.

Nommé pour 32 récompenses et raflant 21 prix, le film a couronné l’incroyable performance de Marion Cotillard dans le rôle d’Edith Piaf de l’Oscar de la meilleure actrice, faisant d’elle la troisième comédienne française à obtenir cette distinction.

La Môme me fait fredonner, chanter, rire et pleurer. Marion Cotillard me bluffe à chaque fois par la qualité de son imitation d’Edith Piaf.

Je porte à ce film un amour tendre et prends un doux plaisir à le reregarder régulièrement. Je ne peux donc que te le conseiller, si tu ne l’as pas déjà vu !

Alors, chère lectrice, est-ce que l’un de ces biopics à retenu ton attention ? Dis-le moi dans les commentaires !

À lire aussi : Pourquoi je n’arrive pas à regarder de nouveaux films pendant le confinement ?

Philippine M.

Philippine M.


Tous ses articles

Commentaires

pi.cassoux

J’ahouterais également danish girl, porté aussi par Eddie redmayne, qui parle de la première personne à avoir recourut à une opération de réassignation sexuelle. Il est tiré du livre biographique du même nom et c’est vraiment une perle de beauté.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!