Live now
Live now
Masquer
violences conjugales-34
Culture

On a vécu la finale de la saison 2 de Drag Race France au Grand Rex, et c’était LÉ-GEN-DAIRE 

Après deux mois de performances irréelles, de rires et de larmes, l’heure est venue de couronner la nouvelle reine du drag français ! Place au récap du dernier épisode, enregistré au Grand Rex devant un public déchaîné, dont votre dévouée serviteuse.  

Previously on : après un challenge de relooking épique remporté par Sara Forever, cette dernière accédait à la finale, en compagnie de Keiona, Mami Watta et Punani. Piche devait, une nouvelle fois, sashay away.  

Pour la première fois de l’histoire de Drag Race France, la grande finale de cette saison 2 a eu lieu en public ! Dimanche 20 août dernier, la communauté LGBTQ+ et ses allié·e·s avaient enfilé leurs plus belles tenues à paillettes pour mettre le feu au Grand Rex ! Dès 17h, une longue file d’attente composée de fans, de drag queens (dont La Big Bertha, La Grande Dame, Lova Ladiva, Kam Hugh…), de journalistes (dont nous !) et de personnalités (Virginie Despentes, Béatrice Dalle, Aloïse Sauvage, Barbara Butch…) a commencé à se former. 

Le temps que tout ce beau monde prenne place dans la mythique salle du Grand Rex et dise adieu à ses téléphones portables, le REC a débuté aux alentours de 20h. Durant cette attente, le DJ-drag Julien De Bomerani était là pour nous hyper avec un set parfait, à base d’Aya Nakamura ou Britney Spears ! Ingrédient indispensable à tout enregistrement d’émission télé, le chauffeur de salle a vite réalisé que ce public-là n’avait pas besoin d’encouragements pour être à fond !  

Pluie de paillettes au Grand Rex

Devant une audience surchauffée, agitant ses éventails Drag Race fournis à l’entrée, les 11 queens font leur apparition sur la scène du Grand Rex, vêtues de leurs plus beaux atours ! 

illustr-1-6

Puis les quatre finalistes font leur entrée. Keiona est sublime dans une robe fourreau violette. Mami Watta n’a jamais été aussi habillée dans sa robe rose en simili cuir. La royale Punani porte une robe hommage à l’époque versaillaise. Enfin, Sara Forever, vêtue d’un indescriptible costume en Tie & Dye, ferme la marche. Pour notre plus grand plaisir, nos reines entonnent l’hymne de cette saison 2, “We are légendaires” ! Et oui, une fois qu’on l’entend, on l’a en tête tout le week-end. “Nanananananana…”

Nicky Doll, la big boss de l’émission, est une apparition blanche, avec sa robe en froufrous et strass, relevée d’un petit croissant doré, histoire de rappeler qu’elle représente la version frenchy de Drag Race ! En deux saisons, la drag queen marseillaise a pris confiance en elle, que les caméras tournent ou pas. Durant l’enregistrement, qui comprend des pauses et moments de flottements, Nicky n’a pas hésité à blaguer avec le public. 

illustr-2-8

Les jurés Daphné Bürki et Kiddy Smile, tout en rose et paillettes, sont évidemment de la partie, placés stratégiquement au milieu du Grand Rex avec une caméra sur eux. Les quatre finalistes vont maintenant chacune performer leur chanson sur scène, puis Nicky choisira deux d’entre elles pour lip-syncer pour la couronne

Keiona, la magnifique 

De ses talents de voguing à son Snatch Game iconique en Afida Turner, en passant par son interprétation poignante du Bossu de notre Drag, Keiona nous a régalé pendant toute la saison. Avec un bilan de deux victoires et six top, la queen possède le meilleur parcours de l’histoire de la franchise Drag Race (l’émission compte déjà 15 saisons et une dizaine de franchises internationales). Mother dans la culture ballroom, Keiona a aussi brillé par son esprit d’équipe. Vêtue d’un body blanc à manches longues d’une longue perruque brune, Keiona livre une performance digne d’un concert de Beyoncé sur son titre, “Déjà une star”, face à un public en transe ! 

illustr-3-7

Kiddy Smile, qui fait partie de la scène ballroom, est aux anges. “Sache que toute la scène est fière de toi. Tu nous a représenté comme il se doit. Elle s’est DE-PO-SÉE !”. Le mari de Keiona, Fernando, a de jolis mots d’encouragements : “Merci d’être la personne que tu es. Aimante, courageuse, talentueuse. Et surtout généreuse.” Face à une photo d’elle enfant – un passage obligé pour les finalistes de Drag Race, toujours très émouvant – Keiona remercie sa version enfantine de l’avoir emmenée où elle est, en dépit d’une famille qui n’a pas su la protéger.

