Live now
Live now
Masquer
QOAOC_Visuel_V_1
Quand on aime, on compte

Margot et Pierre, 3901 € et 3 enfants : « c’est plus pratique de leur acheter des vêtements neufs »

Avoir trois enfants, c’est sportif. Mais comment ça s’organise au niveau du budget des parents ? Pour « Quand on aime, on compte », Margot et Pierre ouvrent leurs comptes !
Rappel d’utilité publique

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.

Combien coûte réellement la charge d’un ou plusieurs enfants tous les mois ? Quel est le budget des parents ? Les frais engagés évoluent-ils en fonction de l’âge des enfants ? Chaque semaine, dans notre rendez-vous « Quand on aime, on compte », des parents ouvrent leurs comptes et partagent avec nous ce que leur coûte un ou plusieurs enfants, mensuellement.

Cette semaine, c’est Margot et Pierre qui se prêtent à l’exercice.

Les revenus de Margot et Pierre, avec trois enfants

  • Prénoms : Margot et Pierre
  • Âges : 35 ans tous les deux
  • Métiers : Infirmière libérale / veilleur de nuit à mi-temps
  • Budget net de la famille au total : 3901 €
  • Nombre d’enfants : Trois enfants, de 4, 6 et 9 ans
  • Lieu de vie : Maison en périphérie de Nancy

Margot et Pierre sont en couple depuis 12 ans, et mariés depuis 6 ans. Ensemble, ils ont trois garçons : Robin 9 ans, Liam 6 ans et Alan 4 ans. Ils vivent tous les cinq sous le même toit, dans une maison de ville de 130m² avec jardin, en périphérie de Nancy. Les écoles maternelles, primaires et collèges sont à moins de 300 mètres de leur habitation. Margot et Pierre sont propriétaires de leur bien, qu’ils payent à crédit.

À eux deux, Margot et Pierre gagnent 3400 € par mois, et touchent 501 € d’allocations familiales et de complément familial. Ils n’ont pas d’autres revenus extérieurs.

Chaque mois, le couple paye 1486 € de prêts, comprenant le remboursement de la maison, l’achat d’un monospace et les assurances qui vont avec ces crédits. Ils consomment aussi 12 € d’eau, 41 € d’électricité et 131 € de gaz.

QOAOC_Revenus

Les dépenses de puériculture pour leurs enfants

Après avoir expliqué leurs revenus totaux, Margot et Pierre partagent les sommes qu’ils ont dépensés pour s’équiper en matériel de puériculture pour leurs trois enfants.

Au total, le couple a dépensé 120 € pour deux transats de bébés, deux chaises multipositions pour 400 €, une poussette combinée équipée d’une nacelle et d’un cosy pour 500 €, deux tapis d’éveil pour 120 € au total, une baignoire de bébé et un transat de bain pour 100 €, des biberons — mais sans pouvoir les quantifier, trois sièges auto pour un budget de 600 € ainsi que deux poussettes cannes, une à 60 € et une autre à 99 €.

De nombreux objets leur ont été offerts à la naissance de leurs enfants, comme un lit parapluie, un sac à langer, mais aussi le mobilier d’une chambre complète avec un lit, une armoire et une table à langer. Tous ces objets auront servi aux trois enfants.

Côté hygiène, puisqu’ils sont plus âgés, les enfants ne consomment plus de produits spéciaux pour les bébés. Ils utilisent des produits de base, commun à toute la famille, comme du gel douche, du dentifrice et des brosses à dents, quelques lingettes, pour un budget mensuel d’environ 10 €.

Niveau santé, seul Robin, 9 ans, leur coûte 15 €, pour le reste à charge à payer pour des lunettes de vue. Les parents ont souscrit à une mutuelle pour leurs trois enfants, pour un total de 92 €, cette somme incluant également un passage chez le coiffeur tous les 2 mois pour chacun.

Les dépenses de nourriture pour le couple et leurs enfants

Pour ce qui est de l’achat de nourriture pour leurs enfants, Margot et Pierre expliquent que seul le benjamin de la famille mange à la cantine 4 jours par semaine, ce qui représente 18 repas par mois à 3,24 €.

Robin et Liam ne mangent à la cantine qu’une fois par semaine, parce qu’ils rentrent seuls de l’école, étant au primaire. Pour eux, le repas s’élève à 3,24 €, 4 à 5 fois par mois.

