Live now
Live now
Masquer
Les-Papa-Prada-Kyle-MacLachlan-et-Jeff-Goldblum-défilent-à-Milan
Actualité mode

Le retour des acteurs cultes à la fashion week : les Papas-Prada Jeff Goldblum et Kyle MacLahlan défilent avec classe

17 jan 2022
Jeff Goldblum, Kyle MacLachlan, Asa Butterfield, Thomas Brodie-Sangster, Louis Partridge, Ashton Sanders, Damson Idris et d’autres acteurs ont défilé pour Prada automne-hiver 2022-2023.

En ce moment se déroulent dans les capitales occidentales de la mode les semaines de la mode masculine. Alors que la pandémie a mené de nombreuses marques à annuler leurs défilés, la maison Prada a quand même tenu à marquer le coup de la fashion week grâce à un casting cinq étoiles, le 16 janvier 2022 à Milan.

Les Papas-Prada Kyle MacLachlan et Jeff Goldblum défilent à Milan

C’est l’acteur Kyle MacLachlan (choucou de David Lynch pour Dune, Blue Velvet, Twin Peaks, mais aussi plus connu du jeune public pour son rôle dans les séries Sex and the City et Desperate Housewives) qui a ouvert le défilé Prada automne-hiver 2022-2023.

Il portait un col roulé crème sous ce qui ressemblait à une combipantalon bleu ciel, réchauffée d’un long pardessus noir cintré.

L’autre tête célèbre qui a été d’emblée reconnue par le public mode, c’est l’acteur Jeff Goldblum (aperçu dans The Fly, Jurassic Park, et qui porte régulièrement du Prada dans la vraie vie).

Il portait un total look noir pour mieux mettre en valeur les panneaux en mouton retourné de son manteau à l’emmanchure particulièrement large et basse, afin de fermer ce défilé, imaginé par les directeurs artistiques Miuccia Prada et Raf Simons.

Jeff Goldblum et Kyle MacLachlan défilant pour Prada automne-hiver 2022-2023. © Prada.
Jeff Goldblum et Kyle MacLachlan défilant pour Prada automne-hiver 2022-2023. © Prada.

8 autres acteurs ont défilé pour Prada automne-hiver 2022-2023

Mais en fait, de nombreux autres acteurs ont foulé le podium pour la maison italienne : Thomas Brodie-Sangster (Le Labyrinthe), Asa Butterfield (Sex Education), Damson Idris (Farming, Zone Hostile), Tom Mercier (La Corde, Synonymes), Jaden Michael (Des Vampires dans le Bronx, Le Musée des merveilles, Custody, Paterson), Louis Partridge (Paddington 2), Filippo Scotti (La Main de Dieu, The School Trip) et mon grand chouchou Ashton Sanders (Moonlight, All Day and a Night, Equalizer 2, Wu-Tang: An American Saga).

Mais pourquoi tant d’acteurs ?

D’abord, rappelons que c’est un gimmick courant dans la mode que de faire appel à des célébrités d’Hollywood afin d’attirer l’attention médiatique. Et en pleine pandémie, alors que personne ou presque ne se soucie des fashion weeks, ça pousse beaucoup de médias à en parler.

Cela permet aussi d’incarner davantage la marque qu’avec des mannequins méconnus du grand public. Surtout quand la stature des célébrités choisies paraît hautement compatible avec l’image que veut se donner la maison.

Caster un Kyle MacLachlan par exemple, c’est avoir l’air à la fois intello et très grand public (non pas que ce soit mutuellement exclusif, au contraire, c’est tout à fait compatible, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : on peut être à la fois fan de David Lynch et de Desperate Housewives et Sex and the City).

Tim Roth,Willem Dafoe,Adrien Brody,Gary Oldman -  Prada Fall/Winter 2012 Menswear Show, Milan 2012

Prada avait déjà fait le coup avec les acteurs Tim Roth, Willem Dafoe, Adrien Brody, et Gary Oldman pour son défilé automne-hiver 2012-2013. Et Ashton Sanders a déjà été égérie de l’époque où Raf Simons était directeur artistique de Calvin Klein (qu’il avait alors rebaptisé CALVIN KLEIN 205W39NYC — les geeks de la sape dont je fais partie s’en souviennent avec émotion).

Pourquoi tant d’acteurs ont défilé pour Prada automne-hiver 2022-2023 ?

