Les 20 min de porno qui m’ont émue comme jamais

Le porno dit « mainstream » n'est pas vraiment considéré comme tendre ou émouvant. Pourtant, cette séquence avec un acteur et une actrice pro a fait battre le petit cœur de Mymy...

Les 20 min de porno qui m’ont émue comme jamais

Tu le sais peut-être si tu lis madmoiZelle régulièrement : le porno dit « mainstream », ce n’est pas mon truc du tout.

Il y a les potentielles dérives de l’industrie (vues par exemple dans le documentaire Hot Girls Wanted dispo sur Netflix), il y a le fait que les corps et les actes se ressemblent très souvent…

Et puis, je sais pas, ça me fait juste pas d’effet, quoi. Mais aujourd’hui, un porno mainstream m’a touchée. M’a émue, même.

Comment j’ai trouvé un porno très tendre

Si je suis tombée sur cette séquence, c’est par un tweet — logique, comme je n’aime pas trop les films X, je ne passe pas ma vie à zoner sur PornHub !

« Je viens de regarder un porno de 21 minutes où le mec jouit en 2 minutes et le reste c’est lui qui câline la femme et lui chuchote à l’oreille.

Je peux trouver où un tel mec ? Regardez les commentaires j’en peux plus. »

Les commentaires disent :

— Je fais de mon mieux pour oublier que moi aussi, j’ai un jour partagé de telles sensations avec quelqu’un. Et quand bien même, 10/10, très joli.
Une des plus belles scènes d’amour jamais filmées… par accident. Deux pros avec de l’expérience qui font leur taf, quand soudain, le courant passe. […]
— D’abord ma bite était dure puis mon cœur était tout chaud. C’est dingue.

BON BAH OK JE SUIS CURIEUSE HEIN MOI JE CHERCHE DANS LES RÉPONSES LA SCÈNE et puis tu peux pas me juger, je sais très bien pourquoi t’as cliqué.

La scène porno tendre qui m’a émue

Cette scène, c’est la première et unique creampie de l’actrice Angela White, avec Manuel Ferrara.

(Une creampie c’est quand l’éjaculation se fait dans le vagin et que le sperme coule pour être visible à la caméra. Ce n’est pas anodin car ça se fait, logiquement, sans préservatif et c’est un acte souvent considéré comme très intime) (j’en profite pour te rappeler que ceci est un film porno, ce n’est pas la réalité, et dans la réalité, le préservatif n’est pas une option)

Cette scène, c’est la clôture d’1h30 de sexe ininterrompu entre Manuel Ferrara et Angela White, qui ont pris leur temps pour livrer ce que le New York Post appelle « le dernier bon porno ».

Cette scène, donc, extraite d’Angela Volume Three, la voici. J’ai besoin de te dire que c’est NSFW ? (Sauf pour moi car je l’ai regardée au travail eheheheh)

Si tu ne veux / peux pas regarder, je te décris les faits :

  • Manuel Ferrara fait un cunnilingus à Angela White
  • Manuel Ferrara pénètre Angela White, qui se caresse le clitoris en même temps
  • Manuel Ferrara jouit dans le vagin d’Angela White
  • Manuel Ferrara fait jouir Angela White deux fois avec sa main, dont une en serrant sa gorge (à la demande de l’actrice)

On est à 4 minutes, sur les 21 que dure la scène. Et pour l’aspect sexuel, c’est fini.

Une scène porno toute en émotion

Le reste de la scène n’est que tendresse. Angela White est visiblement submergée ; son partenaire la caresse, la câline, lui chuchote des mots doux à l’oreille.

Les amants s’embrassent, rient, discutent, se taquinent, se blottissent l’un contre l’autre, expliquent ce qu’ils ressentent à la caméra. Angela White efface, le sourire aux lèvres, ses larmes d’émotion qui débordent parfois.

En interview, l’actrice a déclaré :

« Le courant est toujours bien passé entre Manuel et moi, mais pour cette scène, c’était à un tout autre niveau.

Je pense qu’un bon réal et un bon cadreur chercheront toujours ces moments authentiques d’intimité, d’alchimie. Je pense que ce sont ces moments-là qui touchent le public.

Avec le bon œil, ce n’est pas dur d’enregistrer une telle alchimie… mais ce serait très dur à mettre en scène. Quand le courant passe pour de vrai, ça se sent à travers l’écran. »

Pourquoi ce porno m’a émue

En soi, ce porno n’a pas atteint le but recherché quand on regarde un film X, puisqu’il ne m’a pas spécialement excitée. Mais bon, ça tient à mes goûts, ça n’a rien à voir avec le talent des personnes impliquées !

Mais cette scène m’a vraiment plu. Par son humanité, par sa tendresse, par sa façon de dédramatiser le sexe et toutes les émotions qui vont avec.

Cette scène, elle ressemble à du vrai post-sexe de la vraie vie. Celui qu’on ne voit que trop rarement à l’écran.

Je sais que beaucoup de personnes regardent du porno amateur justement pour avoir cette sincérité-là, cette vérité. D’autres privilégient par exemple le porno féministe : généralement ce sont de moins grosses productions.

Mais je trouve ça bien de montrer qu’entre un acteur et une actrice ayant beaucoup d’expérience, dans du X qui semble « mainstream », il peut y avoir une telle alchimie.

Je trouve ça bien de montrer la simplicité des corps, d’un homme et une femme qui viennent de passer un moment privilégié, de ressentir plein de choses, qui reprennent leur souffle en riant.

Enfin, je sais pas, j’suis émue, quoi ! T’es pas émue, toi ?

À lire aussi : Le porno alternatif, la revanche des femmes (et de leur plaisir) ?

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

skippy01

Dans la veine du «porno émouvant», j'ai aussi découvert une vidéo intitulée «loving lesbian couple, homemade», un porno amateur où on voit un coupl de filles s'embrasser et se caresser. Et on dirait bien qu'il s'agit d'un couple bien réel tellement ça respire l'authenticité: il y a une réelle alchimie entre elles, les gémissements ne semblent pas feints, tout est fait en douceur et avec beaucoup de sensualité.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!