Live now
Live now
Masquer
rapport-a-la-mode-appel-temoins
Témoignages

Tu te sers de la mode pour revendiquer tes idées ou ton identité ? Raconte-moi !

Tu te sers de ton style vestimentaire pour revendiquer tes idées, affirmer ton identité ou comme un vrai outil d’engagement au quotidien ? Ton histoire m’intéresse !

En partenariat avec Jour2Fête (notre Manifeste)

Témoigne sur madmoiZelle !

Tu te sers de la mode et de tes choix vestimentaires comme outil pour revendiquer tes idées, tes principes de vie ou ton identité ? Envoie-moi un mail à jaifaitca[at]madmoizelle.com avec en objet « La mode et moi ».

Tu as jusqu’au 30 septembre inclus ! N’oublie pas de mentionner ton âge et si tu souhaites être anonyme (dans le cas où ton texte est sélectionné).

Et si tu as besoin de plus d’informations pour écrire ton témoignage, tu en trouveras dans cet article !

La mode pour s’affirmer, pour revendiquer ses idées, asseoir ses principes de vie ou de consommation. La mode pour faire parler sa créativité, ou au contraire pour se camoufler et passer inaperçu…

Chacun et chacune d’entre nous a son propre rapport à son style, sa propre manière de porter ses vêtements. Et c’est pour en parler que je te sollicite aujourd’hui !

Papicha, le film d’une rébellion par la mode

En octobre, madmoiZelle sera fière partenaire de Papicha, réalisé par la réalisatrice algérienne Mounia Meddour.

Dans son film, qui sortira le 9 octobre dans les salles françaises, elle fait le portrait de l’Algérie des années 90, à travers la vie de jeunes filles dont Nedjma (interprétées par Lyna Khoudri), 18 ans, qui est passionnée de mode.

PAPICHA Bande Annonce

Dans un contexte de guerre civile pendant laquelle les mœurs sociales de plus en plus conservatrices se resserrent sur les libertés féminines, Nedjma pousse un cri de liberté en continuant coûte que coûte à vivre sa passion : elle organise un défilé de mode.

Son rapport aux vêtements et sa manière de l’affirmer apparaît comme une barrière et une rébellion contre les nouvelles interdictions imposées par les radicaux, et une manière de répandre ses propres idées et sa vision de la féminité.

Tu revendiques tes idées à travers ton style ? Témoigne sur madmoiZelle !

Si comme Nedjma, mais à ton échelle, tu utilises la mode comme une manière d’exprimer tes idées, d’affirmer ton identité ou tes principes de vie et de consommation… Tu es la personne qu’il me faut !

Pas de panique, je ne cherche pas ici une Nedjma qui aurait connu la guerre civile et l’impact d’une forme de religion radicalisée portant atteinte à ses libertés…

Je cherche juste quelqu’un pour qui la mode ne se résume pas à un moyen de ne pas sortir à poil dans la rue.

Quelqu’un pour qui le choix des vêtements est méthodique et réfléchi, et lui permet d’affirmer son identité au-delà des mots.

Ou quelqu’un d’engagé qui fait aussi passer des messages à travers certaines tenues, pour qui le choix des pièces et des marques est important et bien pensé.

Bref, quelqu’un qui se sert de la mode pour revendiquer ses idées et la personne qu’il ou elle est de façon consciente.

Comment témoigner sur madmoiZelle

Si tu penses que ton profil correspond à ce que je cherche, il suffit de m’envoyer ton témoignage à l’adresse jaifaitca[at]madmoizelle.com, avec comme objet « Le mode et moi ».

Tu as jusqu’au 30 septembre inclus pour m’écrire !

N’oublie surtout pas de préciser ton âge, et si tu souhaites être anonyme si ton texte vient à être sélectionné. Et si tu as la moindre question, n’hésite pas à me la poser en procédant exactement de la même manière !

