Live now
Live now
Masquer
reglement-de-comptes-visu
Règlement de comptes

Coline, 655€ par mois : « Je peux passer trois semaines à réfléchir à un achat à 20€ »

Combien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Qui paye quoi dans votre couple ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes en tout genre viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Coline qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Coline
  • Âge : 21 ans
  • Métier : étudiante en master et salariée à temps partiel dans une agence de garde d’enfants
  • Salaire mensuel : Environ 655€ par mois entre son salaire, ses allocations et la pension alimentaire qu’elle touche de son père.
  • Lieu de vie : un appartement seule dans une grande ville

Les revenus de Coline

Pour subvenir à ses besoins chaque mois, Coline a trois sources de revenus principales. En premier lieu, une pension alimentaire que lui verse son père, à hauteur de 300€ par mois.

Salariée d’une agence de garde d’enfants, avec un CDI intermittent depuis le début de ses études, elle touche entre 180€ et 220€ par mois pour une vingtaine d’heures mensuelles travaillées environ. Ce salaire lui convient, dans la mesure où son job est assez flexible pour la laisser vivre ses études.

 « Plus j’avance dans mes études, plus il est complexe de gérer mon job avec mes cours, des périodes de stage etc. Si je prends en compte le faible nombre d’heures où je travaille, je pense que mon salaire est correct. »

Bien consciente qu’elle pourrait gagner un peu plus par heure de garde sans passer par l’intermédiaire d’une agence, la pandémie lui a toutefois fait voir les points positifs de ce CDI :

« Pendant les longs mois où les parents étaient chez eux avec leurs enfants, j’ai eu droit au chômage partiel. Cela m’a bien aidée ! »

Enfin, elle touche 175€ d’allocations logement au titre du studio où elle loge seule.

Coline, 655€ par mois : « Je peux passer trois semaines à réfléchir à un achat à 20€ »

Le rapport à l’argent de Coline

Issue d’une famille de la classe moyenne, Coline a reçu de l’argent de poche assez jeune et a ainsi appris à gérer son budget sur de petites sommes, de 5€ par mois à 8 ou 9 ans à 20€ par mois à 18 ans.

Son rapport à l’argent a été marqué par la différence de gestion entre sa mère et son père, ce dernier ayant fait des dépenses irréfléchies aux conséquences lourdes :

« Mon père avait tendance à faire de grosses dépenses, et a pris des prêts à la consommation sans en avertir ma mère, ce qui nous a plusieurs fois mis en difficulté. Il a plutôt été un exemple de ce que je ne devais pas faire en terme de gestion de l’argent, et je me retrouve à toujours peser le pour et le contre de la moindre dépense.

Je peux réellement passer trois semaines à réfléchir pour l’achat d’un jean à 20€. »

Les dépenses de Coline

Le poste principal de dépenses de Coline se trouve dans son loyer à 300€ par mois, ce qui constitue presque la moitié de ses revenus. Un choix qu’elle a fait pour ses études, et dont elle mesure la charge financière.

« J’ai choisi d’emménager plus près de mon lieu d’études, même si ça n’était pas totalement essentiel pour moi. Ma mère vit à proximité de mon lieu d’études, mais dans un village très mal desservi et mon temps de trajet en transport en commun pour aller en cours m’épuisait. »

Après deux ans en colocation, elle vis aujourd’hui seule dans un studio qui n’est pas au centre de sa grande ville, mais qui est très accessible en transports en commun.

Pour cet appartement, elle dépense aussi 74€ de factures courantes, qui comprennent ses charges et ses factures d’électricité et 20€ d’abonnement internet. Son abonnement mobile, quant à lui, lui coûte 5€ par mois.

« Statistiquement, je vis sous le seuil de pauvreté »

Viennent ensuite les courses alimentaires, qui comptent pour 120€ mensuels du budget de l’étudiante. Pour s’en tenir à cette somme, elle planifie ses menus de la semaine en fonction des réductions de son supermarché et s’adapte.

« J’aimerais bien ne pas faire ça, et faire toutes mes courses au marché bio mais fonctionner ainsi, ça me permet aussi de m’offrir une pizza ou des sushis de temps en temps. »

Un budget qu’elle aimerait encore alléger un peu, comme elle l’explique :

« Je pense que je pourrais faire des coupes dans mon budget de courses. Je peux parfois être un peu compulsive avec la nourriture, et me retrouver à acheter des gâteaux sur un coup de tête, alors même que je fais mes courses de la semaine calculatrice en main. Parfois, je finis vraiment étonnée du total à la fin du mois. »

N’ayant pas de machine à laver dans son appartement, elle dépense aussi 18€ par mois en frais de laverie.

« Je pourrais réduire mon budget loisirs, mais je n’en ai pas envie »

Avec ce petit budget, Coline réussi à prévoir environ 57€ par mois à destination de ses loisirs. Une somme variable, qu’elle dépense plus ou moins intégralement selon ses besoins ponctuels (vêtements, cadeaux, sorties…).

Sa principale dépense loisir est son abonnement illimité au cinéma, qui lui coûte 16,90 € par mois, et elle y tient.

« Je pense que je pourrais réduire mon budget loisirs, mais honnêtement, je n’en ai pas très envie.

