2019, côté sexe : ce qui vous a passionnées, inquiétées, excitées…

En 2019, Queen Camille t'a abreuvée d'infos sexo avec passion pour la deuxième année consécutive. Voici les news hot hot hot qui ont marqué ces 12 derniers mois sur madmoiZelle !

2019, côté sexe : ce qui vous a passionnées, inquiétées, excitées…

Mon année sexo 2019 s’est très bien passée, merci.

Elle m’a apporté de la frustration et du plaisir en quantité raisonnable, ainsi que de nouvelles expériences qui m’ont fait avancer sur le chemin de la sexualité positive. Ah, c’est beau.

J’ai autant appris en exerçant mon métier de journaliste sexo dans cette rubrique qu’en décidant de réactiver cet ancien plan cul qu’aucun vibro n’a pu remplacer.

Bref, j’ai pécho, j’ai testé de nouveaux sextoys et fait divers autres trucs impliquant des langues et des orifices.  

Mais c’est déjà beaucoup d’informations sur ma vie privée, et je vous propose que nous revenions plutôt sur les articles sexo qui ont marqué l’année sur madmoiZelle !

Les 3 articles sexo qui vous ont passionnées en 2019

Les chiffres ont parlé ! Voici d’après les statistiques, les articles sexo qui ont le plus éveillé votre curiosité cette année.

Cette façon de se masturber dont le monde parle trop peu

2019 a incontestablement été l’année du plaisir féminin.

Sur Instagram avec l’essor (et la censure) de comptes comme T’as Joui ? ou Jouissance Club, sur YouTube , dans des webséries, des documentaires… La sexualité féminine ne veut plus se cacher !

De l’anatomie du clitoris aux inégalités autour de l’orgasme, les médias et les créatrices et créateurs ont pris en main ce sujet qu’il était temps d’éclairer, si l’on en croit votre engouement pour cet article sur la masturbation féminine. 

D’après des chiffres de 2016, une fille de 15 ans sur 4 ignore qu’elle possède un clitoris.

L’omerta autour du plaisir féminin conduit à complexer beaucoup de jeunes femmes en nourrissant des représentations fausses, notamment autour de la masturbation.

À la suite de cet article sur le humping (le fait de se masturber en se frottant), des madmoiZelles m’ont écrit pour me dire qu’elles pratiquaient cette technique mais qu’elles ne savaient pas qu’il s’agissait de masturbation. 

Triste constat qui me renforce dans l’idée que l’éducation sexuelle est indispensable à l’empouvoirement et à l’égalité !

Le mur d’escalade sexuel

L’info date de fin 2018, mais le mur d’escalade sexuel conçu pour pour le Museum of Sex de New-York vous a emballées une fois de plus cette année.

Il se classe en deuxième position du top 3 des articles sexo les plus lus en 2019 sur madmoiZelle.

Avez-vous été sensibles à l’aspect éminemment ludique de ce concept ? Aviez-vous simplement toujours rêver d’escalader des zizis ?

L’objectif de cette création rigolote signée par deux designers était avant tout de proposer une expérience originale de notre rapport au corps.

Son succès auprès des lectrices de mad est pour moi le signe que nous avons toutes et tous bien besoin de légèreté dans ce domaine !

9 tabous sexuels que des femmes aimeraient voir tomber

Dernière place du classement et ultime preuve que les tabous et non-dits sont ce qui nous empêche le plus de kiffer nos sexualités, et que les temps changent !

Le troisième article qui a soulevé votre enthousiasme cette année liste ces idées reçues qui véhiculent des normes fausses et gâchent le plaisir.


En matière de sexualité, la question qui revient indirectement le plus dans les mails que je reçois est celle de la normalité.

Cette année n’a pas fait exception, alors j’ai mis les bouchées double pour vous offrir du contenu déculpabilisant, qui interroge nos présupposés et donne une image réaliste du sexe de la vraie vie et de ses multiples possibilités.

Merci d’avoir été au rendez-vous !

Les 3 infos sexo de 2019 qui font flipper

Il n’y pas eu que des bonnes nouvelles sexo en 2019. Voici les infos que j’aurais aimé ne pas traiter cette année…

Non, la pénétration ne va pas déformer ta vulve

En 2019, Twitter n’a pas attendu pour nous régaler puisque dès le 1er janvier j’ai dû m’empresser de démonter ce meme dégueu 100% slut-shaming. 

Le sexe est encore largement vu comme une pratique dégradante pour les femmes.

Pour soutenir cette idée, nombreuses sont les fakes news qui circulent sur Internet afin d’effrayer et de culpabiliser les femmes qui auraient le malheur d’avoir une vie sexuelle.

Je rappelle donc une fois de plus que le nombre de partenaires ou d’heures passées à pratiquer la pénétration vaginale n’ont pas de conséquence sur l’anatomie de ta vulve. Les têtes de bébés, oui.

C’était le sujet de la toute première Boîte à Q en mars 2018, mais apparemment il y a encore du chemin à faire, alors on ne lâche rien en 2020 !