Miuccia Prada and Raf Simons present Prada FW22 Menswear Collection

Enfin, spécifiquement pour ce défilé Prada automne-hiver 2022-2023, caster autant d’acteurs entre parfaitement dans la réflexion développée à travers cette collection baptisée « Body of work » (corps de travail).

Miuccia Prada et Raf Simons ont voulu prendre le théâtre et le cinéma comme des miroirs de la réalité, et y questionner l’intérêt qu’on porte à la notion de labeur, en mettant des têtes connues dans des vêtements de travail.

D’où les nombreuses combinaisons de pompiste, costumes-cravates, et les gants jaunes de plongeurs qui font la vaisselle dans les collectivités, réinventés par la maison italienne par des détails se voulant sophistiqués. Ces décalages inattendus veulent avoir pour effet de souligner la respectabilité de tous les types de métiers, comme l’explique la note d’intention du défilé :

« Ici, la réalité quotidienne est valorisée, ses signes et signifiants échangés avec ceux de l’élégance et de la sophistication. Grâce à cette interaction, un mérite et une valeur est offerte à l’effort humain à tous les niveaux : les uniformes de travail acquièrent une nouvelle importance.

Un sens de grandes occasions est donné aux activités du quotidien, soulignant la valeur du travail pour la société.

Évitant la hiérarchie, une dignité est proposée aux vêtements pragmatiques, ces uniformes de la réalité, rematérialisés en cuir précieux et soie technique comme une marque de respect et de valeur.

[…] Par la fabrication et la méthodologie, une gravité égale est donnée à chaque genre de vêtements — chaque facette de la réalité se voit offrir une signification, une sophistication et une estime, une valeur durable. »

Ce n’est donc pas par ironie mais bien dans le but de souligner l’importance de toutes les formes de travail pour le bon fonctionnement de la société que ces acteurs hollywoodiens semblent avoir été castés, afin de porter sur le podium aussi bien des costards que des tenues de pompistes ou de plongeurs réinventés de détails dignes de tapis rouges.

Après, de là à dire que le message est limpide et que c’était une bonne idée de casting, c’est une autre histoire…

À lire aussi : On le pensait réservé aux bébés, mais le bonnet à nouer s’invite sur des modeuses de 2022

Crédit photo de Une : Prada.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Ces vestes et manteaux tendance de l’automne-hiver 2022-2023
Tendances Mode

Ces vestes et manteaux tendance de cet automne-hiver pour vous tenir chaud des années

Anthony Vincent

04 fév 2023

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?
Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?

Anthony Vincent

01 fév 2023

3
Gucci nomme Sabato de Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c'est qui ?
Actualité mode

Gucci nomme Sabato De Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c’est qui ?

Anthony Vincent

30 jan 2023

Défilé Viktor & Rolf haute couture printemps-été 2023
Actualité mode

À la fahion week de Paris, Viktor & Rolf met la haute couture sens dessus dessous

Anthony Vincent

28 jan 2023

2
Les plissés d’Haider Ackermann pour Jean Paul Gaultier
Actualité mode

Le défilé Jean Paul Gaultier par Haider Ackermann redéfinit la haute couture

Anthony Vincent

27 jan 2023

3
Le défilé Christian Dior haute couture printemps-été 2023 rend femmage à Joséphine Baker
Actualité mode

À la fashion week, le défilé Dior rend femmage à Joséphine Baker

Anthony Vincent

26 jan 2023

Le court métrage de présentation de la collection Iris van Herpen haute couture printemps-été 2023, révélé le 23 janvier 2023
Actualité mode

Pour la fashion week haute couture, la créatrice Iris van Herpen présente un film sous-marin

Anthony Vincent

25 jan 2023

Les créations haute couture de Schiaparelli pour représenter un lion (pour symboliser la fierté), un léopard (la luxure), et une louve (l'avarice)
Actualité mode

Les têtes de lion, louve et léopard du défilé Schiaparelli scandalisent les réseaux et Peta

Anthony Vincent

24 jan 2023

4
Une femme en manteau à carreaux, pantalon rouge et escarpins au milieu d'un terrain vague en béton © Nappy de la part de Pexels via Canva
Actualité mode

Mode In Seine-Saint-Denis, l’appli pour une mode engagée localement, fera-t-elle des émules ?

Anthony Vincent

23 jan 2023

La couverture de Vanity Fair France décembre 2022-janvier 2023
Mode

Comment la mode se lasse du body-positive et revient à la maigreur heroin chic

Anthony Vincent

22 jan 2023

37

La mode s'écrit au féminin