Je pourrais sûrement résilier mon abonnement cinéma par exemple, mais la différence à la fin du mois ne serait pas très importante… Alors que je perdrais presque toutes mes sorties : je vais au cinéma 4 à 5 fois par mois grâce à cet abonnement, et à part une bière très occasionnelle dans un bar, ce sont presque mes seules sorties plaisir. »

Elle a en effet déjà fait des coupes dans son budget loisirs, en remplaçant son budget livres par des emprunts à la bibliothèque. Son dernier craquage en date ? Un lecteur dvd/blu-ray d’occasion à 30€, le mois dernier.

« C’est peut-être pas énorme et j’aurais pu attendre Noël, mais j’ai la plupart de mes films préférés en format physique, et ça me permet aussi d’emprunter des films à la médiathèque. »

Coline, 655€ par mois : « Je peux passer trois semaines à réfléchir à un achat à 20€ »

Un projet d’achat de voiture

Une fois ces dépenses faites, Coline peut mettre environ 47 € de côté par mois, une somme qui peut varier en fonction de ses dépenses loisir et de ses heures travaillées.

 « Mes économies ne sont pas très régulières, et cette somme est loin de partir uniquement dans une épargne à long terme.

Dans un premier temps, j’essaie d’économiser pour mes frais d’inscriptions à la fac de l’année suivante, ensuite, le reste part dans une épargne un peu plus à long terme. Mais sur l’année, ça ne représente pas une somme très importante, surtout avec des dépenses imprévues de temps en temps.

Globalement, dès que j’ai un petit virement de ma mère ou de mes grands parents, je l’épargne immédiatement pour ne pas risquer de le dépenser sans m’en rendre compte. C’est aussi grâce à ces sommes que j’arrive à mettre de côté. »

Coline place ces sommes sur un livret jeune et sur un PEL. Le livret jeune lui permet d’avoir une réserve dans l’année pour les dépenses imprévues, les cadeaux de Noël ou les achats occasionnels de vêtements, et le PEL est là pour constituer une épargne à long terme.

Avec cette somme, elle espère pouvoir acheter une voiture bientôt, pour faciliter son entrée dans la vie professionnelle.

« Pour l’instant, je peux vivre sans voiture sans problème, parce que je suis dans une ville bien desservie. Je ne pense pas qu’une assurance ou le prix de l’essence soient dans mon budget pour le moment non plus, donc je suis dans l’attente.

 Mais j’ai quand même l’inquiétude que ce soit un frein lorsque je chercherai du travail, si je dépends entièrement des transports en commun, je mets donc de côté pour ça. »

Merci à Coline d’avoir accepté de répondre à nos questions !

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Crédit Photo : Andrea Piacquadio / Pexels

Les Commentaires
6

Avatar de Cilijoya
5 novembre 2021 à 09h00
Cilijoya
@Bananou Je me retrouve dans ce que tu dis.
Après avoir beaucoup galéré pendant mes années d'études, quand j'ai eu mes premiers salaires j'ai un peu perdu pied. C'était la fête, fini de compter, j'arrosais tout le monde ! Alors que je n'avais pas un salaire mirobolant, j'avais juste le SMIC mais j'avais l'impression d'être blindée de thunes. J'ai mis du temps avant de retrouver un rapport à l'argent qui me convient mieux mais encore maintenant, ça fluctue et j'ai des périodes où je dépense tout très (trop) vite et sans réfléchir.
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Règlement de comptes
Sarah

Sarah et son mari, 3200€ par mois pour 4 : « J’ai un rapport… compliqué à l’argent »

Camille Abbey

02 déc 2021

2
Règlement de comptes
femme en train de faire des travaux

Gwendoline, 3900€ par mois à deux : « Mon conjoint n’achète rien à part des caleçons une fois par an »

Aïda Djoupa

25 nov 2021

3
Règlement de comptes
Couple en train de discuter

Laurine, 2 577€ par mois à deux : « Je suis très mauvaise gestionnaire »

Aïda Djoupa

18 nov 2021

83
Règlement de comptes
reglement

Antoinette, 1820€ par mois : « Je suis souvent à découvert »

Aïda Djoupa

11 nov 2021

16
Règlement de comptes
famille deux adultes deux enfants

Margaux, 6 785€ par mois pour 4 en Belgique : « Ici, tout est plus cher »

Aïda Djoupa

28 oct 2021

38
Règlement de comptes
Couple partageant un cocktail

Lou, 3 238€ mensuels à deux : « Mon conjoint est plus économe que moi »

Aïda Djoupa

21 oct 2021

4
Règlement de comptes
couple devant une grande

Lucile, aide soignante, 3 100€ par mois à deux : « Je calcule tout, tout le temps »

Aïda Djoupa

14 oct 2021

2
Règlement de comptes
Deux mariés en pleine célébration

Héloïse, 4 600 € mensuels à deux et un mariage à 15 000 € en préparation

Aïda Djoupa

07 oct 2021

9
Règlement de comptes
femme portant un sac

Framboise, 1.360€ par mois : « Je me considère comme riche »

Aïda Djoupa

30 sep 2021

15
Règlement de comptes
infirmiere-vert

Noëlie, infirmière à 1950€ par mois, se prépare à « une importante baisse de revenus »

Clémence Boyer

23 sep 2021

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9