Les Nouvelles Aventures de Sabrina et l’ingratitude des personnages

La saison 3 des Nouvelles Aventures de Sabrina est un sacré voyage ! Si Carotte l'a beaucoup aimée, elle voudrait te parler d'une chose qui l'a un peu agacée.

Les Nouvelles Aventures de Sabrina et l’ingratitude des personnages

J’ai dévoré la saison 3 des Nouvelles Aventures de Sabrina tout le week-end, et j’ai des choses à en dire.

Cette saison est clairement un gros délire, mais un joyeux délire. Cependant, certaines choses m’ont fait tiquer.

Je t’explique pourquoi.

Attention, il y a des spoilers dans cet article !

Mon avis sur la saison 3 des Nouvelles aventures de Sabrina

J’ai beaucoup aimé la saison 3 de Sabrina, même si les deux premiers épisodes m’ont laissée perplexe. C’est comme si la série avait perdu de son sérieux.

Cela s’explique selon moi par le fait que la bonne entente des acteurs entre eux a pris le dessus.

J’adore regarder une série dans laquelle il est évident que les acteurs passent un bon moment et que toute l’équipe s’entend comme larrons en foire.

Quand des acteurs s’amusent, ça se ressent à l’écran et c’est d’autant plus agréable pour le spectateur.

Mais ça a aussi ses mauvais côtés. J’ai eu l’impression, dans cette saison 3, de voir d’abord une troupe d’acteurs bien rigoler ensemble et devenir parfois des caricatures de leurs personnages

Plutôt qu’une série qui se concentre vraiment sur la qualité du contenu et du scénario.

Et de l’autre côté, bien que certaines situations soient peu crédibles, j’ai bien ri, j’ai passé un bon moment et j’ai finalement trouvé que les épisodes étaient de mieux en mieux au fil de la saison.

En fait, s’il y a une chose qui m’a dérangée, c’est l’ingratitude des personnages envers Sabrina. Je m’explique.

La charge mentale de Sabrina dans la saison 3

Certes, Sabrina est assez insupportable. Elle a tellement pris confiance en elle qu’elle en devient arrogante.

Cependant, les faits sont là : c’est toujours elle qui résout les situations.

Je trouve que toute la saison durant, tout le monde est très injuste avec la progéniture du diable.

À seulement 16 ans, elle se plie en quatre pour sauver tout le monde… Pourtant, aux yeux de son entourage, tout est toujours de sa faute !

Les proches de Sabrina semblent bien trop habitués à ne rien pouvoir faire sans elle, à tel point que chaque petit problème est mis sur son dos.

La charge mentale de ce personnage m’outre !

C’est comme si tous ces gens ne se rendaient pas compte que sans elle, ils seraient tous morts jour 1.

Et quand Sabrina bénéficie d’un peu d’aide, c’est parce que c’est elle qui donne les directives afin que les autres sachent exactement quoi faire.

Les rares fois où elle fait une erreur, où elle n’est pas là pour un proche en danger, c’est parce qu’elle était occupée a résoudre quelque chose d’encore plus important !

Que ce soit ses tantes qui sont des adultes, son copain ou ses amis… Ces gens la traitent comme si c’était son devoir de réussir tout tout de suite et d’être là pour tout le monde en même temps.

Pourtant, ces gens sont loin d’être parfaits.

L’ingratitude des proches de Sabrina dans la saison 3

Mon avis, c’est que non, ce n’est pas de la faute de la jeune sorcière si les autres ne sont pas doués et n’arrivent à rien sans l’intervention d’une personne de 16 ans à moitié humaine.

À l’inverse de ses tantes, de Nick et d’Ambrose par exemple qui ont en fait… plusieurs centaines d’années !

Dans l’avant-dernier épisode de cette troisième saison, tout le monde décède dans la maison Spellman. C’est littéralement la fin du monde.

Quelques décennies après la catastrophe, alors qu’il retrouve sa cousine, Ambrose trouve quand même un moyen de reprocher à Sabrina de n’avoir pas été là pendant les faits.

Mais… Sabrina était occupée à tenter de sauver le monde en accomplissant la dernière partie de la quête de l’Unholy Regalia !

Et d’ailleurs, juste avant qu’elle n’aille terminer cette fameuse quête, elle croise Nick qui juge bon d’exprimer lui aussi son ingratitude, décrétant qu’elle a changé car elle préfère une « stupide quête » à sa famille.

MAIS. Ce n’est pas une quête stupide quête ! Elle est en train de réclamer le trône des Enfers afin de restaurer l’équilibre de la terre et des mondes !

Certes, Sabrina aime le pouvoir, comme le montrent toutes ces actions pendant la saison (et surtout la fin). Mais de là à la trouver égoïste… Eh bien non, je ne suis pas d’accord.

Elle n’a jamais une seconde pour elle.

Alors oui, il se trouve qu’elle s’est faite avoir par Caliban et qu’elle n’a pas réussi à sauver le monde. Donc au final, en effet, elle a un peu « abandonné » sa famille pour rien.

