Live now
Live now
Masquer
Deux enfants regardent par la fenêtre
Parentalité

Séances de psy gratuites pour les enfants : ça y est, vous pouvez en bénéficier !

Avec la pandémie et les confinements successifs, la santé mentale des enfants et des adolescents se dégrade. Le gouvernement a décidé de mettre en place des séances de psy gratuites pour les familles. Voici comment en bénéficier.

Mise à jour du 16 juin 2021

Ça y est, la plateforme Psy Enfant Ado permettant de trouver un psychologue proposant des séances prises en charge par la sécurité sociale pour les mineurs est en ligne ! Après avoir obtenu une ordonnance auprès de votre médecin traitant, d’un pédiatre, d’un médecin scolaire, d’un médecin de PMI ou encore d’un médecin hospitalier, vous pourrez identifier les psychologues près de chez vous qui participent au programme et prendre rendez-vous pour votre enfant.

L’ordonnance devra être délivrée avant le 31 octobre 2021, et les dix séances (ou moins) devront être réalisées avant le 31 janvier 2022.

Les séances de 30 minutes environ sont remboursées 22€ (et 32€ pour la première qui dure un peu plus longtemps et permet d’évaluer la situation). Un montant insuffisant pour certains psychologues qui se sont mis en grève la semaine dernière pour manifester leur désaccord.

Article initialement publié le 15 avril 2021 

Depuis plusieurs mois, les pédiatres et pédopsys tentent d’alerter le gouvernement : la santé mentale des enfants et des ados est mise à rude épreuve par la pandémie. Fermeture des écoles, éloignement des copains et copines, stress et anxiété des parents face à la crise sanitaire et aux difficultés économiques, enfermement à la maison, inquiétudes pour l’avenir et dans certains cas maltraitances… Les plus jeunes ont toutes les raisons d’aller mal.

Et ça se ressent dans les statistiques de Santé publique France, avec notamment une hausse des passages aux urgences pour gestes suicidaires des moins de 15 ans par rapport « aux deux années précédentes ». Les passages pour troubles de l’humeur, dont la dépression, sont aussi en augmentation.

Ça va, on vous a bien plombé le moral ?

Même Emmanuel Macron a admis qu’il y avait un problème avant de dégainer un plan, lors d’une visite du service de pédopsychiatrie du CHU de Reims. Sa solution ? Proposer un forfait de dix séances gratuites chez un ou une psychologue pour les mineurs qui en ont besoin.

Bon, il aurait aussi pu financer des Centres Médicaux Psychologiques pour les enfants et adolescents afin que les quelques établissements existants qui proposent un suivi gratuit sur le long terme ne soient plus surchargés, mais on va dire que c’est une solution d’urgence et que cette deuxième étape interviendra plus tard, n’est-ce pas ?

Séances de psy gratuites pour les mineurs : les conditions

Revenons à nos séances de psy gratuites : quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Sachez d’abord qu’elles s’adressent aux enfants de 3 à 17 ans sur tout le territoire français. Pour y accéder, il ne faut pas se rendre soi-même chez un psychologue, mais il faut d’abord prendre rendez-vous chez son médecin traitant qui doit prescrire les séances.

Ensuite, vous pourrez prendre rendez-vous pour votre enfant auprès d’un ou une psychologue partenaire de l’opération. La liste des psy chez qui réserver une séance sera accessible sur une plateforme dédiée qui n’a pas encore été mise en ligne (mais nous mettrons bien sûr cet article à jour dès que ça sera le cas).

Les dix séances de psy seront prépayées, les familles n’auront donc pas à avancer l’argent et le dispositif restera en place « tout au long de la crise ».

Le dispositif ressemble à celui des « chèques psy » déjà annoncé en février pour les étudiants en proie à un profond mal-être. Là aussi, il faut passer par un médecin traitant pour se faire prescrire des séances chez un psy partenaire recensé sur la plateforme Santepsy.etudiant.gouv.fr.

Comment savoir si un enfant a besoin de voir un psy ?

Si vous avez un enfant et que vous vous demandez s’il a besoin d’une aide psychologique, voici quelques symptômes qui doivent vous alerter (et bien sûr, n’hésitez pas à faire part de vos doutes à un ou une médecin) :

  • Troubles du sommeil ou de l’alimentation
  • Enfant qui s’isole et/ou ne parle plus
  • Tristesse persistante
  • Agitation ou colère récurrente

L’annonce de la création de ce forfait de dix séances a en tout cas été saluée par Christèle Gras-Le Guen, présidente de la Société française de pédiatrie, interviewée par franceinfo.

« C’est une vraie bonne nouvelle. Mais ça ne sera pas suffisant. On était en pédopsychiatrie dans un domaine où on était déjà très limite en termes de soins et de réponse aux besoins de la population, donc là, on est totalement dépassés par les événements. »

Espérons que les Assises de la psychiatrie et de la santé mentale qui se tiendront cet été apporteront des solutions pour pérenniser le dispositif ou mieux prendre en compte la santé mentale des enfants comme des adultes dans notre système de soins. Si la pandémie pouvait au moins permettre cela, on n’aura pas tout perdu en 2020 et 2021…

Les Commentaires
3

Avatar de Ellie.R
18 juin 2021 à 17h20
Ellie.R
Contenu spoiler caché.
3
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Parentalité
[Site web] Visuel horizontal Édito

Au fait, ça sert à quoi un sac à langer ? Il y a quoi dedans ?

Manon Portanier

29 sep 2022

8
Daronne
femme-heureuse-joyeuse

30 % des femmes en âge de procréer déclarent ne pas vouloir d’enfants

Chloé Genovesi

28 sep 2022

38
Pop culture
Serena Williams sur le plateau du talk-show de Drew Barrymore

Pourquoi Serena Williams ne voulait pas de sa fille dans les gradins pendant ses matchs ?

Anthony Vincent

28 sep 2022

Parentalité
rappel-lait-candia-bebe

Attention, ce lait pour bébé ne doit pas être consommé

Manon Portanier

22 sep 2022

Parentalité
vaccin-bronchiolite-nourrisson

Bientôt un vaccin contre la bronchiolite du nourrisson ?

Manon Portanier

19 sep 2022

Daronne
mere-nuit-sommeil-bebe

L’Ifop révèle que ce sont encore les mères qui se lèvent la nuit. Quelle surprise ! (non)

Chloé Genovesi

15 sep 2022

16
Parentalité
endormir-bebe-astuce

Cette technique scientifique serait infaillible pour endormir les bébés qui pleurent

Manon Portanier

15 sep 2022

8
Daronne
education-sexuelle-ecole

Parler de sexualité à l’école, c’est une obligation, n’en déplaise à Eric Zemmour

Chloé Genovesi

13 sep 2022

3
Parentalité
enfant-lecture-BD

Si vous avez des préjugés sur l’éducation bienveillante, lisez cette BD

Manon Portanier

12 sep 2022

2
Daronne
paul-hanaoka-unsplash maman bebe

Une étude démontre qu’avoir des enfants rend de droite

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9