Live now
Live now
Masquer
enfants-ecrans-confinement
Parentalité

Prise de poids, capacités intellectuelles… comment le confinement a impacté les enfants

Une étude menée auprès de 90 enfants de CE1 et CE2 dresse un portrait inquiétant de la santé physique et des capacités intellectuelles des enfants, après une année sanitaire compliquée.

Décidément, le Covid-19 a fait des ravages à tous les niveaux. On savait déjà que les multiples confinements avaient aggravé la santé mentale des adultes comme des plus jeunes, mais on a aussi la preuve aujourd’hui que la santé physique et les capacités cognitives des enfants ont aussi été grandement perturbées.

Les capacités physiques des enfants ont fortement diminué

L’étude, menée dans l’Allier et le Puy-de-Dôme sur 90 écoliers de septembre 2019 à septembre 2020, a démontré notamment une hausse de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) de 2 à 3 points en moyenne chez les enfants âgés de 7 à 8 ans.

Pour Martine Duclos, chef du service de médecine du sport au CHU Clermont-Ferrand, ces chiffres sont catastrophiques, comme elle l’explique au Monde :

« Des enfants sportifs, sans aucun problème de santé, aucun problème de poids, ont grossi de 5 à 10 kg, du fait de l’arrêt de la pratique sportive. Et tous n’ont pas repris l’activité physique. »

Afin de mesurer leurs capacités physiques, les élèves ont été soumis à des tests d’effort, consistant notamment à courir de plus en plus vite d’un plot à un autre, ces derniers étant espacés de dix mètres. D’après Martine Duclos, qui dirige également l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps), certains élèves n’arrivaient pas « à atteindre le premier plot avant le premier bip ». 

Les capacités cognitives des élèves sont en baisse également

Il n’y a pas que les capacités physiques qui en ont pris un coup pendant ces multiples confinements. Les élèves, cloitrés chez eux et étant notamment plus régulièrement et plus longtemps devant des écrans, ont pu voir leurs capacités intellectuelles et cognitives baisser également.

Pour mesurer cela, l’équipe du CHU de Clermont-Ferrand a demandé aux enfants de participer à un test où il faut relier des chiffres à des lettres en suivant l’ordre alphabétique, une fois en septembre 2019, et une fois en septembre 2020. La première fois, tous les élèves avaient réussi le test, tandis que la seconde fois, un grand nombre d’entre eux n’avaient pas réussi à aller au bout de l’exercice.

Pour Martine Duclos, ces résultats sont inquiétants :

« Un an de confinement a été catastrophique, à un moment essentiel de plasticité neuronale. »

La santé des plus jeunes est touchée

En novembre 2020, l’ANSES (l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation) avait déjà publié une expertise, prouvant que 66% des jeunes de 11 à 17 ans présentaient un risque sanitaire préoccupant. La sédentarité et le temps passé sur les écrans qui ont fortement augmenté l’année dernière ont contribué à amputer sévèrement leur capital santé.

Afin d’éviter des maladies chroniques comme l’hypertension artérielle,  le diabète et la perte de la condition physique cardio-respiratoire, les autorités sanitaires tirent de plus en plus la sonnette d’alarme et insistent sur l’urgence d’inverser cette tendance qui pourrait engendrer des dégâts dramatiques pour la nouvelle génération.

À lire aussi : Séances de psy gratuites pour les enfants : ça y est, vous pouvez en bénéficier !

Les Commentaires
2

Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
2 juillet 2021 à 09h10
Ariel du Pays Imaginaire
Je suis d'accord avec @Musaraigne

Le sujet de l'article est intéressant mais effectivement les études sont pour l'instant peu détaillées et j'ajouterai que 90 enfants seulement et dans 2 régions c'est faible pour tirer des conclusions nationales. Après les résultats sont inquiétants mais pas très surprenants...
3
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Parentalité

chrissyteigen
Parentalité

Chrissy Teigen partage une photo décomplexante pour les mères, et ça fait du bien

Manon Portanier

30 jan 2023

10
mere-enfant-soleil-600
Parentalité

10 choses que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

Manon Portanier

27 jan 2023

10
rachel-emma-friends
Parentalité

« Alors, vous le faites quand le petit frère ? » Ça suffit, oui ?

Manon Portanier

27 jan 2023

26
enfant-reponse-question
Parentalité

Voici une liste de questions à poser à votre enfant pour qu’il raconte sa journée d’école

Manon Portanier

20 jan 2023

8
workin-moms-serie-600
Parentalité

« Lochies », « tranchées »… petit lexique à l’usage des nullipares pour comprendre leurs potes parents

Manon Portanier

19 jan 2023

1
gouter-anniversaire-enfant-600
Parentalité

Comment survivre à un goûter d’anniversaire d’enfant 

Manon Portanier

13 jan 2023

msa-memo-sante-carnet-de-sante-virtuel-suivi-sante
Daronne

Mémo Santé Enfant : mes trois fonctionnalités anti charge mentale préférées

cour-decole
Parentalité

Ces parents risquent une amende en cas de retard à l’école

Manon Portanier

04 jan 2023

27
photos-Nouvel-An
Daronne

Comment fêter (dignement) le Nouvel An avec ses enfants dans les pattes ?

enfant-voiture-600
Parentalité

6 astuces de pro pour occuper les enfants en voiture

Manon Portanier

30 déc 2022

Pour les meufs qui gèrent