Pour t’aider si tu ne sais pas par où commencer, voici une liste de questions que je te donne à titre indicatif, sur lesquelles tu peux t’appuyer pour démarrer ton écriture :

  • Comment t’appelles-tu ? Quel âge as-tu ? Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?
  • Pourquoi as-tu eu envie de témoigner sur ce sujet sur madmoiZelle ?
  • Qu’est-ce qui t’as fait te reconnaître dans cet article ?
  • Quel est ton rapport à tes fringues ? Est-ce qu’il était le même dans le passé ou est-ce qu’il a évolué ? Pourquoi ?
  • En quoi est-ce que ton style vestimentaire reflète ton engagement/ton identité/tes idées/… ? Pourquoi avoir choisi ce biais là plutôt qu’un autre ?
  • Qu’est-ce que tu veux exprimer à travers tes vêtements au quotidien ? Qu’est-ce que tes vêtements disent de toi ?
  • Pourquoi la mode te semble être un bon moyen pour faire passer tes idées ou de t’affirmer en tant qu’individu ?
  • Est-ce qu’on t’a déjà fait des remarques sur ton style vestimentaire (si oui, lesquelles) ? Est-ce que tu as déjà senti que ton style vestimentaire brusquait certaines personnes ou était mal vu dans certains contextes ?
  • Est-ce que ça a toujours été logique pour toi d’utiliser ce biais là pour t’exprimer, ou est-ce que c’est le fruit d’un travail sur toi-même ou d’une évolution de ta pensée ?

Ces questions sont générales, il faut évidemment que tu les adaptes en fonction de ta propre histoire, et de ce que tu veux raconter.

Elles ne sont là que pour t’aider, tu n’as pas besoin d’y répondre une par une, l’important est que tu racontes tout ce qui te semble important, sans avoir peur de trop écrire !

Ce sera mon travail de raccourcir ton texte si besoin, et de le retravailler avec toi.

Je reste à ta dispo si tu as le moindre besoin, et si tu ne te reconnais pas dans cet article, n’hésite surtout pas à le partager autour de toi !

À lire aussi : Je suis une 2000, et je ne suis pas désabusée : je suis en colère

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
5

Avatar de Oceane
25 septembre 2019 à 09h12
Oceane
@Oceane Dans ta definition, à part "goût individuel" (mais qui est quand même super influencé par le collectif consciemment ou non), je ne vois pas en quoi cela contredit Skippy01, au contraire x) Mais j'ai hâte que l'article sorte

La mode vestimentaire est par définition dictée par des codes sociaux et par le collectif, mais ce n'est pas pour autant que l'on ne peut pas s'en servir pour affirmer son identité ou pour faire passer des messages... Ou qu'on ne peut pas la détourner.

Ce n'est en rien contradictoire.

Choisir ses vêtements c'est faire des choix de consommation, choisir ses vêtements c'est choisir l'image de nous qu'on va donner au monde, et quand bien même nos choix rentreraient dans la norme et dans la mode, ça n'enlèverait rien à la réflexion personnelle qu'on a derrière.
2
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Corps assis, avec des fleurs entre les jambes et un uterus dessiné sur le ventre
Témoignages

À 37 ans, je me suis fait retirer l’utérus et c’était la meilleure des décisions

Aïda Djoupa

07 déc 2022

A propos de Madmoizelle

Chères lectrices et lecteurs, Madmoizelle a envie de mieux vous connaître !

Humanoid Native
Femme avec une afro vue d'en bas
Règlement de comptes

Allyson, 2 010 € par mois : « Je suis tous les mois à découvert »

Aïda Djoupa

01 déc 2022

Un couple de femmes face à face
Témoignages

Journal de bord d’une PMA, épisode 2 : « À partir de maintenant, la stimulation ovarienne peut commencer »

Aïda Djoupa

30 nov 2022

6
destinations
Témoignages

10 lectrices partagent le meilleur conseil de psy de leur vie

Aïda Djoupa

27 nov 2022

Anais Z / Les petits portraits / C stane
Témoignages

J’ai été victime de violences conjugales, et je me suis réapproprié mon histoire par la photographie

Aïda Djoupa

25 nov 2022

3
Kevin Wolf Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 2 257€ par mois : « Pour les courses, je fais les poubelles »

Aïda Djoupa

24 nov 2022

51
Karolina Gabrowska / pexels
Témoignages

J’ai fait un AVC à 21 ans, très certainement à cause du tabac et de la pilule

Aïda Djoupa

23 nov 2022

4
Mikotoraw / Pexels
Témoignages

Mon mec m’a trompée, et tout le monde m’a encouragée à le pardonner

Aïda Djoupa

19 nov 2022

31
Sharon Christina / unsplash
Témoignages

Mon woofing en Norvège qui a tourné au cauchemar

Aïda Djoupa

18 nov 2022

7
Jeffery Erhunse / Unsplash
Règlement de comptes

Aimée, 2 422€ par mois : « Je donne de l’argent à ma mère pour qu’elle se fasse plaisir »

Aïda Djoupa

17 nov 2022

14

Témoignages