8 questions de l’espace posées en cours d’éducation sexuelle

Audacieuses, naïves ou juste bizarres, les questions posées par les élèves en éducation sexuelle ne sont en tout cas jamais inutiles !

8 questions de l’espace posées en cours d’éducation sexuelle

— Article publié le 23 novembre 2018

Il existe un proverbe qui décomplexe et donne le vertige à la fois :

On ne sait pas ce que l’on ne sait pas.

Je vous laisse méditer un brin…

Voilà.

Quand on n’a jamais fait l’amour, et que personne ne vous a jamais parlé de sexualité (parce que c’est trop intime et/ou franc sale), il peut arriver d’ignorer des choses qui paraissent évidentes une fois qu’on a un peu d’expérience.

Ce que j’ignorais sur le sexe

À 13 ans, je pensais encore avoir inventé la masturbation (j’avais jamais entendu le mot) et j’avais du mal à comprendre comment les gens savaient qu’un rapport sexuel était fini…

Bref, j’ignorais à peu près tout sur le sexe.

Et ce n’est sûrement pas en cours d’éducation sexuelle que j’aurais révélé mes naïves interrogations, bien trop effrayée de passer pour une noob devant une classe de puceaux pouffant de rire à la moindre prononciation du mot pénis.

J’avais TORT.

Il n’y a pas de questions bêtes, et en ce qui concerne la sexualité, mieux vaut être informé·e que d’attraper une IST ou un bébé non désiré.

Heureusement, des jeunes plus courageux que moi osent chaque jour lever le doigt pour demander tout haut ce qui tracasse tout le monde tout bas. 

Sur le forum Reddit, des utilisateurs et utilisatrices ont rapporté les meilleures questions posées en éducation sexuelle dans ce thread en anglais.

Je vous traduis ici quelques-unes des plus savoureuses interventions de débutants sincères. On ne se moque PAS !

Pourquoi les hommes aiment les seins ?

À première vue, les hommes hétéros semblent s’être mis d’accord pour dire que les seins sont la meilleure chose chez une femme, juste après sa personnalité bien sûr. Un consensus qui peut interpeller :

« Le prof nous avait fait écrire des questions sur un papier et un groupe les lisait tandis que l’autre essayaient de répondre. Une fille (très probablement) avait écrit : pourquoi les mecs aiment les seins ? Je ne sais toujours pas. »

Les seins comptent parmi les attributs sexuels primaires et les toucher peut faire monter le désir, voire conduire à l’orgasme chez certaines personnes.

D’aucuns prétendent qu’ils sont là pour imiter la forme des fesses et donc FATALEMENT exciter tout le monde sur leur passage.

Reste que beaucoup d’hommes ne sont absolument pas fascinés par les seins, et heureusement pour moi.

Comment faire sortir le sperme ?

Quand on ne sait pas vraiment comment marche un truc, l’imagination se charge d’élaborer des explications plausibles :

« Si on presse les testicules, est-ce que ça fera sortir le sperme ? »

Une question purement mécanique en somme.

Alors juste pour clarifier les choses : non. Le sperme jaillit si jouissance il y a (mais pas toujours). 

Apparemment l’auteur de la question s’est vu limité à 3 interventions par cours, ces autres interrogations étant « Peut-on faire avorter une femme en la frappant dans le ventre ? » et « Que se passe-t-il si on fait pipi dans une fille ? »

La curiosité, c’est formidable.

L’urine peut-elle remplacer le lubrifiant ?

Restons dans la mécanique sexuelle des fluides avec cette question pragmatique :

« On avait une boîte pour mettre des questions anonymes, une vraie source de perles comme « Puis-je utiliser le pipi comme lubrifiant ? »

Le pauvre prof a soupiré et il a dit « Je l’ai déjà dit mais je vais le redire : j’espère que c’est une blague, mais juste au cas où… »

Donc juste au cas où, vous aviez un doute : le pipi n’est pas la meilleure alternative au lubrifiant. Cherchez plutôt du côté de la bave, si jamais. 