Sauf que le but de cette absence, c’était justement de les sauver, à la base !

Si elle n’avait rien fait du tout, la même chose serait arrivée. Le prince des Enfers Caliban n’aurait même pas eu à gagner, il aurait juste pris le trône en tout chill et commencé directement son plan démoniaque.

Peut-être que si Sabrina avait été à la maison au moment où ce sociopathe ronchon de Faustus est venu y tuer tout le monde, elle aurait pu les sauver. Mais peut-être pas.

C’est sûr que quand on prend des initiatives, on peut se tromper… En revanche, ce n’est pas cool de la part des autres de lui en vouloir quand elle essaye.

Non, les Spellman et le reste du coven, vous n’êtes pas tous mort parce que Sabrina s’est absentée. Vous êtes morts parce que vous n’avez pas été capables de vous défendre tout seuls. C’est dit.

Car si vraiment vous ÊTES morts par sa faute… Alors c’est à vous de remettre en question vos capacités, non ?

Est-ce que ce n’est pas un peu un problème que ces gens ne puissent rien faire sans cette adolescente de 16 ans ?

Et je dis ça avec beaucoup d’amour. Même si je trouve qu’ils sont parfois d’une grande mauvaise foi, j’aime chaque personnage de cette série (sauf les humains, je déteste les potes de Sabrina, quelle bande de bras cassés).

Une saison 4 qui s’annonce intense pour Les Nouvelles Aventures de Sabrina

Allez, j’ai fini ma campagne pro Sabrina.

À part ce petit détail, j’ai adoré la saison, même si j’ai eu un peu peur que ce ne soit pas le cas en la commençant.

Et je sens que la fin annonce une intrigue très intéressante pour la quatrième partie.

Car s’il y a bien quelque chose que j’adore, ce sont les histoires relatives à l’espace temps et tout le tintouin.

La troisième saison de Sabrina traite ce sujet dès le début. Mais la suite concernera les conséquences d’avoir défié l’espace temps.

Et je vais donc dès à présent nuancer légèrement mon propos précédent : je trouve que pour le coup, le dernier acte de Sabrina (celui de ne pas boucler la boucle du temps et de décider d’exister deux fois à deux endroits en même temps) est mi-courageux, mi-égoïste.

C’est sûr qu’au moins, Lucifer ne viendra plus l’embêter puisqu’elle règne enfin à ses côtés. Ce qui est une bonne chose pour la sécurité de sa famille et de son coven.

Cela dit, jouer avec le temps est, comme le lui fait remarquer Ambrose, quelque chose de très délicat et de dangereux…

Et sur ce coup là, Sabrina n’a pas vraiment réfléchi aux conséquences. Si son choix amène à ce que tout parte en sucette dans la quatrième saison, peut-être que là, je commencerai à la considérer à mon tour comme légèrement égoïste…

Tu en penses quoi, toi ? Tu ne trouves pas que Sabrina mérite un peu plus de gratitude de la part de ses pairs ?

Qu’as-tu pensé de la saison 3 en général ?

À lire aussi : Pourquoi regarder Dickinson, la formidable série qui modernise une poétesse

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

HellaSlytherin

Après comme pour Riverdale, oui les personnages sont pas réalistes, leurs intrigues, leurs autonomies pour des ados, etc, mais il faut avoir à l'esprit que Sabrina et Riverdale, ce sont des comics. C'est issu des Archie Comics, donc comme les Marvels et les DC.
C'est des sortes de supers héros. Je vois pas souvent des critiques sur le coté mary sue de Peter (Spiderman). Oui ils sont parfois supers puissants, leurs actions sont pas vraiment en rapport avec la réalité mais c'est normal. C'est dans des réalités alternatives aux notres, où il y a du fantastique (les sorciers, etc). Même Riverdale y est connecté même s'il n'y a pas encore de fantastique (en sachant que dans les comics ils se battent contre des zombies et tout).

Oui c'est un teen movie, mais pas comme Elite, gossip girl qui se passe dans notre réalité.

Du coup pour apprécier les incohérences il faut avoir ça en-tête.

Après qu'on aime ou pas le scénario, ça c'est autre chose. Perso j'ai beaucoup aimé, j'aime cet univers dark de sorcellerie. Après oui parfois il y a des trucs moins chouettes.
Théo est quand même connectée avec l'âme d'une de ses ancêtres, Harvey est issu d'une lignée de chasseurs de sorcières, Rosalind est une voyante. Oui ils sont mortels mais ils ont aussi des pouvoirs pour des mortels. Ils ne sont pas classiques.

Sinon j'ai bien aimé l'arc de Nick, j'apprécie beaucoup ce personnage. Rosalind également (j'adore cette actrice). Et Prudence <3. Quelle classe cette sorcière (son intelligence, sa classe, son look, son arc narratif).

L'histoire des monstres fantasmagoriques avec le freak show est aussi très intéressant (j'aime beaucoup les scénarios autours des Freaks, comme la saison 4 d'american horror story).
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!