Pour ce qui est des courses alimentaires les concernant, le couple oscille mensuellement entre 350 € et 450 €. Les enfants mangent tous les trois la même chose.

Margot et Pierre ne se laissent pas amadouer par leurs enfants dans les supermarchés, puisqu’ils font leurs courses quasi exclusivement en drive, dans des enseignes comme Cora ou Match.

On leur demande parfois en amont s’ils ont des envies particulières, mais sans forcément les prendre en compte.

Le couple ne suit pas de règles strictes pour la qualité, le prix ou la praticité, mais essaye d’acheter les fruits et les légumes le plus français et bio possible.

Nous achetons très peu de viande rouge, peu de viande blanche ou de charcuterie sans nitrite, et achetons quelques autres produits bio, comme des pains au lait et des brioches. Lorsque nous commençons une commande drive, c’est toujours en faisant le tour de toutes les promotions.

Les dépenses de vêtements et de jouets du couple et de leurs enfants

Pour ce qui est du budget habillement des trois garçons, Margot et Pierre expliquent acheter exclusivement des vêtements neufs pour l’ainé, et de réutiliser le tout pour les petits frères, quitte à, si nécessaire, remplacer les pièces usées par du neuf.

Nous préférons investir dans du neuf pour l’aîné plutôt que pour le cadet. Généralement, nous faisons deux ou trois grosses commandes dans l’année pour les rhabiller, et c’est donc plus pratique d’acheter du neuf, pour nous fournir au même endroit.

Lissé sur l’année, le budget vêtements des enfants est estimé à 75 € par mois.

Concernant les jouets et les jeux, le couple préfère la seconde main, mais ne se prive pas pour des achats neufs, en fonction des souhaits des enfants :

Tout dépend de ce qu’ils veulent et des disponibilités. Cette semaine par exemple, on a commencé les achats de Noël et c’est principalement de la seconde main. Nous achetons principalement des Lego, et il y a peu d’usures.

Mensuellement, Margot et Pierre estiment dépenser 60 € de jouets et 10 € de livres par mois.

Le budget des activités pour les enfants et les modes de garde

Avant d’être à l’école, les enfants étaient gardés par une nourrice jusqu’à leurs trois ans. Une fois scolarisés, Margot et Pierre n’ont pas eu besoin de les faire garder en périscolaire, puisque leurs horaires de travail leur permettaient de les emmener et de venir les chercher à l’école.

Il nous arrive de travailler tous les deux les samedis et les dimanches, et dans ces cas-là, ils sont gardés par leurs grands-parents qui sont de tout jeunes retraités.

Leur budget mode de garde leur revient donc à 0 €.

Pour ce qui est des activités des enfants, les parents s’adaptent à leurs souhaits :

Seul l’aîné pratique un sport, du kickboxing, et pour cette année, nous avons de la chance ! En effet, la trésorerie du club se portant bien, la réinscription n’a coûté que 25 € pour l’année, ce qui correspond au prix de la licence, au lieu de 110 €. Notre second fils étant plus créatif que sportif, nous n’avons malheureusement pas trouvé d’atelier qui puisse lui convenir. Enfin, Alan, n’ayant eu que 4 ans en septembre, est encore petit et n’a pas manifesté un intérêt particulier pour une discipline.

Margot et Pierre expliquent offrir à leurs enfants des sorties thématiques, dans des structures comme Trampoline Park, des sorties piscine ou des tours de manège, pour un budget de 40 € par mois.

Argent de poche et transmission de la valeur de l’argent

Le couple raconte quel était le rapport à l’argent dans leur famille, ce qu’on leur a transmis, et leur rapport actuel avec leurs enfants. Pour Pierre, l’argent n’a jamais été un sujet de préoccupation dans sa famille :

Je viens d’une fratrie de deux enfants et je n’ai pas l’impression que l’on ait manqué un jour de quelque chose, nos deux parents travaillaient. L’argent ne m’a jamais semblé être un souci pour eux, même si j’ai pu apprendre plus tard qu’ils avaient eu des soucis financiers, ils ont donc fait le choix de nous préserver, j’imagine.

Pour Margot, ce n’est pas le même passé familial :

 Je viens d’une famille de trois enfants et seul mon père travaillait jusqu’à mes 12 ans — ma mère est devenue assistante maternelle à notre domicile à ce moment-là. Je n’ai pas souffert d’un manque particulier. Cependant, j’ai vite ressenti que l’on ne pouvait pas tout avoir et qu’il fallait faire des choix, économiser et patienter. J’ai souvent eu l’impression que lorsque j’avais quelque chose, mes parents avaient dû se priver pour me (nous) faire plaisir.

