Live now
Live now
Masquer
Source : URL
Société

Mes pires managers étaient des femmes, et c’est une féministe qui vous le dit

C’est un sujet délicat mais je pense qu’il est important de reconnaître que l’égalité des genres ne signifie pas seulement lutter contre les discriminations externes mais aussi examiner nos propres comportements et attitudes. 

Cette tribune a été initialement publiée sur la page Linkedin de Sophie Gourion et a rencontré un grand succès. Sophie Gourion a acceptée que nous la reprenions en intégralité.
Sophie Gourion est  est une militante féministe, experte des sujets égalité femmes/hommes et autrice jeunesse : Les filles et les garçons peuvent le faire aussi (éditions Gründ).

Alors que les femmes devraient se soutenir mutuellement et unir leurs forces pour lutter contre les discriminations, on constate malheureusement qu’elles sont davantage rivales qu’alliées. La solidarité féminine leur manque cruellement comme le déplorait Simone de Beauvoir dans le deuxième sexe « Les femmes vivent dispersées parmi les hommes ». Ce phénomène n’est bien sûr pas inscrit dans les gènes féminins mais est le résultat d’une construction sociale qui s’explique par plusieurs facteurs :

𝗜𝗻𝘁𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗿𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝘀𝘁𝗲́𝗿𝗲́𝗼𝘁𝘆𝗽𝗲𝘀

Dans une société où le « masculin l’emporte », les femmes peuvent intérioriser ces différences de traitement et adopter des stéréotypes de genre, même en étant sensibilisées à ces problématiques. La culture populaire renforce ces stéréotypes en présentant souvent les femmes comme des « pimbêches » tyrannisant leurs subordonnées (exemple : « Le Diable s’habille en Prada »).

𝗦𝘆𝗻𝗱𝗿𝗼𝗺𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗿𝗲𝗶𝗻𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝗯𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘀 

Souvent désigné sous le terme anglais « Queen bee syndrome », c’est une dynamique observée dans les milieux professionnels où une femme en position de pouvoir adopte un comportement compétitif et hostile envers ses collègues féminines. Inspiré par le comportement de la reine d’une colonie d’abeilles, cette femme cherche à maintenir sa domination en éliminant ou en dévalorisant les autres femmes autour d’elle. Ce syndrome peut contribuer à perpétuer des stéréotypes préjudiciables à l’avancement des femmes dans le monde professionnel.

𝗣𝗿𝗼𝗽𝗵𝗲́𝘁𝗶𝗲 𝗮𝘂𝘁𝗼-𝗿𝗲́𝗮𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲

La croyance en la rivalité féminine peut devenir une réalité à force d’être répétée, se manifestant dans les comportements au travail. Une étude a prouvé qu’aux États-Unis, 80 % des intimidatrices au travail prenaient d’autres femmes pour cibles. En comparaison, 56 % des hommes intimidateurs faisaient de même avec leurs collègues masculins

𝗗𝗼𝘂𝗯𝗹𝗲 𝘀𝘁𝗮𝗻𝗱𝗮𝗿𝗱 

La rivalité (appelée médisance quand il s’agit des femmes) n’est pas valorisée de la même façon selon qu’on soit un homme ou une femme : quand les hommes se battent pour un poste c’est de la compétition, quand ce sont des femmes c’est du crêpage de chignon. Quand des hommes font preuve d’autorité envers leur équipe c’est une compétence, quand ce sont des femmes ce sont des tyrans

𝗔𝗱𝗵𝗲́𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗮𝘂 𝗺𝗼𝗱𝗲̀𝗹𝗲 𝗺𝗮𝘀𝗰𝘂𝗹𝗶𝗻

Dans un milieu professionnel largement masculin, certaines femmes pensent que se ranger du côté des hommes est la solution pour éviter une guerre des sexes, ce qui peut contribuer à l’absence de solidarité féminine.

Et vous, ça vous parle ?

Envoyez-nous vos tribunes !

Si vous avez une tribune à partager avec Madmoizelle et son lectorat, écrivez-nous à :
[email protected]


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

10
Avatar de adita
29 mars 2024 à 07h03
adita
Comme c’est étrange une tribune linkedin critiquant les femmes rencontre un grand succès sur cette même plateforme
Le status quo et remettre les femmes à leur place (celle d’en bas) c’est bizarre comme c’est « populaire ».
Faudrait surtout pas qu’on encourage les femmes à investir des postes à responsabilité (et encore on parle pas de postes à grandes responsabilités, on est juste N+1 et surtout pas plus haut hein, faudrait surtout pas de femmes en position de pouvoir en entreprise).
22
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Société

Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Société

Athlètes trans privées de compétitions : il faut « être du bon côté de l’histoire »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

2
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : Capture d'écran
Société

« Malheureusement, j’en ai aussi fait les frais », Marine Lorphelin s’exprime sur les violences sexuelles à l’hôpital

fessee-interdite-violences-educatives
Société

En 2024, un juge relaxe un père violent au nom du « droit de correction », où va-t-on sérieusement ?

2
Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

5
Source : URL
Société

 « Il va la tuer… » Dans une vidéo virale, elle interpelle Macron sur les violences faites à sa mère par son ex-compagnon

Source : Robin JARRY
Sport

3 conseils pour mieux gérer sa pratique sportive quand on a ses règles

1
Source : SHVETS production de Pexels
Société

Une enquête du Parisien révèle des violences sexuelles à l’Institut national de jeunes sourds de Paris

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences sexuelles à l’Hôpital : Roselyne Bachelot, émue, confie son expérience dans C à vous

La société s'écrit au féminin