Punani, la femme à l’humour fatal 

Seule dès le deuxième épisode, après le départ de Rose, Punani s’est épanouie sur le podium avec des looks malins et très mode. Elle a brillé au Snatch Game dans la peau d’Amanda Lear, remportant ce challenge iconique. Elle nous a bluffé par sa présence scénique et son humour mordant. 

illustr-4-7

Avec sa chanson très années 80, “La Punanimité” et son look de démone pailletée, Punani enflamme à son tour le public du Grand Rex ! Sa cape argentée se retourne pour dévoiler le visage de Paloma ! Daphné la remercie pour son sens du style : “J’aime bien quand la mode devient un sujet de discussion et ça l’a été avec toi. Tu as proposé une mode consciente qui fait avancer les choses.” Romain, le compagnon de Punani, ne tarit pas d’éloges : “Elle n’est pas arrivée avec un background de performeuse et pourtant je l’ai vu se transcender et oublier tout ce qu’elle pensait être.”  

Confidences et standing-ovations 

Nicky Doll discute avec les queens éliminées. Rose, qui a fait de la comédie “en partant la première”, nous gratifie d’une imitation de Marianne James. Kitty Space revient sur l’un des looks marquants de la saison, son reveal en phoenix. “C’était un look hommage à notre communauté queer”. Moment fort en émotion : alors que c’est au tour de Moon de parler, la salle se lève en une standing-ovation. Elle avait quitté l’émission dans l’épisode 6 pour prendre soin de sa santé mentale. La Suissesse nous rassure. “Ça va trop bien ! J’ai pris soin de moi, et je suis au top !”. 

Piche, un des “fan favorite” de la saison, remercie ses fans pour tout l’amour qu’il a reçu. Dans le public, sa maman diffuse un très beau message de tolérance, qui lui vaut une standing-ovation. “Souvent, on nous dit ‘wow, tu as de la chance d’avoir une maman compréhensive’. J’ai envie de dire à tous les parents devant leur écran, que c’est nous qui sommes chanceux d’avoir des enfants comme vous. […] Que vous soyez ils, elles, en robe, en pantalon, habillez-vous d’amour, c’est le plus important.” 

Mami Watta, fier esprit de l’eau 

Outsideuse de cette saison, ne bénéficiant pas d’autant de budget que d’autres queens, la drag queen originaire de la Côte d’Ivoire a connu une superbe évolution, améliorant ses looks et performances à chaque épisode. Mami Watta restera à jamais la plus cute des boulangères de France. Cette saison 2 n’aurait pas été la même sans son énergie, ses bourdes déjà légendaires et ses irrésistibles sorties en confessionnal. Elle nous a aussi partagé ses épreuves, comme la thérapie de conversion qu’elle a subie. 

illustr-6-7

Mami Watta, plus esprit de l’eau que jamais,  investit la scène du Grand Rex sur son trône doré avec son titre “Moi, moi, moi” ! Mami Watta prône le self-love avec style et autodérision, et c’est génial ! Sur son bustier, on peut distinguer un collage de photos… d’elle-même ! Kiddy Smile prend la parole : “Je voudrais te remercier d’être une personne visible pour les communautés queer africaines. […] Tu apportes de la joie et de l’espoir à beaucoup de personnes oppressées en Afrique.” Elle réagit face à une photo d’elle enfant : J’ai envie de lui dire de ne pas attendre, parce qu’on va beaucoup lui dire qu’il doit attendre avant d’être lui-même. J’ai envie de lui dire de foncer, de se prioriser.” 

Sara Forever, l’iconoclaste 

Son humour décalé, ses références culturelles, ses performances folles (le gimmick de la mèche !)… Avec quatre challenges remportés, Sara Forever est l’une des favorites de la saison. Elle a connu des bas, comme son Snatch Game raté en Françoise Sagan, et  elle a su rebondir et nous proposer des looks mémorables, comme cette robe noire cagoulée aux strass réversibles.  