La raison inquiétante pour laquelle les jeunes ne mettent pas de préservatif

Le Sidaction de 2019 a été l’occasion de faire le point sur l’attitude des jeunes vis à vis des Infections Sexuellement Transmissibles.

Entre désintérêt, sous-estimation des risques et idées reçues, les statistiques de transmission des IST explosent chez les jeunes.

Le 5 avril dernier, une enquête révélait la raison inquiétante pour laquelle  ils n’utilisent pas de préservatif.

La moitié des 15-17 ans déclaraient avoir eu des rapports non protégés parce qu’ils… n’avaient pas de capote.

Une bonne raison qui n’en est pas moins flippante quand on considère le risque encouru et les nombreux moyens de se procurer des préservatifs en France.

En septembre 2019, une étude américaine publiée dans The Journal of Sex Research soulignait que les femmes étaient tout aussi disposées que les hommes à esquiver la capote avec des excuses bidons. 

Tout le monde est prié de faire mieux l’année prochaine !

Je suis sexiste de préférer les hommes grands

Autre mauvaise nouvelle qui aura marqué mon année : je suis sexiste.

Je me demandais en mai dernier si ma préférence pour les hommes plus grands que moi était la faute aux clichés virils et aux comédies romantiques. 

Eh bien, il semblerait que mon incapacité à érotiser des mecs plus petits soit effectivement le signe notoire de mon sexisme intégré.

Je ne me félicite pas, mais c’est toujours bien d’avoir conscience de l’impact que les stéréotypes de genre ont sur nous, pour pouvoir les interroger.

Les 3 infos sexo de 2019 qui donnent le sourire

Terminons ce bilan du cul par une note positive, parce qu’après tout, les vents n’ont jamais été aussi favorable pour rêver une sexualité égalitaire, libre et joyeuse. 

2019 nous a apporté un flot de bonnes nouvelles sexo qui laissent entrevoir un avenir radieux par la raie des fesses de l’Humanité.

Enfin un musée de la chatte

Le tout premier Musée du Vagin a ouvert ses portes à Londres il y a moins d’un mois.

Après deux ans et demi de travail et un crowdfunding réussi, ce lieu gratuit est venu apporter sa pierre à l’édifice de la libération sexuelle. 

En plus d’informer et de briser les tabous autour de la sexualité féminine, le Vagina Museum est venu rétablir l’équilibre mondial puisqu’un Musée du Phallus existait déjà depuis 1997 en Islande.

Les 20 minutes de porno qui m’ont émue comme jamais

C’est selon moi l’info la plus mimi que Mymy nous a partagée dans la rubrique Sexe cette année.

Angela White et Manuel Ferrara ont offert au monde une scène de porno tendre comme en voit rarement à l’écran.

Les deux stars du X ont cassé le game en dévoilant 20 minutes d’intimité post-sexe à base de murmures dans l’oreille, des larmes et de câlins.

Le porno mainstream est de plus en plus questionné, pour ses conditions de tournage mais aussi pour son total décalage avec la vraie vie et les attentes d’une partie du public.

De plus en plus d’alternatives au porno émergent sur le web, en podcast et ailleurs pour diversifier l’offre de X et ouvrir nos horizons masturbatoires.

That’s good news. 

Les pénis peuvent se détendre

Non, pas à force de rentrer et sortir d’un vagin.

Les pénis peuvent se détendre au sens figuré parce qu’en 2019, les clichés autour de la sexualité masculine ont aussi été ébranlés (é-branlés, ahah).

Sur madmoiZelle, je t’ai par exemple partagé ce témoignage d’un homme sans pénis qui a du réinventer sa sexualité.

Son histoire touchante nous montre qu’une relation sexuelle c’est une relation humaine, qui va bien au-delà de pénis-dans-vagin, et que le rapport au corps et la communication sont des clés essentielles pour s’épanouir au lit. 

La pression de la performance pèse encore lourdement sur la sexualité masculine, comme me l’a montré cette Boîte à Q qui a fait explosé le compteur de vues.

Mais l’horizon se dégage et ces normes sont de plus en plus remises en question, ainsi qu’en témoigne cet article de février dernier sur le plaisir anal masculin. 

C’était la toute première fois que des hommes hétéros s’exprimaient sur le sujet sur madmoiZelle !

À ce rythme, les pénis comme les vulves devraient encore plus kiffer en 2020.

Et toi, qu’est-ce qui a marqué ton année sexo 2019 ?

À lire aussi : Les trucs les plus chelou auxquels on pense pendant le sexe

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Bealor

Aviez-vous simplement toujours rêver d’escalader des zizis ? >> rêvé :)
@QueenCamille merci pour tes articles rigolos, pas prise de tête et encore bien nécessaires aujourd'hui ! (hier encore, j'ai du corriger des amis (filles et garçons) qui avaient l'air de croire que dans un couple, le consentement est d'office acquis! grrrr)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!