J’ai testé la paire de Nike pensée pour réduire le risque de blessures

Enchaîner les kilomètres sans se blesser, c’est le rêve de tous les runners. Nike a donc planché sur une paire qui pourrait réduire les risques de se faire mal, et Marie Vrignaud te la présente !

J’ai testé la paire de Nike pensée pour réduire le risque de blessures

En partenariat avec Nike (Notre Manifeste)

En décembre dernier, en plein milieu de mon 4ème marathon, j’ai dû abandonner la course à cause d’une atroce douleur au pied.

Honnêtement, ça a été l’un des pires jours de ma vie : j’ai perdu énormément de points de confiance en moi et surtout… j’ai vraiment douillé !

En quasiment 5 ans de course à pied, je n’avais jamais renoncé à une ligne d’arrivée et cela a été très difficile à vivre. Surtout quand c’est le corps qui lâche et non le mental.

J’ai donc terminé l’année 2020 un peu éclopée — il s’est avéré que j’avais besoin de porter des semelles orthopédiques. Du coup, au moment où j’ai repris le running, j’avais la consigne d’être très vigilante pendant mes sorties.

L’occasion parfaite pour moi de découvrir la nouvelle chaussure de running Nike : la React Infinity Run.

La Nike React Infinity Run, conçue pour éviter les blessures

En tant que coureuse confirmée, imaginer un monde sans blessures me paraît utopique. C’est pourtant le merveilleux pari que Nike souhaite avoir relevé dans quelques années.

Et la première pierre de ce « chantier » est donc la chaussure React Infinity Run, lancée le 16 janvier 2020 et maintenant disponible en plusieurs coloris trop stylés !

Cette running reprend les technologies de deux paires iconiques de la marque : la Zoom Vaporfly 4% conçue pour battre ses records, et la Nike React qui intègre une mousse brevetée, pour un amorti de zinzin.

En reprenant les meilleures qualités de ces deux modèles, la React Infinity Run permet de courir vite et longtemps.

Et pour réduire les risques de blessure, la chaussure intègre d’autres particularités :

  • Une semelle élargie, pour stabiliser davantage le pied et donner plus d’espace
  • Une forme plus incurvée, pour permettre une transition de l’impact plus fluide du pied à l’orteil.

React Infinity Run Flyknit, 160€

 

La chaussure de running la plus testée en conditions réelles

Une étude externe menée par la British Columbia Sports Medicine Research Foundation réalisée sur 226 sportifs et sportives ayant utilisé la Nike React Infinity Run et une chaussure de contrôle de mouvement traditionnelle (la Structure 22, chaussure la plus stable chez Nike) a montré que les coureurs et coureuses équipées de la Nike React Infinity avaient un taux de blessures inférieur de 52%.

Ce que je trouve intéressant dans cette étude, c’est qu’elle a été réalisée auprès de femmes et d’hommes « de la vraie vie ».

Tous avaient des niveaux différents, des morphologies variées et des modes de vie qui n’ont rien à voir les uns des autres…

Il ne s’agissait pas de faire tester la chaussure à des coureurs d’élite (qui ont un mode de vie entièrement concentré autour du running), mais bien de s’interroger sur des gens qui courent par plaisir, par hobby !

J’ai testé pour toi la React Infinity Run

J’ai la chance de tester cette paire depuis presque un mois, et quelque chose m’a frappée immédiatement : son confort.

J’ai l’impression d’y glisser comme dans des chaussons (la languette à l’arrière de la chaussure y est certainement pour quelque chose).

Pour autant, il y a un réelle sensation de dynamisme dans la foulée. Et ce n’est pas un hasard : la mousse de la chaussure (augmentée de 24%) permet une excellente réactivité !

La semelle a été élargie, ce qui laisse également la place à un meilleure stabilisation du pied.

En gros, mon pied a l’élan nécessaire pour courir plus vite, plus longtemps.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de courir avec sur plus de 15 kilomètres, mais je suis déjà séduite par l’amorti et le design. À voir ce que cela va donner sur l’entraînement à long terme et les course officielles.

En tout cas, la React Infinity Run me motive à me relancer sur la distance reine du marathon, sans avoir peur d’une potentielle blessure (à condition d’avoir le mode de vie qui va avec) !

Marie Vrignaud

Marie Vrignaud

En 2008, j'ai découvert madmoiZelle grâce à un street style. En 2014, j'ai intégré madmoiZelle dans un plan de communication menée par l'agence dans laquelle j'étais en alternance. En 2018, j'ai postulé pour intégrer la régie commerciale de madmoiZelle. Aujourd'hui et demain, je mets toute mon énergie pour aller chercher des marques qui vont vous plaire !

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!