Live now
Live now
Masquer
mariemalcolm
Cinéma

Problématique, l’écart d’âge entre Zendaya et John David Washington à l’écran ?

Le 5 février prochain sortira sur Netflix Malcolm & Marie, une romance très attendue, pressentie pour s’envoler jusqu’aux Oscars. Censés incarner deux amants passionnés, Zendaya et John David Washington ont quelques 12 années d’écart. Et si ça voulait dire quelque chose ?

Après l’ambitieux Pieces of a Woman qui a ébloui les abonnés Netflix, il sera bientôt l’heure de découvrir le non moins audacieux Malcolm & Marie.

Le 5 février, le nouveau film de Sam Levinson paraîtra sur la plateforme, avec à l’affiche les acteurs Zendaya et John David Washington, dont l’écart d’âge conséquent interroge…

Malcolm & Marie, deux acteurs d’âges bien différents

Malcolm & Marie raconte l’histoire d’un réalisateur et de sa compagne, tous deux fous amoureux, qui s’écharpent le temps d’une soirée.

Lors de leur dispute, tout est passé en revue : le passé de l’une, les désirs de l’autre, leurs difficultés à être ensemble, leurs facilités à être ensemble, le sexe, et l’avenir.

Une histoire d’amour vendue comme « l’histoire de l’amour », le digne héritier de l’honoré et honorable Marriage Story, sorti l’année passée sur la plateforme, qui s’était frayé un chemin jusqu’aux Oscars.

Si ce long-métrage en noir et blanc affole déjà la critique outre-Atlantique, un détail (qui n’en est pas un) n’a pas manqué être relevé par le tout Internet : l’écart d’âge entre Zendaya et John David Washington.

En effet, l’actrice de seulement 24 ans incarne dans cette fiction une jeune femme passionnément éprise de son partenaire, qui lui s’avère avoir 36 ans.

Douze ans séparent donc les deux talents, qui s’épousent et se repoussent à l’écran.

C’est la diffusion du trailer qui a, si ce n’est mis le feu aux poudres, au moins relancé le débat de l’écart d’âge homme/femme au cinéma.

Malcolm & Marie | Official Trailer | Netflix

L’acteur s’est alors exprimé, dans une interview donnée au site Variety, sur cette différence d’âge quelque peu dérangeante :

« Ça ne m’a pas inquiété, parce que Zendaya est une femme. Les gens vont d’ailleurs se rendre compte, au travers de ce film, d’à quel point c’est une femme. Elle a beaucoup plus d’expérience dans ce milieu que moi. Ça ne fait que sept ans que je travaille dans cette industrie. Elle y est depuis bien plus longtemps. Donc j’apprends beaucoup d’elle. »

Et de continuer :

« Ce qui me rend enthousiaste avec la sortie imminente du film, c’est que les gens vont se rendre compte d’à quel point elle est mature dans ce rôle. »

Il est vrai que Zendaya a commencé sa carrière en 2010 dans la série Disney Channel Shake It Up, alors qu’elle n’était âgée que de 13 ans.

La jeune femme a donc grandi devant les caméras, et a progressé rapidement, jusqu’à devenir la plus jeune actrice à recevoir un Emmy Award pour son rôle dans la série HBO Euphoria.

L’écart d’âge entre Zendaya et John David Washington, sexiste ? 

Oui mais voilà, l’écart d’âge entre les deux acteurs ne demeure pas anodin.

En effet, il est le symptôme d’une société et d’une industrie cinématographique profondément sexiste, qui encouragent les femmes à croire qu’elles ne sont « désirables » que lorsqu’elles sont très jeunes.

Que leur sex appeal a une date de péremption dans l’industrie du cinéma. 

Par ailleurs, il nous faut préciser que dans Malcolm & Marie, John David Washington incarne un réalisateur à succès, qui sort à peine de l’avant-première de son nouveau film.

Et il n’est pas rare qu’à Hollywood, des hommes d’un certain âge s’affichent sur les tapis rouges avec de très jeunes femmes à leur bras. On pense notamment à Leonardo DiCaprio (46 ans) qui paradait en 2020 avec la jeune mannequin Camilla Rebeca Morrone (22 ans).

Il est possible toutefois de voir dans les disputes et la fureur des personnages de Malcolm et Marie les problématiques relatives à leur écart d’âge.

Peut-on y déceler une critique ?

Réponse le 5 février sur Netflix !

À lire aussi : La meilleure série Netflix du moment n’est pas celle que vous croyez

Les Commentaires
135

Avatar de Laoragwen
30 janvier 2021 à 19h47
Laoragwen
@Jack-le-black
Je comprends mieux.
Effectivement si il ne peut pas se tourner vers l'adoption, c'est triste...
Mais oui je pense aussi qu'il devrait peut être revoir son désir d'enfant...
Parce qu'au vu des commentaires précédents, c'est pas forcément super pour un enfant d'avoir un père âgé...
3
Voir les 135 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

12
Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

21
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

Sélection de films
crown

4 films et séries sur la reine Elizabeth II

Maya Boukella

18 sep 2022

2
Pop culture
whitewashing hollywood vertical

Hollywood a une longue histoire avec le whitewashing des personnages racisés

La pop culture s'écrit au féminin