Live now
Live now
Masquer
football // Source : Unsplash / Emilio Garcia
Sport

Le sexisme se niche jusque dans les crampons des footballeuses, dénonce le Parlement britannique

Et si on faisait enfin des chaussures de sport pour les femmes, pour éviter des blessures à cause d’équipement mal adapté ? C’est ce que réclame la commission égalité du Parlement britannique, après avoir constaté trop de blessures au genou du ligament croisé antérieur chez les footballeuses.

« It’s A Man’s Man’s Man’s World ». À la surprise de personne, au même titre que sont formulés plein de médicaments, ou conçus les Airbags, les chaussures de sport aussi sont faites d’abord et avant tout pour les hommes, avant d’être déclinées pour les femmes. Et plutôt que de penser spécifiquement à leur anatomie, la plupart des équipementiers sportifs ont plutôt tendance à étirer sa gradation (c’est-à-dire ajouter ou retirer un pourcentage de milimètre pour concevoir la pointure au-dessus ou en dessous à partir d’un modèle jugé standard). Or, la vie serait un peu plus compliquée que ça, comme l’ont illustré plusieurs blessures lors de la Coupe du monde féminine de football 2023.

À lire aussi : Coupe du Monde de Football : après son baiser forcé sur Jenni Hermoso, Luis Rubiales démissionnera-t-il ?

Les événements sportifs féminins plus médiatisés peuvent servir à lutter contre les inégalités de genre

Comme le résume L’Équipe, parmi les joueuses qui se sont blessées durant le Mondial féminin de football 2023, comptent notamment les Françaises Delphine Cascarino et Marie-Antoinette Katoto, les Anglaises Beth Mead et Leah Williamson ou encore la Canadienne Janine Beckie. Il s’agissait souvent de rupture du ligament croisé antérieur. Et le Royaume-Uni étant passionné de football, la commission « Femmes et égalité » du Parlement britannique a étudié le phénomène pour en tirer un rapport publié le 5 mars 2024. Le résumé de celui-ci démarre d’abord par des réjouissances :

« Le sport féminin britannique connaît une recrudescence de la couverture médiatique et de l’intérêt du public. Des événements marquants tels que l’EURO féminin de football 2022 de l’UEFA, remporté de manière si mémorable par les Lionnes d’Angleterre, et la Coupe du Monde féminine de la FIFA l’année dernière se traduisent par une augmentation soutenue de la visibilité du sport féminin […]. »

Mais ces réjouissances servent à mieux pointer combien ce gain de médiatisation et de notoriété devrait aussi servir à combattre les inégalités de genre. Dont combattre « le manque de compréhension des besoins sanitaires et physiologiques des femmes et des filles dans le sport ».

À lire aussi : La victoire rugissante des Anglaises à l’Euro 2022 marque-t-elle un tournant dans le foot féminin ?

Des blessures au genou à cause de chaussures inadaptées

Cette commission du Parlement britannique y souligne la dimension sexiste du traitement de cette affaire de blessures à répétition de footballeuses :

« L’examen du problème actuel des blessures au genou du ligament croisé antérieur (LCA) dans le football féminin a montré qu’il existe une inégalité systémique entre les sexes dans la recherche sur le sport et l’exercice physique, qui est encore majoritairement menée par des hommes et qui s’intéresse aux problèmes qui les touchent. La réponse du secteur des sciences du sport au problème du LCA a été disparate et lente. Nous sommes convaincus qu’un problème de santé d’une ampleur similaire affectant les footballeurs masculins d’élite aurait reçu une réponse plus rapide, plus approfondie et mieux coordonnée. »

La rupture du ligament croisé antérieur est une blessure qui frapperait trois fois plus les femmes que les hommes à ce niveau dans le football. Le rapport pointe le manque de chaussures conçues spécialement pour les femmes (en termes de biomécanique, d’ergonomie, de morphologie). Seule la marque IDA Sports fabriqueraient à ce jour des chaussures spécifiquement conçues pour les femmes. C’est pourquoi cette commission du Parlement britannique appelle carrément à réunir les principaux équipementiers sportifs pour développer une stratégie afin de changer la donne. Car le sexisme se niche jusque dans les crampons des footballeuses.

À lire aussi : Victoire ou défaite, les femmes anglaises sont toujours victimes de violences à l’après-match

Combattre le sexisme dans le sport dès l’école

Mais ce rapport propose aussi de transformer l’éducation physique et sportive à l’école. Il faudrait en améliorer la qualité, notamment en étant plus vigilant·e·s à ce que les élèves disposent d’équipement mieux adapté, et surtout veiller à ce que les filles participent avec plaisir. Cela doit aussi passer par une meilleure formation des entraîneur·e·s et profs de sport pour qu’iels soient « formé·e·s à la santé féminine, notamment par le biais de qualifications obligatoires », résume le rapport.

À lire aussi : Règles, grossesse… les corps des sportives commencent enfin à être pris en compte

Ce dernier appelle aussi à ce qu’un groupe de travail soit créé pour réfléchir et œuvrer à une meilleure prise en charge des questions de grossesse, de maternité, et des congés qui peuvent y être liés. On ne peut qu’espérer que ce rapport soit pris en considération, au-delà de cette histoire de crampons.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de Iridis
8 mars 2024 à 14h03
Iridis
Que c'est surprenant!
Blague à part, article très intéressant. Voyons le bon côté des choses : c'est bien qu'il y ai des personnes qui se penchent sur cette problématique.
Je me dis que cela pourrait être décliné dans beaucoup de sports.
2
Réagir sur le forum

Plus de contenus Sport

Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

Source : @cakebycourtney sur TikTok - Capture d'écran
Sport

Alerte chialade : une petite fille aide sa mère à terminer son marathon

Source : Photocreo
Daronne

Les athlètes, aussi parents, pourront bénéficier d’une dérogation pendant les JO de Paris 2024

comment-marche-pole-dance
Sport

Arrêtez tout, je viens de comprendre le principe de la pole dance !

18
amelie-mauresmo
Justice

Humiliations, chantage et insultes : Amélie Mauresmo obtient gain de cause face à son ex-compagne

Copie de [Image de une] Shopping • Horizontale (1)
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

[Site web] Visuel horizontal Édito (1)
Sport

Marie Patouillet : « Quand on ne se sent pas en sécurité, on ne peut pas donner le meilleur de soi »

Clarisse Agbegnenou pose dans son kimono conçu pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 par Stéphane Ashpool avec Le Coq Sportif // Source : Le Coq Sportif
Sport

Clarisse Agbegnenou demande à Emmanuel Macron à garder sa fille auprès d’elle pendant les Jeux Olympiques

La société s'écrit au féminin