QOAOC_Depenses

Pour le couple, le sujet de l’argent n’est pas tabou, et ils peuvent en parler de leurs enfants, qui ne sont pas spécialement intéressés :

Parler d’argent n’est absolument pas un tabou, mais ça ne les intéresse pas vraiment. Quand on leur en parle, c’est généralement pour les faire redescendre un petit peu sur terre et leur faire prendre conscience que d’autres ont moins de chance qu’eux.

Pour Margot et Pierre, l’argent et sa valeur ne sont pas les sujets les plus importants, ils voient plus loin :

Plus que la valeur de l’argent, c’est la façon dont le monde tourne qu’on leur apprend, que tout, ou presque, a un coût, que ce soit l’électricité, l’eau, les vélos, les jouets, etc.

Le fait qu’ils soient trois sous-entend aussi une équité, et on leur explique que le coût pour un, n’est pas le même que pour trois enfants, ou à cinq, en famille.

Le couple ne donne pas d’argent de poche à leurs enfants et ne voit, pour l’instant, pas l’intérêt de la démarche. Ils ont ouvert trois livrets A qu’ils approvisionnent quand ils le peuvent, avec ce qu’ils ont. À ce jour, chaque enfant a un peu plus de 400 € placés.

À la fin du mois, il reste 1365 au couple. Une somme qu’ils utilisent pour payer 140 € d’assurances personnelles, 400 € de courses alimentaires pour les adultes, 50 € de mutuelle, 125 € de taxe foncière et 100 € d’essence.

Lorsque la totalité des sommes dépensées uniquement pour leurs enfants est additionnée, Margot et Pierre dépensent 866 € mensuellement.

Merci à eux d’avoir répondu à nos questions !

« Quand on aime, on compte » comment participer ?

Si vous avez aussi envie de participer, rien de bien compliqué : envoyez-moi un mail à manon[@]madmoizelle.com avec en objet « Quand on aime, on compte » ou utilisez le formulaire ci-dessous et je vous enverrai le questionnaire et la marche à suivre.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Nous acceptons les candidatures de toute la France et même du monde entier, tant que vous pouvez répondre aux questions qui vous seront posées, et remplir un tout petit tableau Excel (promis, il ne fait pas flipper).

Crédit photo image de une : Getty Images

Les Commentaires
5

Avatar de Valaya
8 novembre 2022 à 13h46
Valaya
Beau budget ! Par contre, il n'y a que moi que ça fait bugguer 12€/mois de facture d'eau ? A moins que l'eau soit offerte à Nancy, j'ai dû mal à comprendre comment s'est possible à 5 personnes dans une maison de 130 m².
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Quand on aime, on compte

QOAOC_V
Quand on aime, on compte

Alma, 565 € de dépenses par mois pour son bébé d’un an : « De neuf, je n’ai acheté que des chaussures »

Manon Portanier

29 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
QOAOC_Une_Tiphaine_V
Quand on aime, on compte

Tiphaine et Jordan, 3500 € et deux enfants : « Nous aimerions réduire les achats un peu impulsifs sur internet »

Manon Portanier

15 nov 2022

54
QOAOC_1_V
Quand on aime, on compte

Marjorie, mère seule avec un enfant, 2099 € par mois : « Mon dossier a été refusé pour un logement social »

fast-food-enfant
Daronne

Surprise (non) ! les menus enfants des fast-foods ne sont pas adaptés… aux enfants !

ADD_Annonce
À propos de Madmoizelle

Retrouvez-nous ce soir à 20h30 sur Twitch avec Lisa Gachet !

Manon Portanier

29 nov 2022

femme-sans-abris
Daronne

Une tribune dénonce le « racisme d’État » à l’égard des femmes étrangères et de leurs enfants

jouets-noel
Daronne

Voici les 4 jouets les plus pourris de l’univers, à n’acheter sous aucun prétexte !

cuboAI
Daronne

Une super promo pour le babyphone Cubo AI pendant le Black Friday !

Manon Portanier

26 nov 2022

1
bebe-vaccin
Santé

40 millions d’enfants dans le monde sont privés de vaccins contre la rougeole

pere-noel-visio-enfant-sourd
Daronne

Les enfants sourds vont aussi pouvoir papoter avec le Père Noël

Manon Portanier

24 nov 2022

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9