Live now
Live now
Masquer
ana-de-armas-blonde-film-netflix
Cinéma

Pourquoi Blonde, le film sur Marilyn avec Ana de Armas, est déjà dans la sauce

24 mar 2022
Vous pourrez bientôt découvrir Ana de Armas en Marilyn Monroe dans Blonde, une production Netflix qui a plusieurs fois été repoussée mais qui sortira dans le courant de l’année. Voilà tout ce que l’on sait sur ce film qui fait déjà beaucoup parler de lui, avant même d’être sorti.

Depuis ses prestations remarquées dans Blade Runner 2049, À couteaux tirés et James Bond : mourir peut attendre, Ana de Armas n’en finit plus de grimper les échelons d’Hollywood.

Actuellement à l’affiche d’un thriller érotique nullissime intitulé Deep Water, l’actrice cubano-espagnole enchaine les rôles, parmi lesquels celui qui pourrait bien rester gravé dans les mémoires : celui de Marilyn Monroe.

Blonde, un film de Joyce Carol Oates maintes fois repoussé

DF_13182_R.0
Ana de Armas dans Deep Water, via Amazon Prime Video

Réalisé par Andrew Dominik, à qui l’on doit notamment Chopper, Blonde est l’adaptation du best-seller de Joyce Carol Oates, une écrivaine et poétesse américaine d’aujourd’hui 83 ans, qui a été cinq fois finaliste pour le prix Pulitzer.

Blonde, dont le développement aurait pris une dizaine d’années, est un portrait fictif de la star du cinéma et sex-symbol des années 1950, dont la chute précipitée demeure encore mystérieuse.

Ana de Armas, choisie pour donner vie à l’actrice regrettée, s’est donnée corps et âme au rôle, acceptant des scènes de sexe jugées trop crues par Netflix, ce qui aurait mis le film dans la tourmente.

En effet, le réalisateur Andrew Dominik aurait refusé de retourner ces fameuses scènes, ce qui l’aurait fait rentrer dans une sorte de guerre froide avec la plateforme au sigle rouge.

Résultat, Netflix a dû renoncer à présenter le film au festival de Cannes (bien que Thierry Frémaux, délégué général du festival, voulait voir le film pendant le comité de sélection) et à la Mostra de Venise, car il ne correspondait pas à ses attentes, jugeant le film « arty et obtus », alors que la plateforme souhaitait faire un film grand public susceptible d’aller jusqu’aux Oscars.

Désormais, et comme si le film n’était pas déjà dans la panade, il vient d’être flanqué d’une interdiction aux moins de 17 ans aux États-Unis, ce qui le privera forcément d’une partie de son audience.

Andrew Dominik a réagi à cette annonce dans les colonnes de ScreenDaily :

« C’est un film exigeant. Si le public n’aime pas ça, c’est son problème. Il ne s’agit pas d’une candidature à une élection. »

Pas sûre de comprendre le rapport avec une élection mais quoi qu’il en soit, le réalisateur est remonté contre ce qu’il semble interpréter comme de la censure ou de la bien-pensance.

En tout cas, Blonde a été repoussé et n’a pour l’heure aucune date de sortie exacte, même s’il devrait débarquer dans le courant de l’année.

S’abonner à Netflix à partir de 8,99 par mois

À lire aussi : Pourquoi James Bond gagnerait à être homo

Crédit photo à la une : Blonde via Allociné

Les Commentaires
1

Avatar de Sophie L
25 mars 2022 à 07h48
Sophie L
Quand on parle de "bienpensance", je me méfie... Quelle est la nature desdites scènes ? Par "trop crues", entend-on des scènes qui peuvent évoquer des violences sexuelles envers les femmes et renvoyer une partie du public à des traumatismes, ou des scènes simplement "réalistes", qui donnent la part belle au plaisir féminin ?...
Je ne me risquerai pas à regarder tant que je ne serai pas sûre.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

avatar-2-details-intrigue
Pop culture

Triste après avoir vu Avatar ? C’est peut-être le syndrome de dépression post-Avatar

Maya Boukella

23 jan 2023

pale blue eye 1
Pop culture

The Pale Blue Eye sur Netflix : que vaut le thriller gothique avec Christian Bale ?

Maya Boukella

22 jan 2023

1
michael jackson beat it
Pop culture

« Michael » : tout ce que l’on sait du biopic sur Michael Jackson

Maya Boukella

20 jan 2023

2

La pop culture s'écrit au féminin