Peut-on attraper le SIDA par les objets ?

L’éducation sexuelle insiste souvent et à juste titre sur la prévention de la transmission des Infections Sexuellement Transmissibles. Mais les choses restent parfois floues pour certains :

« Quelqu’un a demandé : si je donne ce papier à quelqu’un qui a le SIDA, ça veut dire que je vais l’avoir ? »

Le prof venait juste de finir d’expliquer comment se transmettait le virus, et je n’avais jamais vu un homme avoir l’air si brisé. »

Alors, je reprends pour ceux du fond : pour transmettre le VIH qui est le virus du SIDA, il faut un fluide corporel (sang, sperme, liquide pré-séminal, sécrétions vaginales, liquide rectal) et une porte d’entrée (muqueuses vaginales, anales, petites plaies et micro-lésions)

Le SIDA ne se transmet pas en embrassant, en éternuant, en prêtant ses gants ou en échangeant une carte Pokémon.

Un ballon peut-il remplacer un préservatif ?

Toujours au rayon prévention, une question devant laquelle je choisis d’admirer la créativité de la jeunesse :

« Au collège, un élève a demandé : en cas d’urgence, un clown peut-il utiliser un ballon comme une capote ? »

Alors, c’est encore non. Un préservatif ne peut pas être remplacé par un ballon ou un doigt de gant en latex. Ça ne marche pas non plus avec les filtres à café et le film alimentaire.

Inversement, il est déconseillé de faire des caniches en gonflant des capotes à un goûter d’anniversaire. Les deux fonctionnent pour faire des bombes à eau par contre.

Les chattes sont-elles comme les ventouses ?

La vulve demeure un grand mystère pour nombre de garçons pré-pubères. Ainsi, un utilisateur de Reddit partage cette question entendue en cours d’éducation sexuelle :

« Si une fille nue fait un grand écart, va-t-elle ventouser le sol ? »

J’aurais tendance à répondre : ça dépend du revêtement de sol. Le lino est plus propice que la moquette.

Quelle est la différence entre un pénis et une bite ?

Quand on est petits, on croit tout un tas de choses un peu cons qu’il faut ensuite déconstruire, parfois devant toute la classe :

« En sixième, quelqu’un a demandé la différence entre une bite et un pénis. »

Le genre de question qui réveille aussi sec le troll en moi. Si j’avais été un prof malveillant, j’aurais sans doute répondu « 5 centimètres ».

Un autre utilisateur de Reddit raconte qu’un élève a demandé s’il était possible de bander et d’avoir une érection en même temps.

Il est vrai que la langue est riche et cela peut prêter à confusion. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter le dictionnaire des synonymes.

Doit-on faire l’amour si on a pas envie ?

Je vous ai gardé pour la fin cette question qui me conforte dans l’idée que l’éducation sexuelle ne devrait pas se limiter à la prévention des IST et à la contraception :

« J’en ai une un peu triste qui a été posée à mon amie prof : « Est-ce qu’il faut faire l’amour si on en a pas envie ? »

Ben oui, puisque les filles sont pas censées aimer le sexe, ça doit vouloir dire que, parfois, elles sont obligées de se forcer un peu. Et un mec qui n’a pas envie de faire l’amour, il a sûrement un problème vu que normalement les hommes ne pensent qu’à ça.

Non. NON. NOOOOOOON. C’est la leçon numéro 1 les enfants : une relation sexuelle doit être consentie. Quand vous savez ça, vous savez l’essentiel.

Voilà mes chats curieux, je m’arrête là en vous précisant juste que le sperme des gens noirs n’est pas noir (c’était une vraie question du thread) et que faire du sexe oral ne veut pas dire parler de cul.

Bien que fort drôles, toutes ces questions montrent en tout cas à quel point l’éducation sexuelle est cruciale

Et toi, quelles sont les questions mignonnes et un peu cons que tu te posais sur le sexe ? 

À lire aussi : Pourquoi la masturbation devrait être enseignée à l’école

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!