Live now
Live now
Masquer
Une-femme-à-lair-anxieux-devant-une-fontaine-deau
Actualités

Les suicides baissent grâce aux aides financières liées à la pandémie, car la précarité joue beaucoup dans les passages à l’acte

09 déc 2021
Dans les pays où des gouvernements ont distribué de l’argent, le taux de suicide a baissé. Imaginez que l’État en tire pour leçon que la lutte contre la pauvreté devrait être un enjeu de santé publique majeur… Non je rigole. Mais imaginez quand même.

Outre les morts et les séquelles physiques provoqués et aggravés par le Covid, la pandémie a également été révélatrice de nombreux enjeux autour de la santé mentale. Les confinements, en particulier, peuvent avoir causé des formes d’anxiété, de dépression, voire de syndrome de stress post-traumatique.

On aurait donc pu s’attendre à une explosion du taux de suicide. Et pourtant une récente étude atteste du contraire.

Grâce aux aides financières dans les pays riches, les gens se sont moins suicidés

Baptisée « Tendances du suicide dans les premiers mois de la pandémie de COVID-19 : une analyse interrompue de séries chronologiques de données préliminaires de 21 pays », cette étude psychiatrique publiée en avril 2021 par la revue spécialisée The Lancet éclaire la question.

Dans les pays à revenu élevé ou intermédiaire, les personnes se seraient suicidées à un taux plus faible en 2020 qu’auparavant. Et cela s’expliquerait par les aides financières distribués par les gouvernements pour faire face au Covid.

Durant la pandémie qui est loin d’être finie, beaucoup de personnes précaires ont alors pu bénéficier d’allocations plus importantes que ce qu’elles touchaient avant. L’étude observe ainsi que sur les 21 pays observés, les taux de suicide en 2020 ont diminué ou sont restés stables, alors que l’imaginaire collectif aurait pu s’attendre à une hécatombe.

Une autre étude sur la prévention des suicides, publiée le 22 septembre 2021 par le Journal of the Royal Society of Medicine, recense même une chute de près de 30% des suicides au Canada, sur la période mars 2020 à février 2021, comparée à mars 2019 jusqu’à février 2020.

Aux États-Unis, le taux de suicide ne faisait qu’augmenter depuis plus de vingt ans : +35% entre 1999 et 2018. Si une première baisse avait débuté en 2019 (-2%), 2020 a étonnamment confirmé cette réduction : -3% supplémentaire, relève le média NBCNews.

-Femme – pleure – suicide – baisse

Cette baisse globale ne doit pas invisibiliser d’inquiétantes augmentations chez certains groupes sociaux

Nuançons tout de même que cette baisse générale ne doit pas invisibiliser d’autres tendances inquiétantes dans cette masse mortifère : une augmentation par rapport à 2019 des suicides chez les jeunes adultes, les personnes natives américaines, noires et hispaniques, rapporte le Centre de contrôle des maladies et de prévention, aux États-Unis.

Celui-ci note également comme point important à souligner dans la prévention des suicides, l’importance de faire la distinction entre un stress extrême dû à une situation de crise telle que la pandémie versus des troubles mentaux tels que l’anxiété et la dépression. Troubles qui ont sûrement été sur-diagnostiqués dernièrement, d’après Craig Bryan, directeur du programme de prévention des Suicides de l’Université de l’État de l’Ohio, interrogé par NBCNews :

« Beaucoup d’entre nous ont subi un stress accru pendant la pandémie, et ces réactions font partie de l’expérience humaine. Nous pouvons avoir des symptômes de dépression et d’anxiété trop pathologisés alors qu’en réalité, nous réagissions tous normalement à un grand changement. »

Suicide-femme-pleure-baisse

Parmi les causes multifactorielles des suicides, la pauvreté pèse lourd

Si les causes des suicides sont souvent multifactorielles, et peuvent donc parfois être liées à des troubles mentaux, ces différentes études rappellent également combien la précarité peut jouer dans un passage à l’acte.

Comme le synthétise un récent article de Slate, d’autres études ont déjà fait ce lien de corrélation entre précarité socio-économique et suicide. Mais les aides distribués durant la pandémie confirme une tendance déjà observée par ailleurs : les gens se suicident moins quand ils bénéficient de soutiens financiers. En d’autres termes, prévenir la pauvreté contribue à prévenir les suicides.

Entretien avec Benoît Hamon : le revenu universel

Si d’autres méthodes de prévention des suicides existent (comme davantage de pédagogie autour des troubles de santé mentale, la consultation de spécialistes, ou encore la restriction des moyens pouvant permettre de passer à l’acte), la pauvreté apparaît comme un facteur sur lequel les gouvernements rechignent à agir.

Peut-être que ces nouvelles données pourraient donc relancer en France des débats autour d’une revalorisation des minima sociaux, voire d’un revenu universel d’existence. Car la précarité est indéniablement un enjeu de santé publique.

À lire aussi : Les suicides sont en baisse depuis le début de la pandémie. Mais pourquoi ?

Crédit photo de Une : pexels-rodnae-productions-5542883

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

6
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

Actu mondiale
adnan

Aux États-Unis, Adnan Syed est libéré après 23 ans de prison grâce au podcast Serial

Maya Boukella

21 sep 2022

1
Actu mondiale
Israel Sunseth / Unsplash

Les villes d’Europe s’éclairent à la lumière bleue, et ce n’est pas une bonne nouvelle

Aïda Djoupa

21 sep 2022

4
Actu en France
Affaire PPDA, des plaintes s’ajoutent, mais l’impunité continue

Affaire PPDA  : les plaintes pour violences sexuelles s’accumulent, mais l’impunité persiste

Anthony Vincent

21 sep 2022

Actu mondiale
manifestation mahsa amini iran

Vent de révolte en Iran après la mort de Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs

Maëlle Le Corre

20 sep 2022

2
Actu en France
Corinne Masiero s’exprime sur l’inceste, au micro de France Inter

Corinne Masiero sur l’inceste : « C’est sous couvert d’amour qu’on t’agresse »

Anthony Vincent

20 sep 2022

1
Actu mondiale
R. Kelly reconnu coupable de pédopornographie, ce qui ajoutera à sa peine de 30 ans de prison

Déjà condamné à 30 ans de prison, R. Kelly est aussi reconnu coupable de pédopornographie

Anthony Vincent

16 sep 2022

2
Actu en France
Capture d'écran de « L'Œil du 20h » France 2.

Vous souffrez d’un cancer ? « Arrêtez votre chimio », rétorque la naturopathe controversée Irène Grosjean

Anthony Vincent

14 sep 2022

13

La société s'écrit au féminin