> illustr 7 

illustr-7-2

Sa performance énergisante sur le titre “Madame Forever” met la salle du Grand Rex on fire ! Son look, un body strassé noir et blanc, une grosse perruque brune sur laquelle elle a placé sa célèbre mèche, puis une cape dorée à épaulettes, est déjà iconique.Tu as le pouvoir de développer notre imagination, avec toutes tes références. De nous faire basculer dans un nouveau monde.” analyse Daphné Bürki. 

illustr-8

Toutes les queens nous gratifient d’une une version courte du musidrag “Le Bossu de notre drag” ! Puis Elipse, reine de la saison 1, vient remettre le titre de “Miss Sympathie” (qu’elle avait remporté) à une Moon toute étonnée ravie ! 

Un lip-sync LE-GEN-DAIRE 

Devant un public chauffé à blanc, Nicky Doll dévoile les noms de… Keiona et Sara Forever pour lip-syncer sur le titre “Titania” de Sia et David Guetta ! Après quelques minutes d’attente, le temps d’installer Nicky Doll sur un fauteuil surélevé dans le public, face aux reines, c’est parti ! Sara lance les hostilités en retirant sa grande cape blanche, dévoilant un body et une longue perruque blonde. Durant le premier refrain, Keiona dévoile sous son costume noir un deux pièces roses à franges et une sublime perruque flashy multicolore, le tout évidemment en dansant comme jaja ! 

illustr-9

Deuxième refrain et deuxième reveal ! Devant un public un transe, Sara appuie sur ses faux tétons qui la couvrent d’encre (référence à une performance de Lady Gaga), tandis que Keiona retire une nouvelle couche de vêtements et termine en voguant dans un bikini rose. Les deux reines ont tout donné dans une ambiance survoltée ! On va être chauvin·e deux minutes : il s’agit d’un des plus beaux lip-syncs de l’histoire de Drag Race ! Pour venir couronner la gagnante, Nicky Doll fait venir sur scène Paloma. Notre queen adorée, gagnante de la première saison, se confie sur sa folle année et nous annonce un spectacle solo à venir. We will be there ! 

illustr-10

Face à un public rongé par le stress, Nicky annonce le nom de la nouvelle reine du drag français, et c’est KEIONA !!! Elle remporte une couronne et sceptre en cristal d’une  valeur de 40 000 euros, un voyage pour deux à New-York (offert par MisterB&B), un an de produits cosmétiques (offerts par MAC) et la couv du prochain numéro de ELLE ! Pour éviter toute fuite extérieure, deux versions de ce dénouement ont en fait été tournées ce soir-là, l’une avec Keiona, l’autre avec Sara en gagnante. C’est donc à l’issue de la diffusion de cette finale, vendredi 25 août sur France 2, que les deux queens ont su qui avait gagné. Sur Twitter, les fans ont salué la nouvelle queen et apprécié cette grande finale ! 

Après plus de 4 heures à s’enflammer, à pleurer et à danser, il est temps pour le public du Grand Rex de quitter les lieux. Talons hauts et robes à paillettes se retrouvent boulevard de la poissonnière, encore hagards (et possiblement affamés !) face au spectacle incroyable qui vient d’avoir lieu ! Rendez-vous l’année prochaine pour une saison 3, déjà commandée par France Télé (yeah !!). 


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-28T163924.694
Cinéma

3 films de réalisatrices palestiniennes pour mieux comprendre le vécu des palestiniens

Sulo / Anne Cahen / Ayrton
Culture

Voici les 3 humoristes dont vous entendrez parler partout

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T153214.236
Culture

Ces 4 séries coréennes sont considérées comme les meilleures, et elles sont sur Netflix

5
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T160603.135
Culture

En juin, ces 3 nouveautés films et séries Netflix vont vous obséder

1
bruno-gomiero-jp7J14W9sSg-unsplash
Livres

On a trouvé l’application e-book dont vous n’allez plus vouloir vous passer

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

52
Source : Allocine
Culture

Le film le plus diffusé à la télévision française n’est pas celui que vous croyez

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T162641.100
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

26
Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Source : Monkey Business Images
Culture

3 films des 90s à regarder avec les enfants ce week-end sur Disney +

La pop culture s'écrit au féminin