Live now
Live now
Masquer
towfiqu-barbhuiya-unsplash-indemnite
Actu en France

Ça sent le sapin pour l’« indemnité inflation » de 100 euros promise par le gouvernement

Le Sénat a retoqué l’aide de 100 euros annoncée par le Premier ministre Jean Castex, une « indemnité inflation » qui allait pourtant aider bon nombre de personnes à faire face à la hausse de prix de l’essence.

OK… et puis finalement non.

L’indemnité inflation, cette aide de 100 euros que le gouvernement avait annoncée fin octobre pour faire face à la hausse des prix du carburant et de la consommation, vient d’être supprimée par le Sénat ce mercredi 17 novembre.

Un coup de pouce, certes pas très élevé, mais qui aurait été le bienvenu pour les ménages les plus précaires et les classes moyennes qui rencontrent de plus en plus de difficultés dans leur quotidien — et qui aurait été versé en une fois à partir de décembre prochain.

Une aide pour qui, et sous quelles conditions ?

Cette aide, présentée dans le cadre du second projet de budget rectifié pour 2021, s’adresse à toutes les personnes gagnant moins de 2 000 euros net par mois, qu’elles soient salariées, intérimaires, en demande d’emploi ou indépendantes. Surtout, elle est individualisée : si deux personnes en couple gagnent chacune moins de 2 000 euros, elles percevront toutes les deux 100 euros.

Autant dire qu’elle aurait bénéficié à pas mal de monde : 38 millions de Français et Françaises sont concernées.

Une mesure « mal ciblée » selon la droite, qui s’est donc mobilisée contre la mesure et est parvenue à la supprimer. La gauche a quant à elle fait part de ses critiques, jugeant que des moyens à plus long-terme seraient nécessaires pour les personnes en difficulté, au lieu d’aides ponctuelles.

Au lieu de l’indemnité inflation, le Sénat a voté « une majoration exceptionnelle de 150 euros de la prime d’activité, une allocation exceptionnelle de 150 euros pour les bénéficiaires de minima sociaux et de prestations sociales, ainsi qu’une dotation supplémentaire destinée aux aides à la mobilité versées au cas par cas aux chômeurs et jeunes en parcours d’insertion », détaille Le Monde

Comme à chaque fois que le Sénat retoque une mesure, c’est l’Assemblée nationale qui aura le dernier mot et pourrait donc parvenir à la rétablir.

À lire aussi : Coline, 655€ par mois : « Je peux passer trois semaines à réfléchir à un achat à 20€ »

Crédit photo : Towfiqu barbhuiya via Unsplash

Les Commentaires
11

Avatar de Chat.
26 novembre 2021 à 18h49
Chat.
UP.
L'indemnité inflation de 100e à été validé et voté par l'assemblée nationale.
1
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Actu en France
sage-femme-pas-chere-manifestation-sages-femmes-7-octobre-2021-Maelle-LeCorr

La colère des sages-femmes sera-t-elle apaisée par les 500€ promis par le gouvernement ?

Maëlle Le Corre

23 nov 2021

Actu en France
caleb-woods-unsplash-chat-loi-maltraitance-animale

Il faudra bientôt un permis pour adopter un animal de compagnie : la loi sur la maltraitance animale est passée

Lifestyle
automobile pneu neige

Loi Montagne : faut-il changer vos pneus au risque d’être hors-la-loi ?

Raphaëlle Baut

15 nov 2021

Actu sexe
Babylon Loveshop, le deuxième sexshop le plus grand de France

Le deuxième plus grand sexshop de France ouvre ses portes dans le Pas-de-Calais

Parentalité
[Site web] Visuel vertical

« Marche des pères pour l’égalité » : l’arbre de la paternité cache la forêt du masculinisme

Camille Abbey

12 nov 2021

19
Actu en France
coupureelectricite

Lumière, eau chaude… EDF arrête de couper l’électricité en cas d’impayés

Camille Abbey

12 nov 2021

Politique
Arnaud Montebourg lors de l'émission Le Grand Jury le 7 novembre 2021

Bloquer les transferts d’argent vers l’étranger ? La proposition d’Arnaud Montebourg est aussi consternante que raciste

Maëlle Le Corre

10 nov 2021

4
Actu en France
Deux enfants à l'école regardent l'écran d'un smartphone

Cette appli offre aux enfants placés l’éducation sexuelle qu’ils n’ont pas forcément pu avoir

Actu en France
intersexe

Contre la France qui mutile encore les personnes intersexes, des activistes se mobilisent

Mathis Grosos

08 nov 2021

Féminisme
Des lycéens et lycéennes en classe

Bonnet d’âne pour la France : 68% des lycées sans référent égalité, pourtant obligatoire

La société s'écrit au féminin