Live now
Live now
Masquer
Louisette
Cinéma

Le film Louisette donne la parole aux victimes silenciées des viols de l’armée française en Algérie

Disponible sur le site du Monde, Louisette est un court-métrage aussi important que bouleversant. Il donne la parole à Louisette Ighilahriz, une ancienne combattante indépendantiste algérienne ayant subi les tortures et les viols commis par les soldats français.

En ce début d’octobre, mois funèbre dans la mémoire des Algériens, Le Monde et La Revue dessinée ont dévoilé un court-métrage d’animation éclairant un pan encore tabou de l’Histoire française.

Le viol comme instrument de torture

Louisette Ighilahriz est algérienne. Elle est âgée de 86 ans.

À la veille de l’indépendance de l’Alégérie en 1962, elle avait rejoint le maquis, participant à la lutte armée afin de résister aux soldats français. Capturée par ces derniers, Louisette Ighilahriz a enduré leur violence, et notamment des viols récurrents.

Louisette
© Le Monde

En mettant en lumière le témoignage de cette ancienne combattante indépendantiste, le film éclaire un pan de l’histoire française passé sous silence. Le court-métrage le dit bien : dans le rapport Stora sur la colonisation et la guerre d’Algérie rédigé en 2020 et remis à Emmanuel Macron, les viols commis par l’armée française ne sont évoqués qu’une seule fois.

Ainsi, à travers l’histoire de madame Ighilahriz, le film fait état des crimes silenciés de nombreuses victimes et montre que les viols étaient employés comme moyens de torture.

Un témoignage historique majeur

En juin 2000, un article publié en Une du Monde ranimait la mémoire de la guerre d’Algérie. L’article était signé par la journaliste Florence Beaugé et mettait en lumière le témoignage de Louisette Ighilahriz. Cette dernière révélait avoir été torturée et violée à maintes reprises à Alger quarante ans plus tôt, dans les locaux de la 10e division parachutiste du général Massu.

L’article avait provoqué un effet retentissant en France, incitant certains responsables à prendre la parole. Le général Massu avait même exprimé des regrets. Une première dans un contexte où le silence règne. Il avait alors déclaré : « Quand je repense à l’Algérie, cela me désole. La torture, on pourrait très bien s’en passer. Elle faisait partie d’une certaine ambiance. On aurait pu faire les choses différemment. »

Vingt-deux ans plus tard, Le Monde et La Revue dessinée se sont associés pour replacer au centre des mémoires ce témoignage majeur à travers un film d’animation. Écrit par la journaliste Florence Beaugé, réalisé et dessiné par Aurel et incarné par Françoise Fabian et Bruno Solo, Louisette est disponible sur le site du Monde.

À lire aussi : Gisèle Halimi dénonçait la colonisation. Cela va peut-être lui coûter sa place au Panthéon

Crédit de l’image à la Une : © capture d’écran Le Monde


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

4
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

La pop culture s'écrit au féminin