« Marine » : 15 ans après Diam’s, Camélia Jordana, Vitaa et Amel Bent emmerdent toujours le RN


Marine, le titre culte de Diam's à charge contre le Rassemblement National, fait son retour avant même le début de la campagne présidentielle : Camélia Jordana, Vitaa et Amel Bent en ont fait une reprise.

Camela Jordana Amel Bent Vitaa

Vous vous souvenez de 2006 ? Nous étions à un an des présidentielles qui ont élu Nicolas Sarkozy Président de la République, et Marine Le Pen avait récemment pris la tête du plus gros parti d’extrême droite français, jusqu’ici présidé par son père.

C’est aussi l’année où la France a perdu la coupe du monde de football en finale, sur un mythique coup de tête de Zinedine Zidane. Mais tout n’est pas à jeter : en 2006, Diam’s sortait aussi son avant-dernier album, Dans ma bulle.

Marine de Diam’s, l’hymne politique d’une génération

Album mythique aux innombrables bangers, il a fait sauter toute une génération au son des « Génération nan-nan » de La Boulette, nous a fait vivre nos meilleurs karaokés de fin de soirée grâce à Confessions nocturnes, et nous a même offert un hymne politique : Marine

Dans cette lettre ouverte à Marine Le Pen, Diam’s chantait son dépit de la voir reprendre le flambeau politique son père, et ses espoirs déçus de voir la France se détourner du racisme et du conservatisme portés par le désormais nommé Rassemblement National. Son refrain mythique « J’emmerde, j’emmerde, j’emmerde qui ? Le Front National », écho d’un morceau des Béruriers Noirs, est désormais scandé à maintes reprises en concerts comme en manifestations.

Marine, la reprise par Vitaa, Camélia Jordana et Amel Bent

Alors que certains prophétisent déjà la présence de l’extrême droite au second tour des présidentielles de 2022, Vitaa, Camélia Jordana et Amel Bent ont choisi de remettre ce titre au goût du jour pour teaser un nouveau projet… Un album en commun, du nom de Sorore !

Sorti ce 2 avril 2021, le morceau annonce la couleur de l’album prévu pour le 4 juin 2021. Si la reprise nous étonne peu au vu des positions politiques fortes portées par Camélia Jordana, le trio qu’elle forme avec Amel Bent et Vitaa est pour le coup plus inattendu ! « L’album que t’as pas trop vu venir », c’est d’ailleurs comme ça que le décrit la jeune chanteuse sur Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Camélia Jordana (@cameliajordana)


Dans le teasing, les trois chanteuses annoncent aussi la tracklist de l’album, qui reprendra d’autres de leurs morceaux cultes : Ne retiens pas tes larmes d’Amel Bent, Ma Soeur de Vitaa, Non non non de Camélia Jordana… Le tout porté par leurs trois voix, qui s’accordent avec brio.

Un projet dont le titre Sorore nous évoque du féminisme, de la bienveillance, et une bonne dose de nostalgie pour la génération 80 citée dans Marine ! Sur ce, on vous laisse : on doit aller emmerder le Rassemblement National en musique.

À lire aussi : Camelia Jordana, contrairement aux hommes, n’a pas à s’excuser

Aïda Djoupa

Aïda Djoupa


Tous ses articles

Commentaires

Morgana Talbot

J'aimais déjà pas la chanson "hommage" à la version live de Porcherie des Bérus de Diam's, donc je suis pas conquise. Du tout. Niveau textes, c'est selon moi peu recherché et ça dénonce pas grand chose. Là où Porcherie dénonce tout un système. Punk spirit :rockon:

Mais tant mieux si cette chanson de Diam's et même cette reprise permet à la jeunesse et plus de se mobiliser contre le RN, et si ça plaît (sans ironie), il en faut pour tous les goûts :happy:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!